Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 23:41

à l'attention du lecteur avant de lire cet article ci-dessous, le message d'Overblog, mon hébergeur, et les conséquences de la diffusion de cet article. Les commentaires ne sont plus acceptés :

(overblog) -Jeudi 24 décembre 2009 : Une mise en demeure de "l'association cultuelle soka du bouddhisme de nichiren" considère votre article http://cixi-helene.over-blog.com/article-trets-les-feraud-et-la-secte-soka-gakkai-41364792.html comme diffamatoire. Merci de me contacter au plus vite au... afin de savoir si vous assumez la publication de cet article et accepterez de le défendre au tribunal si cette "association" venait à vous assigner en raison de cet article. En ce qui nous (JFG Networks) concerne, nous sommes prêts à ne pas retirer cet article comme cela nous est demandé (et donc prêts à engager notre responsabilité) si vous nous indiquiez effectivement assumer cet article."

 Après avoir pris contact dans l'après-midi avec le service juridique d'Overblog, j'engage mon entière responsabilité dans la publication de cet article. Les documents et liens fournis sont sur des sites officiels accessibles par tous et aucune diffamation n'y apparaît en accord avec Overblog. En cas d'assignation de mon hébergeur, je me tiens à sa disposition pour venir témoigner au tribunal à ses côtés. C-H-                                          

- 2010, la Soka Gakkai se porte partie civile et porte plainte pour diffamation sur cet article. Le 29 mars 2013, la 17eme chambre du Tribunal correctionnel de Paris déboutait la Soka Gakkai (deux parties et me relaxait. Appel de la SG  Clic.

- 27 mars 2014, la cour d'appel du TGI de Paris, confirme la décision du 29 mars 2013 de la 17eme chambre du Tribunal correctionnel de Paris. Pas de diffamation illégale pour cet article 

- 28 mars 2014, pourvoi en cassation de la SG contre l’arrêt de la Cour d’appel de Paris

- Ordonnance N°14-82.614 N du 19 décembre 2014 : DESISTEMENT DU POURVOI EN CASSATION des deux parties parties civiles de la Soka Gakkai présentes (Association culturelle Soka Gakkai- Association culturelle Soka du bouddhisme de Nichiren)

                                -------------PROCÈS GAGNÉ--------------

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Féraud 002

C'est le père, Jean Féraud, médecin aussi comme son fils Jean-Claude, l'actuel maire de Trets, qui, en 1975, a déroulé le tapis rouge à la puissante secte Soka Gakkai (soi-disant bouddhiste) en pleine ascension mercantile. Cette délégation de la Nishiren Shoshu Française (NSF) menée par son fondateur le Dr Yamasaki  était à  la recherche d'un site pour y  faire édifier un temple et pour y abriter plus tard un centre européen qui accueillerait séminaires, assemblées, conférences, logements, temple pour les adeptes en demande de lieu de culte.
Séduit par ces nouveaux humanistes, Jean Féraud vend donc à la SG une propriété de 27 hectares sur la grande ligne droite qui longe un profil splendissime de la Sainte Victoire. Elle va pouvoir construire et installer tranquillement son empire européen.De courbettes en courbettes, Jean Féraud, pendant plusieurs années, bichonne la Soka Gakkai et accepte les invitations et remerciements des puissants japonais. Le 15 septembre 1981, il part au Japon avec une partie de son conseil municipal sur une invitation du reconnaissant Yamasaki lui-même médecin. Le petit maire de Trets, accueilli comme une grande star de la politique française par les étudiants de l'Université de la Soka, reçoit le titre élogieux de Professeur Honoraire de l'Université de Soka par les mains sacrées du puissant président Ikeda, grand manitou de la Soka Gakkai et demi-Dieu déjà reconnu par ses nombreux adeptes.

 

.Féraud 003

En juin 1982, les courbettes se font dans l'autre sens. Ikeda en visite sur 'son' Centre européen est reçu en grande pompe par la mairie tretsoise et reçoit la médaille d'or de la ville. Après le discours emphatique de Féraud à son égard, il susurrera au micro: "A l'époque difficile qui est la nôtre, où la paix n'est pas universelle, il est réconfortant de rencontrer des hommes qui luttent pour établir des contacts d'amitié entre eux et essayent de créer entre les peuples une mutuelle compréhension." Applaudissements béats. Que c'est beau le bouddhisme!
La suite coule de source. Ikeda érige sa multinationale européenne sur une organisation redoutable d'efficacité gérée par les fidèles des fidèles. Sa bonne parole dérivée du bouddhisme utilise un prosélytisme agressif pourtant dénoncé plusieurs fois par des rapports parlementaires français. Elle inclut surtout son propre culte et n'empêche surtout pas Ikeda en tant que Dieu vivant d'être vu aux côtés des plus grands ce monde de l'époque, Mitterrand en particulier.
Aujourd'hui, toutes sectes confondues, la Soka Gakkai est celle qui a le mieux réussi. Ses importants investissements immobiliers sont faramineux et elle caracole en tête du peloton avec ses concurrentes directes, Scientologie et Témoins de Jéhovah. En 2000, son parc immobilier était évalué à 700 milliards de francs, avoirs bancaires 100 Milliards. Ses revenus proviennent de dons annuels des disciples, de la presse, vente d'objets de culte, concessions, monuments funéraires et surtout, des séminaires de martèlements psychologiques que les fidèles doivent impérativement effectuer (au moins deux fois par an, c'est conseillé) au Centre dont ils dépendent comme celui de Trets, qui est européen… Comptez environ 500€ pour trois jours et cela peut varier selon les cas. A Trets, au pied de la Sainte Victoire, depuis des années, des centaines de cars affluent chaque mois et déposent les milliers de disciples qui transitent sur la route de Longarel. A priori, Trets commercialement n'en profite pas. La petite ville se trouve 2kms plus loin et tout est pris en charge par le Centre de la Soka. Les disciples ne sont pas là pour le tourisme mais viennent recevoir leur titre de fidélité (le Gohonzon) et se retrouvent entre eux pour psalmodier, sur différents rythmes qui les emportent à la transe collective, ce mantra "Nam Myo Renge Kyo', lequel ne veut rien dire de particulier et qui n'est rien d'autre que de l'autosuggestion découverte depuis des lustres comme placebo pour les âmes fragiles. Un siècle plus tôt, le fin psychologue Emile Coué de la Châtaigneraie conseillait à ses patients de répéter 20 fois par jour : "Tous les jours à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux", recette efficace individuellement et sans se faire piller son compte.

Féraud 001

Trets, petite bourgade bien sage est en fait La Mecque, le chemin spirituel où tout adepte de la SG doit se rendre un jour ou l'autre pour panser ses méninges dépressives mais surtout pour ouvrir son porte-monnaie au Centre européen de la Soka Gakkai. Elle est donc une passerelle importante dans le monde de l'endoctrinement à la chaîne, et, sans aucun interdit, organise son prosélytisme avec l'appui, conscient ou pas, de la mairie actuelle tenue par Jean-Claude Féraud, UMP, qui a hérité, de son père, d'influences assez suspectes… La dernière :
Le maire de Trets  invite son Conseil municipal, ses employés municipaux et conjoints au Centre de la SG qui prête gentiment leur splendide et rutilante salle de conférences pour les classiques festivités de fin d'année très prisées par les familles d'élus. Il y aurait beaucoup de défections mais côté adjoints du maire, on a tout fait pour banaliser l'évènement : "Après tout, c'est comme si le curé nous prêtait sa salle de patronage", dixit l'adjoint à l'urbanisme… Evidemment l'opposition boycotte.
Jean-Claude Féraud maire sous influence sectaire ? Connivence ? Quels arrangements avec la SG ? Un maire qui enfreint la règle fondamentale de la laïcité dans une institution républicaine, est-ce possible ?
Au moins 20 millions d'adeptes dans le monde de la Soka Gakkai. Inutile de rappeler le poids électoral qu'elle pèse au Japon et ailleurs. Euh... Les prochaines municipales pour Jean-Claude Féraud, c'est pour quand ?
Ca vous dit un petit séminaire ? Allez, je vous donne le lien...
Une invitation aussi, du Maire Féraud ?

 


good(2)

Cela fait à peu près un an que je devais faire un article sur la Soka Gakkai ayant eu des (ex) amis (dont une en particulier) digérés par cette secte devenus eux-mêmes manipulateurs. La réception de l'invitation-bavure du maire Féraud a enfin accéléré les choses...

Lien d'un témoignage vidéo amateur d'un ancien adepte. Un peu long, mais sincère...
Jugement de 2001 Soka Gakkai/Dauphiné Libéré site Prevensectes
- Lien vers le site de TRETS VRAI (opposition) et de ses archives sur la SG bien révélatrices...
-Lien vers Google Maps, vue aérienne du centre de la Soka Gakkai
- Article du 17 décembre du journal  La Provence sur l'invitation surprenante du maire Féraud au centre de la SG (contenu supprimé par le journal...)
Relayé par Bakchich, l'article du 1er janvier 2010 par Xavier Monnier
Charlie Hebdo et son hors série de mai 2004, par Antonio Fischetti
- Lien sur le forum psychologie de Doctissimo 'La Soka gakkai est-elle une secte ?"
La Secte a FRIC, Sokka-Gakkaï - 1 de 3

                                                           ----------------------------------------

 

                              Suivez-moi sur Twitter ! @Cixi_Helene

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Grongron 20/06/2011 19:21



Voici un article sur la toute puissante Soka à Trets



Cixi-Hélène 20/06/2011 21:44



Voici le lien de l'article que vous avez oublié de mettre :


http://aix-en-provence-la-vraie.kazeo.com/News-Aix-en-Provence/Pelerinnage-all-inclusive-a-Trets,a1792108.html


LES COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE NE SONT PLUS ADMIS. Me joindre par mail si vous le désirez.
Merci.



frimousse1951 20/06/2011 16:06



J'ai peu de temps et beaucoup de choses à dire,mais je voudrais remercier Cixi-Hélène parceque grâce à son blog,je me sens mieux,plus dans la réalité ,et j'ai pu,après tant de
désillusions,reprendre mon travail avec sérénité....


Sans ce blog,je pense que j'aurais sombré dans la déprime ainsi que mon mari!Ce dernier ,après avoir été ejecté de la SG est tombé dans une sorte de léthargie,maintenant,ça va mieux,il a retrouvé
du travail et se donne à fond!!!Toute l'énergie qu'il donnait à la SG,il la retrouve enfin,et dans la vraie Vie!!!


Merci Hélène ainsi que toutes les personnes qui se sont interressées à mon histoire sans rejet ni haine...


Je raconterai toute la suite dès que j'aurai un peu temps...



Cixi-Hélène 20/06/2011 18:35



Je suis très touchée... Je vous souhaite tout simplement TOUT !



frimousse1951 18/06/2011 02:28



Je voudrais rajouter une chose:"merci Sg de nous avoir virés mon mari et moi(même si c'était violent!!!)car,depuis nous avons enfin une vie normale et je retrouve un mari doté d'un vocabulaire
riche et varié ,interressé vraiment par les autres et non donneur de leçons!!!


Notre vie n'est pas encore très facile ,mais au moins,elle devient de plus en plus saine,et nos cerveaux de plus en plus clairs!!!!Alors SG,merci,il nous aura fallu quatre ans pour nous remettre
,mais enfin,nous y sommes arrivés!!!



frimousse1951 18/06/2011 02:18



Je viens de passer une soirée assez difficile où ma fille m'a dit:"tu ne m'aimes pas,je ne peux pas te parler de bouddhisme"alors qu'elle est au courant de tout ce que j'ai traversé avec
la SG dont elle est adepte!


J'avais envie de tout laisser tomber,mais je crois que pour la jeunesse,il faut que je mène ce combat jusqu'au bout avant que d'autres enfants s'y perdent!!!


 


 



valentre 22/05/2011 00:21



moi pratiquant bouddhiste, ni esprit faible, ni esprit ensorcelé, souhaite vous dire que vous vous trompez; d'abord Trets et le centre de la SGI est superbe, ensuite les séminaires qui y sont
faits sont source de revitalisation pour chacun, on en sort pas les yeux exorbités mais plus fort pour affronter les difficultés de la vie. Un peu de tolérance et de curiosité svp!



frimousse1951 11/05/2011 13:35



Pouf Pouf,c'estn'importe quoi de dire votre mantra sur un site d'adultes et non de gamins en cours de récréation!


Mais cela dit,rien ne m'étonne de la part de certains pratiquants fanatiques qui ne comprennent rien et qui vous font la leçon en terminant par cette phrase débile!!!


Pourquoi parler de paix mondiale,si vous n'arrivez même pas avoir une conversation simple dénuée de haine mais où chacun peut prendre la parole et peut avoir le droit à une opinion différente!


A bientôt,


Hélène,j'espère que vous allez bien,j'ai beaucoup de choses à dire sur ce blog ,mais comme je vous l'ai dit ,je prépare un dossier et il faut du temps!



pouf pouf 22/04/2011 09:36



bonjour !


je crois que lorsque l'on vote certaines personnes il faudrai éviter de donner des leçons aux autres!! NAM MYOHO RENGE KYO que ça plaise ou non!



marin dacquait 04/12/2010 14:49



Je lisais qu'à sa clinique, on traitait JCF de "fou". Pour avoir travaillé en mairie de Trets,je ne le traiterais ^pas de "fou" mais de "dictateur". JCF ne supporte aucune citique, aucune
contradiction et se permet d'insulter son pesonnel en toute impunité. Pour ne citer que mon petit cas, JCF m'a traité de "salope", gouine" a voulu que je ne m'habille plus en noir, que je ne
parle pas à certaines personnes jugées "néfastes";..Il parle de son pesonnel avec le plus gand mépris en désignant les gens non pas par leur nom mais par "ca",pique des colères violentes et
devant tout le personnel a dit qu"il préférait lesj jeunes filles en jupe courte que les thons en pantalon" Edifiant non? et ce n'est qu'une petite partie...



frimousse1951 23/11/2010 15:10



Je viens de voir un blog avec des commentaires faisant l'apologie de la soka,j'ai envoyé mon histoire,la personne qui dit s'appeler Marie,m'a répondu qu'elle allait publier mes dires mais qu'au
dernier moment,elle ne l'a pas fait parceque,mon mail n'existe pas!Alors que je lui ai demandé de publier mon histoire sur le site ,voilà comment agissent les défenseurs des sectes!


Toujours avec des mots doux,mais ,ATTENTION,on n'écoute que ce qui met la secte en valeur,mais ils n'ont pas fini d'entendre parler de moi!!!!



frimousse1951 26/10/2010 21:56



Une dernière chose Koyate,


Nichiren Daishonin(moine né en1222 au Japon découvert par la SG et promu par cette même SG,Bouddha fondamental)qui a inscrit le "daî-gohonzon(mandala)est mort pauvre ,ilmanquait de foi aussi le
bouddha fondamental!


Mais ouvrez les yeux ,bon sang,on vous raconte n'importe quoi,lisez l'histoire du Bouddhisme écrite par des histoiriens ,lisez autre chose que les écrits venant de la SG,à ce moment là,on pourra
avoir une discution sérieuse,arrêtez de réciter vos leçons par coeur!


Je ne vous en veux pas,je suis passée par là!Et je voudrais vous dire aussi que ,depuis que je ne suis plus dans la SG,mais je respire!!!!A plein poumons!!!


Plus de pollution,la vie ,avec ses difficultés ,est belle!!!!


Bonne chance à vous,je vous souhaite une année 2011 sans entrave,sans pollution du cerveau,libre de vos pensées avec des amis de tous horizons!!!



frimousse1951 26/10/2010 21:06



Pardonnez-moi,Koyate,mais j'ai un peu de mal à comprendre ce que vous me dîtes!


Je sais bien que les japonais se saluent en baissant la tête,mais les européens pratiquants aussi!Je regrette que vous n'ayez pas vu les vidéos diffusées au centre "Opéra"(un des nombreux
centres  de la SG)


D'autre part ,vous me parlez de causalité,et de manque de foi,j'ai pratiqué pendant 30ans et maon mari aussi ,fait moultes "Shaku-buku"(parler de la loi),vous ne me connaissez pas et vous me
jugez?Pour défendre la SG?


Alors que cette organisation ne se dise pas bouddhiste,car le fondement même du Bouddhisme n'est pas d'amasser de l'argent!N'oubliez pas que Shakamuny était fils de roi et qu'il a TOUT
laissé tomber pour comprendre l'essence de la vie!


Ikéda pourrait se débarrasser de quelques millions de dollars pour aider l'Afrique,ce serait un début pour la paix mondiale!Il en parle sans cesse,qu'il agisse,il en a les moyens!


Et vous me parlez de foi;lorsque j'étais dans la SG,chaque fois qu'il m'arrivait quelque chose de bien,c'était grace à la pratique,mais à la moindre difficulté,c'est "manque de foi et HOP!Un
responsable vous dit d'aller faire 1 million "daimokus"(mantra)et quand je vous lis ,je revis exactement ce que j'ai vécu 30ans!!


Je vous plains,mais ne vous répondrai plus! 



jumbo4 26/10/2010 15:55



Et, je comprend que vous n'avez jamais eu foi en Nam Myô Hô Renguê Kyô, parce que vous n'avez pas eu foi au principe de causalité, car la Loi de causalité est stricte! On a essayé chez nous
(en Côte d'Ivoire) de despenser à notre propre fin l'argent des membres et on s'est ce qui s'est passé après! On a été témoin occulaire des retribution karmique et on est conscience que l'argent
(la cotisation des membres) ne peut pas être utilsé à des fins personnelles.


 


Vous avez raison continuez a abreuver d'argent des japonais, ils sauront bien mieux le dépenser que vous. Moyenne des salaires hauts dirigeants 17000usd/mois...


A part un nouveau gris gris dans lequel vous avez foi, vous n'aurez jamais aucun retour sur l'argent que vous donnez et certains en donnent enormément.


C'est leur problème me direz-vous, mais en attendant surtout dans un continent comme l'afrique qui en a plus que besoin, il serait certainement mieux utilisé qu'a nourrir une secte
multinationale..


La causalité, c'est que vous êtes dans une secte, que vous y perdez votre temps, et que vous allez le faire perdre a d'autres, alors qu'il y a mieux a faire ailleurs.


Continuez a vénérer un nouveau pape et a fabriquez son vatican puisque c'est votre ambition dans la vie !  :)


 



KOYATE Ahmed Alexandre 26/10/2010 14:50



excusez moi mais encor faut-il que je sache moi ce qu'on appelle commentaire manipulateurs et destructurés



Cixi-Hélène 26/10/2010 15:12



Je n'avais pas pensé à cet aspect là... Parfois je sens une certaine lassitude...



KOYATE Ahmed Alexandre 26/10/2010 13:38



Je comprend une chose ce qui vous intrigue, c'est de donner ton argent et comme vous voyez la position d'Ikéda vous vous dites que de la manière dont vous êtes assaillir de difficultés c'est
inadmissible voire impossibe qu'un homme puissent s'en sortir avec le simple fait de la récitation du Daïmoku! Ce n'est pas Ikéda qui demandé qu'on récite Nam Myôhô Renguê Kyô, il est un simple
utilisateur comme vous et moi


Vous savez, vous n'avez rien compris! (FRIMOUSSE), si c'est le fait de s'incliner devant quelqu'un qui te pose un problème, t'avait qu'à ne pas t'incliner on t'aurait pas tuer pour ça. Si vous
savez pas que les Japonais ont pour coutume de s'incliner face aux personnes en qui ils ont beaucoup d'estime et que vous considerez cela comme une vénération tant mieux pour vous. Si vous ne
savez pas qu'il ya des personnes qui, quand ils appécient ou adoptent une réligion, adoptent aussi certains actes de la coutumes du peuple d'où est originaire cette réligion tant mieux pour vous!


Si ceux qui s'inclinent devant le Pape, le vénère au lieu de vénérer leur Dieu est votre croyance à vous tant mieux pour vous!


Une chose, la cotisation des membres est effectivement déclarée budget de la SGI, je suis d'accord, les documents bouddhiques qu'on achètent, cet argent reviet dans la caisse de la SGI je suis
d'accord. Je sais pas mais on est dans un monde capitaliste où toute chose se vend, où tout service se vend. la SGI et je serai de ton côté arrêtera de vendre ses articles ou ses accessoires de
prières ou les Gohonzons, si les imprimeries sont gratuites, si les encres sont gratuites, si les billets d'avions qui permettent de vous livrer votre Gohonzon ou autres accessoires sont offerts
gratuitement.


La SGI n'est pas subventionnée pas un état quelconque, elle ne bénéfice pas comme certaines ONG d'un bugdget annuel, elle n'a que ses membres pour fonctionner si cela vous derange je crois que
vous n'y était pas obligé. S'il ya eu il ne serait-ce qu'une personne qui vous aurait forcé à payer des cotisations dites le moi j'écrirai directement à la Direction générale de la SGI.


La SGI est une société humaine tout comme autre, elle ne prétend pas être totalement différente des autres, elle contient des valeurs morales de plus que les autres et elle "attaquent" les tares
de notre société à la racine contrairement aux autres ONG, c'est ça qui la différentie des autres Organisations.


C'est pourquoi elle s'altèrent sur l'éducation parce qu'elle pense que et tout comme le bouddhisme que c'est notre mentalité, notre conception des choses qui nous conduire à la souffrance


elle s'altère à la culture parce que la culture est l'identité humaine, ce qui fait la différence entre peuple n'est pas qu'ils sont blancs, noirs ou jaunes, ce n'est pas la différence raciale,
mais plutôt la différence et la diversité culturelle


elle s'altère et prône la paix parce qu'une société peut progresser si elle vit en symbiose avec elle même d'abord et avec les autres sociétés.


Et, je comprend que vous n'avez jamais eu foi en Nam Myô Hô Renguê Kyô, parce que vous n'avez pas eu foi au principe de causalité, car la Loi de causalité est stricte! On a essayé chez nous (en
Côte d'Ivoire) de despenser à notre propre fin l'argent des membres et on s'est ce qui s'est passé après! On a été témoin occulaire des retribution karmique et on est conscience que l'argent (la
cotisation des membres) ne peut pas être utilsé à des fins personnelles.


Vous n'avez pas cherchez à depasser cet état de vie, vous n'avez pas cherché à boir l'essentiel et à reparé ce qui devrait être reparé. En conclusion vous ne savez rien.


Vous êtes dans un monde, vous avez une contribution à porter dans ce monde ce n'est pas en quittant le monde et en allant le critiquer ailleurs que vous le changer mais en vous mettant en 1ère
ligne et en luttant pour faire porter votre voix. Nichiren n'a-t-il pas dit que la determination d'une seule personne peut changer l'humanité toute entière?


Que penses-tu des 14 opposition à la loi? Si tu as tellement compris le bouddhisme et que tu juge? Pourquoi attends-tu quelque chose de la SGI alors que le bouddhisme t'as enseigné que tu es le
seul maître et responsable de ta vie?



Cixi-Hélène 26/10/2010 14:22



Attention aux commentaires manipulateurs et déstructurés "Koyate Ahmed Alexandre"... Le prochain dans le même sens, je supprime.



jumbo4 26/10/2010 10:09



De plus, je voudrais vous souligner que l'empire du vatican est plus vaste que l'"empire de la soka gakkai". le vatican est 10 fois plus riche est est plus influent que la soka gakkai, mais
jamais dans l'histoire, un dirrigeant réligieux n'a eu autant de titre que ce Daïsaku Ikéda.


 


La plupart ne sont que des doctorats honoris causa, en remerciement de dons ou d'échanges entre tel ou telle université ou administration locale, genre la médaille de la ville de trets, celle de
l'université chinoise de machin, ou de la chambre de commerce de truc pour échange avec l'université soka ! :) 


Ikeda, c'est des milliards a sa disposition, des équipes de lobying constamment a son service, une armée de gens embrigadés (il suffit de lire le témoignage plus haut), un parti politique le new
komeito, un journal (seikyo shinbun) qui doit être le 3ème plus lu au monde et a ça on vous répond que le vatican est bien plus riche et que le pape a plus de pouvoir... Je ne savais pas que
le bouddhisme visait a se transformer avec un pape a sa tête et une fortune colossale comme celle du vatican...


 


Quelques paroles du maitre...


http://forum.doctissimo.fr/psychologie/sectes/daisaku-humaniste-gakkai-sujet_2266_1.htm



frimousse1951 26/10/2010 00:51



Comment peut-on se voiler la face à ce point?


Ikéda ne se prétend pas "Dieu",il EST dieu et même au-delà!Koyate ,n'avez-vous jamais vu les vidéos d'Ikéda?La vénération de tous ces pratiquants,têtes baissées devant lui?Japonais ou pas?


Bien sûr,nous sommes tous face à des difficultés,c'est le triste lot des êtres humains,mais lorsque vous avez des escrocs qui vous font croire qu'en récitant cette phrace,vous pouvez tout
résoudre et vivre dans le bonheur avec en prime la paix mondiale,il y a de quoi pousser un grand coup de gueule!


Vous comparez avec la religion catholique,qui est une ancienne religion,la SG s'est toujours targuée d'être une nouvelle religion,même un nouveau Bouddhisme sans les erreurs du passé ,et
aujourd'hui ,pour défendre ses dérives,elle se réfugie derrière les anciennes religions?


En quoi c'est logique et honnête?


Et n'offensez pas la mémoire de Martin Luther King en le comparant à cet Ikéda rihe à millions grace à la plus grande arnaque du siècle!


Jérôme Kerviel est un amateur à côté!


Merci


PS;toujours pas de réponse du journal "Le Monde"



KOYATE Ahmed Alexandre 25/10/2010 19:45



qu'est-ce qu'on reproche à la Soka Gakkai? une organisation comme tout autre organisation a besoin d'un responsable! Ikéda est responsable


je vais vous dire une chose:


quand on veut réussir à un examen, on étudie serieusement on cherche à comprendre ses cours mais si malgré on échoue ce n'est pas le professeur qu'on accuse à ce que je sache!


C'est un peu triste de voir certain dire que j'ai pratiqué le bouddhisme pendant 20 ans et ensuite je l'ai quitté parce que pour telle ou telle raison, je sais pas comment on vous a fait
shakubuku (convertir dans le bouddhisme), mais aucun texte bouddhique que ce soit ceux de la nichiren shoshu ou de la soka gakkai, qu'on serait exempt de difficulté, même les chrétiens rencontre
des difficultés, ya pas une personne qui n'en croise pas. Mais c'est la manière de l'appréhender qui fait une différence entre nous. 20ans? pendant 20ans t'a-t-on jamais dit que les difficultés
sont inhérentes à la vie?


Je crois qu'il faudra pas qu'on se voile la face, le 1er président Makiguchi est mort en prison pour avoir defendu cette organisation, le 2ème président Toda a été incarcérée pour avoir defendu
cette organisation et ses idéaux, le 3ème président a subi de grandes humiliation pour cette organisation


Jusqu'où es-tu allé pour la soka gakkai en 20 ans?


tout iniative qu'on prend n'est pas forcément mieux vu! tu as été responsable, tu as du aussi entendre parler de Martin Lutther King combien d'années a-t'il fallu pour que son rêve devient-il
réalité?


Etre membre de la Soka gakkai c'est devenir un pacifique combattant pour la paix la culture et l'éducation sur la base les enseignements du bouddhisme


ne t-a jamais dire : ne suivez pas la personne, mais suivez la loi? Es -tu au moins satisfaire de la Loi? alors si tu n'étais pas d'accord avec le principe qu'attendais tu pour la changer? Je
crois qu'il y a un problème à ton niveau si le grand patriache nikken shonin a dérouté ça n'a rien de nouveau mais arrête sinon tu sera encore plus malheureux



Cixi-Hélène 25/10/2010 23:53



Je tiens à rappeler que cet article vise le journal Le Monde magazine et cette publication suspecte  à caractère prosélyte. Point.



KOYATE Ahmed Alexandre 25/10/2010 17:27



En fait quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise on ne pourras pas être aimé à 100%. ça aussi c'est une réalité! Si prendre l'expérience d'une personne est suffisante pour juger une réligion, je crois
que le monde a véritablement fait une erreur. La soka Gakkai est une organisation, une ONG pas une église, voila une prémière nuance. et une ONG a besoin d'un fond ou une aide financière pour
mener à bien son combat, s'i vous plaît, ne soyons pas ces gens qui se donne une mauvaise opinion des choses sans les conaître réellement.


Daïsaku Ikeda s'est jamais dit ou aucun membre de la soka gakkai ne l'as proclamé comme dieu! je suis desolé. être respecté et être vénéré sont deux choses assez différentes. Il a été designé
3ème Président de la Soka Gakkai par les moines eux-même parce qu'il était plus proche du 2ème président, choses qu'il a accepté avec assez de difficultés, parce qu'il se voyait humain et non en
dieu. il fait chaque jour des efforts de s'améliorer, on le considère comme "maître" et non comme "dieu" parce qu'il est riche d'expérience en bouddhisme et par ses efforts il a propulsé le
bouddhisme hors du japon


Et s'il vous plaît demander à cet homme qui apparemment (après avoir lu son texte) que je trouve qu'il pensait avoir tout sur un plateau d'or en entrant dans le bouddhisme!


De plus, je voudrais vous souligner que l'empire du vatican est plus vaste que l'"empire de la soka gakkai". le vatican est 10 fois plus riche est est plus influent que la soka gakkai, mais
jamais dans l'histoire, un dirrigeant réligieux n'a eu autant de titre que ce Daïsaku Ikéda. La raison ne peut donc pas être une corruption parce qu'elle n'aurait eu aucun effet ni au corrupteur,
ni au corrompu


Pour une fois de votre vie sois sincère, renseignez vous avant de critiquer! et pour votre information: ce sont les membres qui font de la Soka Gakkai ce qu'elle est pas pas l'inverse! la soka
gakkai n'est pas un homme une femme reflechi à qui on demande des comptes mais ce sont les fidèles qui decident quelle prenne telle ou telle tournure pour lui donne plus d'humanisme!



Frimousse 1951 24/10/2010 17:55



Bonjour Kdl,


Je viens de lire votre commentaire,et je me revois il y a quelques annèes!


Je disais comme vous ,que jamais personne ne me fera changer d'avisetc....Que je ne faisais aucun don,qu'il n'y avait aucune pression,mais j'avais un tel idéal!


J'ai pratiqué pendant 30ans,reçu des centaines de réunions chez moi(vous pouvez lire mon expérience plus haut ainsi que le témoignage de Cathy)et j'ai été confrontée à de graves problèmes,mon
mari aussi,la SG nous a laissés tomber comme de vieilles chaussettes,et tous les gens qui ont fait des activités avec moi,avec mon mari,des gens que j'ai reçus chez moi,qui me parlaient de
bienveillance,de compassion etc....m'ont aussi laissée tomber!


Mon mari est sous traitement ,dépression,moi,je me remets tout doucement,alors,vous comprendrez que je ne peux pas vous laisser dénigrer les autres formes de Bouddhisme,et faire l'apologie de la
SG sans réagir!


La façon de faire de la Sg est est très subtile,c'est la raison pourlaquelle,je n'attaque pas les pratiquants,mais je prépare un dossier avec un avocat spécialisé,et je compte aller devant les
tribunaux afin que les gens sachent et qu'ils préservent leurs enfants de ce genre de maneuvre!


Pour tout vous dire,j'étais tellement confiante que j'ai encouragé mes filles à servir l'organisaton,heureusement ma fille ainée n'y a jamais adhéré,la 3e a quitté au bout de 2 ans elle n'a pas
supporté les pressions exercées sur elle,et malheureusement,ma 2e fille y est toujours et c'est le regret de ma vie!


Je reviendrai!


Je vous souhaite bonne chance,!


 



Hoeveler 24/10/2010 16:17



NON, je ne suis pas d'accord avec votre article dont je prends connaissance en octobre 2010 - J'ai pratiqué le Bouddhisme Japonais de la Soga Gakai pendant 7 années mais en 1992 à la mort de mon
père je suis revenue à la religion Catholique - ceci dit -  je peux vous assurer que je ne suis JAMAIS tombé en transe! ni les autres pratiquants, d'ailleurs! en récitant à voix haute
(toujours le même rythme!!!) le Nam Myoho Renge Kyo de l'école  du moine Nichiren Daschonin (Japon XIIIème siècle) et désolé de vous contredire mais BIEN SUR que le "NMRY "veut dire quelque
chose au sens religieux et bouddhique - trop long a vous expliquer le Karma, la concentration sur son moi intérieur pour faire resurgir dans notre vie quotidienne une nouvelle énergie afin
d'affronter les difficultées de la vie - aujourd'hui je récite le "Notre Père" et le "je vous salue Marie" à voix haute à l'église ou je puise mes forces dans la mésicorde de Dieu, tandis
que dans le Bouddhisme (puisque Bouddha n'est qu'un "messager" et non pas une "divinité")souvent mal compris! il explique qu'il faut se concentrer
sur soi pour, trouver des forces positives et pouvoir ensuite sortir le meilleur de nous même - une philosophie intéressante...mais certes rien à voir avec Dieu le père, le fils et
le Saint Esprit - ou nous, nous en remettons à Dieu pour lui demander son aide afin d'affronter notre vie - une autre démarche que je respecte aussi.


Pour revenir à la "Soga Gakai" j'ai donné de l'argent pour la création du centre de Trets, à l'époque!!! ou je le reconnais on a fait un peu de "forcing" mais il ne faut pas non
plus exagéré ! et lorsque je suis partie de mon propre "gré" , personne n'est venue me menacer!!  par contre je n'ai jamais plus eu de nouvelles des
pratiquants  - Alors, mise à part la philosophie BOUDDHIQUE (que j'ai beaucoup aimé)  dire que  l'association de la Soga Gakai est une Secte?  Je ne sais pas! vraiment,
  par contre , elle demande beaucoup de temps et d'énergie à ses adhérents en dehors, de nos vies familiales, notre travail, les enfants, etc... mais si j'avais choisi un parti
politique je suis certaine ,que j'aurai, aussi, été très sollicitée!! et en quittant le "parti" plus personne ne m'aurait contacter - alors, vous voyez - rien n'est nouveau sous le
soleil...et pour conclure si les experts considèrent la Soka Gakai comme une secte - moi, je dis que c'est une "Secte très modérée" - rien à voir avec les sectes qui vous retirent du monde
sous la coupe d'un "gourou" et endoctrinent vos enfants ...Bien entendu,  les enfants des pratiquants font connaissance avec le Bouddhisme, et  moi-même je suis née dans une
famille Catholique, donc, naturellement mes parents m'ont fait découvrir l'église et le Bon Dieu et personne n'a jamais dit que mes parents étaient sectaire!!!


Juste une mise au point!!! après tout, chacun de nous a le droit d'être Catholique, Mulsuman, Bouddhiste, etc... ou rien du tout



KDL 22/10/2010 10:50



Je souhaite simplement rebondir sur les ondes électromagnétiques émises par la Soka... Mais où allons nous? Je suis membre de cette association, secte si on veut (pour moi ce n'est pas une
offense, juste un mot de vocabulaire que chacun interprète comme il le veut) depuis des années, et à travers différents pays européens où ce bouddhisme, parceque c'en est un, est différemment
accepté. En France c'est terrible. Mais je témoigne qu'aucune manipulation n'est faite, mais que comme partout il peut y avoir des détraqués... J'en ai rencontré des allumés du cigare mais
surtout des gens qui cherchent avant tout une manière différente de vivre leur vie et en profondeur. C'est une structure où les personnes en difficultés sont soutenues mais au sein de leurs
propres aspirations... si un centre comme Trets peut faire peur (et être jalousé non??? ah les envahisseurs japonais sectaires... bahhh lol ;-))) je rappelle que la pratique de cette religion se
fait majoritairement dans les maisons, entre les personnes... en privé et que pour rien je ne changerai d'idée (al). JE ne suis pas allée à Trts, ailleurs si mais pas là, personne ne m'y oblige,
je ne fais pas de dons non plus et je ne me sens pas menacée, un jour peut-être j'en ferai mais quand ça me dira... La Soka vue de l'intérieur est une bonne chose mais comme tout regroupement
humain pas exempte d'erreurs et de contradictions, au moins nous vivons dans la réalité. Que dire des autres bouddhismes qui encouragent leurs membres à des retraites longues et isolées au
possible et de ces personnes, mal dans leur peau à la base, qui y entrent avec un problème, pensent le résoudre dans l'isolement et ressortent avec leur problème toujours là et parfois encore
plus profond qu'avant. Ces structures religieuses sont impressionnantes et font peur mais je peux vous assurer que ces membres sont des personnes normales qui font des efforts de vie qu
quotidien...


Bien à vous.


KDL



jumbo4 16/10/2010 12:49



oups ! chere frimousse, excusez-moi pour la confusion , je relayais un article que vous pouvez trouver sur le lien que j'ai indiqué plus haut, ou sur
http://christianisme.skynetblogs.be/archive/2007/07/23/secte-soka-gakkai-l-activisme-politique-d-une-secte-bouddhis.html


 


en allant sur ce site vous pouvez répondre directement a l'auteur de cet article.


 


cordialement


Jumbo4



Frimousse1951 16/10/2010 10:26



Merci Jumbo4,


Je viens de lire vos commentaires et ça me fait du bien!,j'ai n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui,mais je serai ravie de disciter avec vous!


Enfin un article objectif,sans haineni rancune!Je pense que vous devez connaitre mon mari,il a été responsable "Monte Chrito"jusqu'en 2007,et responsable de Trêts pendant 1 an!Il était pûtôt du
genre fanatique,les choses ont bien changé aujourd'hui!


Lundi,si vous permettez,j'apporterai quelques précisions personnelles à votre article!



cactée 15/10/2010 17:20



HHOULA LA ! C'est épais



jumbo4 13/10/2010 17:55



suite !


Même si le maitre aborde certains de ces points, les solutions et les explications proposées restent génériques. Dans les traductions françaises n'apparaissent aucun parti pris, ni choix, ni
orientation thérapeutique. Les découvertes dans ce domaine issues des recherches inspirées par la philosophie orientale et les avancées scientifiques conventionnelles, et vulgarisées par de
nombreuses écoles ou méthodes thérapeutiques holistiques américaines, européennes et asiatiques sont ignorées.

De plus les responsables de l'étude rejettent avec sévérité les autres écoles du Mahayana, comme les bouddhistes tibétains qui ont développé des connaissances empiriques et des applications
pratique de ces principes thérapeutiques depuis des temps immémoriaux.

La révolution humaine de la SGI est un processus de transmutation psychologique qui nécessite un accompagnement, une aide à la personne, donc une formation. Et les "responsables bouddhiques
officiels" n'en reçoivent pas. Ils sont psychologiquement incompétents, donc potentiellement dangereux. La névrose ou la psychose de ces personnes est évidente pour qui sait écouter et observer
autant le langage oral que corporel... La persistance et la récurrences de troubles jamais guéris est le symptôme de leur incapacité à guider "l'autre" vers la guérison.

Ainsi, aucune référence à des techniques psychotérapeutiques philosophiquement proches du bouddhisme ne peut être proposée officiellement aux croyants perturbés, ou dans une impasse, et auxquels
les responsables bouddhiques ne peuvent pas offrir de réponses. Encore faudrait-il que ces responsables suivent une psychothérapies et s'engagent dans une étude approfondie de la question...

La méthode d'accompagnement et d'aide, les "conseils" - ou directives dans la foi - sont basés sur les discours du maitre, ainsi que les lettres et traités de Nichiren écrits dans le contexte de
la société japonaise du XIII ème siècle.

Frustrations et souffrances

Cet enseignement religieux de la SGI, partiel et déphasé, empêche ses adeptes de penser tout à fait par eux mêmes. Ils ne réalisent pas ce qu'est leur propre état de bouddha. Ils ne peuvent pas
en prendre conscience. Au lieu de s'éveiller, ils stagnent dans leurs frustrations et s'étiolent tristement avec leurs croyances limitées, dans la dépendance aux préceptes du maitre et de
l'organisation. La majorité des adeptes de l'ACSBN choisissent d'y rester aliénés durant toute leur existence.

Aveuglés par leur besoin d'idolâtrie ils considèrent le maitre et l'enseignement comme la destination qu'ils cherchaient à atteindre, ils sont convaincus être parvenus là où ils voulaient
arriver. Cependant, là où ils se trouvent réellement c'est à un croisement avec des pancartes indiquant diverses destinations. Ils sont tous les yeux rivés face à l'une d'entre elles où ils
lisent : c'est là. Alors qu'il y est écrit : c'est par là Et c'est bien ce qu'en substance explique la philosophie bouddhique !

Mais la SGI n'est pas unique et seule dans ce cas de figure. Toutes les églises, institutions spirituelles, organisations para-religieuses et structures de développement personnel ont pour "fond
de commerce" de rassembler, d'endoctriner, de manipuler celles et ceux qui acceptent de s'y engager librement dans l'espoir d'être initiés pour atteindre une élévation spirituelle et la
libération de leurs souffrances.

Mais aucune ne détient la solution : la vérité universelle. La pluralité, l'ouverture, intellectuelle, morale, éthique est la base de la recherche de l'information et de son traitement : de
l'expérience de l'évolution humaine. Sans quoi la cécité, la stagnation et la dévolution s'installent. L'histoire des religions et philosophies est explicite à ce sujet.

Soumission et domination

J'ai longuement côtoyé quotidiennement ces pratiquant de l'ACSBN. Après dix, vingt, trente années de pratiques et d'activités ils semblent égarés, désorientés, dans maints zones de leur
existence. Une certaine immobilité s'instaure. Ils ne progressent plus sur le chemin de l'éveil.

Il en résulte que leur psychorigidité et leur mal être endémique deviennent répulsifs. C'est flagrant quand ils cherchent à expliquer exhaustivement les tenants et aboutissants de la doctrine et
de l'organisation. Leur foi est incohérente, en décalage avec l'état de leur vie.

D'autant plus qu'en s'agrégeant ils renforcent, dans le contexte de la structure relationnelle interne de la SGI cadets/ainés, leurs tendances les plus insidieuses à la soumission et à la
domination, bien souvent inconsciemment Alors qu'ils sont animés d'un sincère désir de bien faire, et d'accomplir un rôle positif en participant au développement de l'organisation à laquelle ils
se sont volontairement ralliés.

L'obédience à une idéologie a toujours conditionnée une attitude mentale proche du fanatisme. Cela conduit à l'abrutissement la personnalité qui s'y est soumise et qui obéit à ses modèles de
comportements sociaux et culturels. Tout comme penser et agir au travers d'un code, d'une grille doctrinale, altère l'individualité qui s'aliène à des schémas moraux Il en résulte un
déséquilibre, une dénaturation et des perturbations de la globalité de l'être et de son environnement.

J'ai souvent observé chez ces croyant qui vivent dans la sphère d'influence de l'école de la SGI et adhèrent au culte du maitre, que leurs différentes formes de dépendance à la doctrine, au
groupe, au leader, sont accompagnées de troubles psychologiques dégénératifs variés. Beaucoup sont concernés. Mais très rares sont ceux qui envisagent la pratique spirituelle comme intimement
reliée à celle d'une psychothérapie. Ils paraissent inconscients qu'elles sont interdépendantes tout au long des étapes de leur existence.

Mais ils en sont seuls responsables, c'est leur choix et leur expérience.

Choisir son camp !

Et comme la fréquentation d'un tel égrégore idéologique et religieux aussi malsain finit par être nuisible, j'ai tracé la route vers des horizons plus prometteurs

Ce qu'enseigne le sûtra du Lotus, c'est que la bienveillance commence d'abord vis-à-vis de soi. C'est en grandissant, en s'épanouissant harmonieusement et sereinement que l'être influence
favorablement le Monde. L'état de vie d'un humain se répercute dans toute la biosphère.

La maitrise liée à l'éveil conduit à savoir distinguer les options salutaires pour son existence : à choisir son camp ! Celui de la néguentropie plutôt que de l'entropie !

Dans les textes bouddhiques l'accent est mis sur l'entrainement à transmuter les poisons en élixirs l'auto guérison. D'abord cesser de s'empoisonner, ensuite se purifier, puis se nourrir
d'aliments pour l'esprit et le corps contribuant à la régénération globale de l'être, à la force vitale, à la créativité spirituelle et intellectuelle.

Post scriptum

Vous pouvez reproduire et diffusez largement ce texte sur internet.

Je n'ai que survolé la question, oublié beaucoup de points et certainement manqué de précision.
Si vous avez besoin d'éclaircissements ou de plus de détails concernant mon point de vue et mon analyse, je n'y répondrais que si vos questions sont motivées par un état d'esprit et de recherche
véritablement intelligent, éveillé et courtois.



jumbo4 13/10/2010 08:00



vu cet article intéressant sur http://forum.aufeminin.com/forum/f717/__f19_f717-Quelqu-un-pourrait-il-me-parler-de-la-soka-gakkai.html#37343, quand il dit Les bouddhistes de cette institution
religieuse oscillent entre névrose et psychose. Comme tout un chacun, direz vous. Certes. Mais l'inconscience de leur état est particulièrement accentué par leur dogmatisme chronique souvent
honteux et inavouable... C'est une réalité que n'importe qui, avec un peu de discernement et de lucidité, peut constater en lisant leurs publications, en écoutant leurs discours, en fréquentant
leurs groupes d'étude et de prière.  on ne peut qu'acquiesser à la lecture d'intervants comme le regrèté plouf ou le formidable hachiman :)


 


Soka gakai acsbn nichiren : un mouvement religieux complexe dans le nouvel âge


Des constats issus d'une longue expérience

J'ai connu la Nishiren Shoshu Française en 1976 et aussitôt commencé à réciter Nam Myoho Rengue Kyo. J'ai adhéré et reçu un premier gohonzon (au total j'en aurais reçu quatre) en 1988 puis j'ai
occupé de nombreuse responsabilités bouddhiques et activement participé au groupe Soka, puis Montechristo de 1990 à 2006.

J'ai étudié la doctrine en lisant toutes les publications en français éditées depuis le début des années 1960. Et j'ai exploré et observé l'organisation elle même de très près, en côtoyant "dans
l'ombre", c'est à dire discrètement, les pratiquants lambdas et les responsables officiels français et européens durant 20 ans.

Mes connaissances de la SGI sont issues d'une très longue étude sociologique à l'intérieur même de cette école bouddhique, autant qu'à des études philosophiques bouddhiques équivalentes à un
niveau Doctorat, mais résultent aussi de très riches et complexes expériences personnelles.

Parler de secte est trop vague et il faudrait donner une définition précise de ce terme. Tous les mouvements religieux finissent par se faire taxer de sectes... L'usage de ce terme est juste à
peine bon pour les illettrés.

Par contre, ce que beaucoup de détracteurs de la SGI et de l'ACSBN semblent ignorer, c'est la nature de l'idéologie morale et politique qui fonde la gouvernance interne de cette organisation.

Les directeurs et directrices, ou responsables officiels au niveau national, chargés de l'administration financière, administrative et juridique sont cooptés et nommés après consultation du
président Ikeda ou par le biais de ses représentants.

Les pratiquants de cette association cultuelle n'ont strictement aucun statut légal, ni droit de regard, ni de participation dans la gestion de l'ACSBN. Ils sont des croyants qui participent à
des réunions et des séminaires, mais pas aux choix et aux orientations de l'organisation. Ils peuvent donner de l'argent, mais ce n'est pas obligatoire. Les comptes de l'organisation française ne
sont pas publiés à l'intention de ses pratiquants et les dirigeants se refusent à les rendre publiques.

Toutes les décisions concernant l'évolution des activités, les restructurations inhérentes à une organisation qui se développe, les choix des sujets liés à l'étude, à leurs publications, comme
les thèmes des séminaires, ne sont pas débattus et choisis par tous les croyants mais par des micros groupes ou par les instances décisionnaires nationales, européennes ou internationales.

La démocratie du cur est le fondement de l'idéologie de la SGI. La démocratie participative y est prohibée officiellement, et aucun changement de politique interne n'est envisagé par les diverses
directions nationales et internationales du mouvement.

Maitre Souverain et Parent

La question vitale aujourd'hui est d'identifier la nature réelle de ces gurus et autres guides qui pullulent dans le Nouvel Âge. Sont-ils, sont-elles, des personnes qui accomplissent un rôle
d'éveilleur, de guide vers l'éveil par soi-même ou qui aliènent à leur personnalité charismatique des êtres en quête d'un refuge, d'une église, d'une figure parentale substitutive, d'une
idéologie prête à l'emploi, d'un modèle de souverain idéal ?

J'ai appris longuement auprès du maitre bouddhique de la SGI. Tout en l'observant attentivement j'ai étudié l'évolution de ses disciples et de son école philosophique. Son Ego réunit ces deux
tendances d'éveilleur et d'aliénateur. Grâce à quoi il a rigoureusement formaté la structure relationnelle de son organisation autant que les comportements de ses élèves. Et avec l'aval de ses
proches disciples à travers le monde.

Dogmes et hypothèses

Les bouddhistes de cette institution religieuse oscillent entre névrose et psychose. Comme tout un chacun, direz vous. Certes. Mais l'inconscience de leur état est particulièrement accentué par
leur dogmatisme chronique souvent honteux et inavouable... C'est une réalité que n'importe qui, avec un peu de discernement et de lucidité, peut constater en lisant leurs publications, en
écoutant leurs discours, en fréquentant leurs groupes d'étude et de prière.

La politique de gouvernance archaïque de leur association cultuelle l'ACSBN - induit l'absence d'une mise à jour intellectuelle complète de leurs doctrines, et une sémantique obsolète dans leur
enseignement des idées et rituels. S'exprimant avec des jargons exotiques, ils usent de modèles culturels anachroniques (japonais), de références scientifiques conservatrices et inadaptées.

Et pourtant le maitre transmet des concepts occidentaux, et des hypothèses qui invitent à la controverse intérieure, à la réflexion, à l'imagination d'une pensée originale et personnelle. Mais
simultanément cela est noyé dans un discours moral très structuré où l'organisation et le maitre lui même occupent une fonction centrale et incontournable dans la pratique cultuelle.

A quoi il faut ajouter que si Daïsaku Ikeda a des qualités intellectuelles et une érudition remarquables, ainsi qu'un talent de créateur et de leader d'une ONG agissant dans presque tous les
secteurs d'activités sociaux culturels et économiques, son Ego est tout autant extraordinaire. Le culte de la personnalité qu'il a su imaginer et cultiver n'a rien d'exceptionnel. Tous les grands
chefs religieux font de même.

Cependant, par rapport aux textes fondateurs bouddhiques une telle attitude est immorale. L'emprise affective qu'il a réussi à créer, et qui répond aux besoins de ses disciples, est incohérente
dans le contexte de l'enseignement des processus d'évolution spirituelle bouddhique.

Est-ce pervers ? En partie. Le côté obscur inhérent à tout être se manifeste chez n'importe qui. Et puis ce qu'il faut bien comprendre, c'est que la cohésion et le maintient de l'ossature
organisationnelle internationale nécessite une manipulation subtile de tous ces concepts si complexes de la pensée bouddhique.

Si les responsables de la doctrine de la SGI laissaient le champ libre à l'émergence d'une pensée originale indépendante fondée sur l'éveil inspiré par les textes fondateurs, alors toute
l'institution finirait par, sinon disparaître, mais certainement se désagréger et se fragmenter...

L'individualisme, l'individuation et le détachement par rapport à la figure parentale du maitre, est nocive pour un mouvement religieux qui subit une certaine concurrence, et dont la croissance
du nombre de ses affiliés stagne depuis la fin des années 1990 (10000 à 20000 participants aux réunions de discussions mensuelles en moyenne) d'autant que régulièrement beaucoup de personnes
s'éloignent de l'ACSBN, et ce dès l'origine du temps de la Nichiren Shoshu Française au début des années 1960.

Révolution Humaine et Psychothérapie

La SGI occulte une partie des idées thérapeutiques méta psychiques inhérentes aux concepts des traditions bouddhiques et qui sont à l'uvre durant la récitation du mantra nam myo ho rengue kyo. Et
alors qu'ils sont décrits dans les textes fondateurs du sûtra du Lotus.

Même si le maitre aborde certains de ces points, les solutions et les explications proposées restent génériques. Dans les traductions françaises n'appara



sakhnowsky 30/09/2010 23:46



L'été a passé vite,ma déterminatio,elle est réelle,


Je viens de réaliser à quel point j'ai été manipulée par cette organisation qui se dit "Bouddhiste",mais qui n'est que du "gakaîsme"ou" Ikedaîste",je viens de recevoir une lettre du consistoire
de la SG ,et j'ai vraiment la preuve que cette organisation n'applique aucun principe cité dans les écrits du Bouddha!


Je suis révoltée!!!Je consulte un avocat,mais j'ai besoin de rencontrer d'anciens pratiqunts,ceux qui se sont "réveillés"!


Ecrivez-moi via ce site,


Merci



Cixi-Hélène 01/10/2010 09:32



Très bien Sakhnowsky, je fais le lien avec plaisir, on peut même me contacter en bas de page. Je prépare un nouvel article sur la CG.



Cixi-Hélène 23/09/2010 21:49



Antoine, je ne valide pas votre commentaire au prosélytisme bien trop engagé, d'autant plus que vous donnez votre messagerie personnelle pour 'discuter' avec
les lecteurs de ce blog ! Vous êtes bien naïf d'avoir cru qu'il allait passer...



fsakhnowsky 07/09/2010 21:43



Mon mari fait une dépression nerveuse,ma fille ,la pratiquante pleure à chacune de nos rencontres,j'ai une amie pratiquante de ce soi-disant bouddhisme,qui est,elle aussi,en grande dépression!


Que pouvons-nous faire malgré tous les témoignages?


Moi,j'ai décidé de porter plainte ,mais j'ai besoin d'aide et surtout de celle d'anciens pratiquants!


a bientôt,merci



Sakhnowsky 19/08/2010 09:05



Merci Katty,


Merci pour ton témoignage si sincère et si serein!


Je me souviens de la devise de la SG:"foi,pratique et étude"et tous,étions si fièrs de répéter cela à tout le monde!


Mais l'étude,parlons-en!"3ecivilisation"(mensuel fourni par la SG)"goshos"(lettres de ce moine né en 1222 au Japon et traduites  et tranmises par la secte),livres de cet Ikéda dont j'ai
parlé un peu plus haut! et les cours donnés par ces mêmes pratiquants ,bien sûr,"responsables"!!!


Mais combien de temps encore va t- il falloir attendre pour que nos gouvernements fassent quelque chose?Combien de cerveaux lavés encore avant que la complaisance de la ville de Trêts envers
cette secte s'arrête?


Je compte sur vous intenautes pour m'aider à sortir ma fille de son lavage de cerveau!Et je compte sur toi,Catty pour intervenir régulièrement,et vous tous anciens pratiquants ,vous qui avez
réussi à quitter ce mouvement,venez me soutenir nombreux!


Marci,



sakhnowsky 18/08/2010 19:15



je lis tous les commentaires des pratiquants  du bouddhisme de N.DAISHONIN transmis par la soka Gakaî,et pourquoi ne suis pas étonnée de ce ton violent et méprisant?


Pourquoi ne pas défendre ce en quoi on croit avec unton plus pacifique?Peut-être,tout simplement parce-que la SG ne transmet pas le bouddhisme(qui n'est que pacifique)mais se sert du
Bouddhisme pour raccoler vu la popularité de cette philosophie.


Si vous voyiez les vidéos venant du Japon de celui qu'on appelle "maitre",vous comprendriez immédiatement que la SG n'a rien à voir avec le Bouddhisme!


Ce n'est que du lavage de cerveau!Et je parle en connaissance de cause!J'en ai malheureusement,fait partie pendant 30ans de ma vie,et j'y ai laissé de l'argent,de mon temps et de ma santé
mentale!


Je n'en fais plus partie depuis 2007,et je commence tout juste à voir les choses plus clairement,et à retrouver un vocabulaire normal!



MARTEL 18/08/2010 18:02



il y a une chose que je remarque c'est que la soka gakkai chasse et essaye de bloquer tous ceux qui peuvent dirent quelle chose sur leur organisation, par tous les procédés.


Aucune religion ou politique totalitaire ne peut se le permettre, je pense que c'est une araignée trés dangereuse pour l'esprit.


Par contre l'islam le peut


Nos enfants qui vont étudier à l'étranger depuis quelques dizaines d'années sont embrigadés par des professeurs à la solde de cette secte, comme les autres enfants de ce monde ils perdent leur
esprit que grignotte cette secte


je me fais le devoir personnel de tout mettre en oeuvre après un travail trés productif


vous ne pouvez peut être rien faire mais l'islam est grand et nous allons lutter pour le bien de tous les enfants de allah pour que le monde ne se perde pas



Cixi-Hélène 18/08/2010 21:10



MARTEL : Un peu de prosélytisme au passage , n'est-ce pas ?... Je vous valide ce commentaire du bout des ongles



Kathy 18/08/2010 17:11



J'écris ici pour la première fois suite au témoignage de Sakhnowsky, que j'ai bien connue et qui reste une amie chère à mon coeur. J'écris de façon sereine juste pour vous
apporter mon témoignage et je l'espère, contribuer à un débat constructif.


J'ai commencé à l'âge de 20 ans en 1980 au sein de la SG. J'avais de nombreux questionnements sur ma vie, j'étais très triste à l'époque, et le groupe que j'ai rencontré alors
était sympathique, chaleureux et semblait si heureux. J'ai adhéré, de suite et sincèrement.


J'ai bien connu Saknowsky car je suis allée qq années en réunions (Zadenkaï) chez eux. J'y ai amené des amis et ma soeur cadette. Et je peux témoigner de leur sincérité et de leur engagement très
profond.


A l'époque, célibataire et sans enfant, étudiante, j'avais des réunions tous les soirs et le week end. Je négligeais ma famille, mon copain et j'étais très engagée dans mes nouvelles
"responsabilités". J'ai eu des responsabilités assez vite, et j'ai toujours essayé de faire du mieux possible.


J'étais épuisée par ce trop d'activités ou plutôt "d'activisme". Nous étions fières de comparer nos agendas noircis tous les soirs de la semaine par des activités et même le matin.Souvent le soir
je rentrais en larmes tellement j'étais épuisée.


Un matin, je me suis sentie "éclater", le corps et la tête en 1000 morceaux, je devenais dingue d'épuisement. J'ai cru que je devenais folle. Alors j'ai fait la seule chose possible, j'ai tout
stoppé, d'un coup, c'était en 1987.


Je reconnais qu'on m'a laissée tranquille, que je n'ai pas été harcelée. Une autre camarade a pris ma place comme responsable de chapitre. Elle parlait le japonais, j'ai senti qu'elle était
considéré comme parfaite pour ce rôle. J'en ai été soulagé et j'ai tout arrêté. Je n'ai jamais repris.On ne m'a jamais recontactée.


J'ai redecouvert alors le bonheur d'avoir du temps pour moi, pour mes proches, lire, me cultiver, sortir et m'amuser !! et je voyais que ma vie prenait un tour très agréable et que et bien non,
le ciel ne m'est pas tombé sur la tête !


Je n'ai pas gardé d'amis de cette période, sauf Sakhnowsky. J'ai vite compris que j'étais devenue "infréquentable" car j'avais fait "hobo" (transgression à la loi). Mais ça ne m'a pas manqué.


Je me suis beaucoup interrogé ensuite sur cette expérience vécue et pourquoi j'ai adhéré et y suis restée 7 ans.


1/ c'est facile d'être pris ds le mouvement. On vous promet le bonheur, l'argent, l'amour, la réussite professionnelle si vous récitez Gongyo matin et soir et faites beaucoup de Daïmokus (le
mantra). Tout le monde peut le faire, alors pourquoi pas moi ? et puis il y a tant d'expériences racontées qui vous "prouvent" que c'est vrai ...


2/ on vous dit que si vous arrêtez, vous perdez tout. On devient "superstitieux" et on finit par donner du sens à n'importe quoi à travers le prisme des fameux "kudokus" (coups de chance).


3/on joue sur votre orgueil et votre besoin de reconnaissance sociale. Quel délice, n'est ce pas, d'être "responsable"' d'un groupe de 10, 20, ou 100 personnes, quand on est jeune et qu'on
démarre ds la vie. Vous racontez votre histoire, du genre "avant / après" et on vous applaudit, c'est grisant non ? et à chaque fois, ça recommence, on raconte et on vous applaudit !


4/ on vous incite à lire et à venir écouter des séminaires ..et à toujours faire le rapprochement avec vos propres expériences. Alors on se sent comme dans une grande famille et à toujours liée.
On a tellement d'expériences formidables partagées et d'autres encore plus formidables à raconter encore et encore... Que d'empathie et que d'emotions ! on change son karma et en même temps on
fait la Paix mondiale, qui peut résister à tel festival de récompenses ?


5/ on remplace les mots de vocabulaire courants par des termes bien spécifiques au groupe, ça vous donne un sentiment d'appartenance et la sensation que entre nous on se comprend tellement bien !


Pourquoi j'ai arrêté :


Un jour, ce qui m'a fait comme un électrochoc, c'est que jusque là, il y avait la mixité dans les groupes jeunes gens / jeunes filles. Or un soir au centre de Sceaux, un Utoku (jeune homme qui
fait l'accueil) me demande de changer de place et de mettre du côté des filles, parce que dorénavant on marque la différence des genres. Et là j'ai bondi de colère.


J'ai trouvé insupportable cette volonté de marquer une différence physique, alors que j'ai milité et je milite toujours pour le droit des femmes. Et que nous étions censés être des êtres humains
tous unis pour faire "Kosen Rufu" (la paix mondiale) et dans le pays des libertés et des droits de l'Homme, celui de V. Hugo dont on nous parlait tant ...Devant cette volonté farouche et il faut
dire stupide, ça m'a fait un choc, salutaire, et là, je n'ai pas pu le supporter. J'ai relu mon cahier où bien consciensieuesment je notais toutes les remarques et tous les conseils de nos
responsables. Le même texte, les mêmes phrases mot pour mot..au fil des années. J'ai eu le sentiment d'avoit été grugée et d'avoir totalement manqué de bon sens, d'intelligence.. Un vrai choc !!


Il faut reconnaître qu'à l'époque, la SG et la communauté des moines de la Nihiren Shoshu n'avait pas encore été séparés, et que Ikéda était présent, nous en parlions comme de Sensei, le maître
en japonais, mais pas au point que cela est devenu aujourd'hui, qui rappelle les dictateurs et "leur culte de la personnalité".


Je crois que je suis partie à temps, au moment où les choses ont commencé à se durcir, à se radicaliser, avant la fameuse régionalisation dont on m'a parlé depuis.


J'ai lu de nombreux témoignages sur différents sites, j'ai recontré d'autres "anciens" et ce qu'ils m'ont raconté me navrent sincèrement !


J'ai eu de la chance de m'en être sortie et d'avoir toujours eu des amis et de la famille aimants et fidèles, mais il m'a fallu des années pour me débarrasser de quelques automatismes.


Merci de m'avoir lue, bien à vous tous.



sakhnowsky 17/08/2010 00:33



Aujourd'hui,je suis encolère!!!!


Ma fille rentre d'un séminaire (à Trêts),et elle a décidé de patiquer 6h par jour,et est persuadée que ça va lui faire du bien!Voilà comment ça se passe à Trêts,vous y passez 3 jours et vous
revenez le cerveau complètement nettoyé!


Quand peut-on espérer des autorités une action contre ces sectes qui prolifèrent ,s'enrichissent,et détournent l'esprit de nos enfants!


Comment font-ils pour que des gens comme moi,mon mari,mon enfant,perdent à ce point leur libre arbitre?


Un jour,au centre "Opéra",j'ai entendu une jeune fille ,responsable,lever le bras et dire:"les jeunes filles avec le gosho(écrits de ce moine né en 1222 au Japon)et sensei!!!(sensei étant ce
"maitre" dont j'ai parlé un peu plus tôt!


Et dans la slle,tout le mo,de applaudit,et les japonais hochent la tête avec un grand sourire,et c'est comme ça que l'on fait la paix mondiale!En vénérant cet homme sorti de nulle part,mais bardé
de distinctions,du moins ,dans l'organisation,tout le monde s'en vante!


Ce serait interressant de savoir ce qu'il en est vraiment,quelqu'un a une idée?


Je voudrais tellement délivrer ma fille de ce fléau!Comment faire?Elle est tellement convaincue d'avoir trouvé sa voie!


Si quelqu'un a une idée,une expérience à ce sujet je suis preneuse!


Merci,bonsoir.



Sakhnowsky 15/08/2010 23:05



C'est encore moi,


Je n'avais pas lu tous les commentaires,et je suis tombée sur la réaction de Catherine Laurent.


Je voudrais juste préciser que lorsque vous intégrez une secte,c'est que vous êtes ,à un moment difficile de votre vie,et alors vous rencontrez quelqu'un ,qui a l'air bienveillant,gentil,et qui
vous dit de belles phrases et dans votre désarroi,vous vous sentez soutenus,exister,que faire d'autre ensuite que de correspondre à ce qu'on attend de vous?


Et ,de plus,vous avez certainement raison,j'aurais dû aller voir un psy,je m'en porterai tellement mieux aujourd'hui!


Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières,mais j'ai vécu la guerre,la peur,la perte de mon père,l'exil,(je viens du Vietnam)et j'ai rencontré ces gens qui me parlaient de paix mondiale,moi
de la jeunesse "peace and love",c'était miraculeux!


Chère Hélène,c'est gentil de me protéger,mais laissez parler tous ceux qui veulent réagir,ils ne m'empêcheront pas de publier mon histoire d'autant plus qu'elle est vécue et ce,pendant 30ans!!!!!


Est-ce que parmi toutes les personnes qui interviennent sur ce blog,quelqu'un a déjà vu une vidéo de cet Ikéda?


Alors j'explique:cela se passe au centre Opéra,tous ceux qui y assistent sont au moins responsables de groupe.Donc après une bonne dose de cette phrase magique,on vous passe la vidéo
,sourires,quelques phrases de bienvenue,et on assiste à une sorte de sermon avec moultes citatations allant de V.HuogoàToltoî en passant par René Huygues devant un tas de japonais en
uniformes,avec d'un côté les hommes et de l'autre les femmes toutes en tailleur blancs ou rose orné d'une fleur.Et tout ce monde écoute religieugement en hochant la tête à qui mieux mieux.Et
ici ,en France,dans la salle,on applaudit et on crie "Banzaï"!


Véridique!!!Je l'ai fait!


Il y a une chose qui,aujourd'hui,m'étonne,quel est donc ce "maitre "que personne ne remet jamais en question?On remet en question le président de la république,les parents,les professeurs,les
amis,les frères et soeurs,mais pas lui!


Non contents de ne jamais le remettre en question,mais en plus on l'applaudit,et on le cite !!!!


Et ce n'est pas une secte?


Abientôt



sakhnowsky. 15/08/2010 19:56



Bonjour,


Me voilà de retour,j'ai lu tous vos commentaires et je respecte ce que pense chacun de vous,je répète que je n'ai aucune rancoeur ni aucine haine,encore moins envers les pratiquants de cette
secte.


En ce qui concerne les "mensonges",ce n'était pas exactement cela,mais plutôt j'avais ce besoin de correspondre à l'image de la parfaite prtiquante


En fait,c'était ça,ou vous êtes souriant ou vous pleurez et racontez vos souffrances en précisant bien que vous avez beaucoup pratiqué pour être présant à cette "zad"(réunion).


Parfois ce que je raconte peut sembler décousu,mais j'ai vécu un tel traumatisme dans cette organisation!


Je me souviens d'une fois,il n'y a pas si longtemps (2006,je crois),j'ai apporté"zaïmu"(contribution financière)à Sceaux,un des lieux de culte de la SG,mille euros,j'ai été accueillie avec
tellement de sourires et de gentillesse par des gens qui,habituellement ne me disaient même pas bonjour!


Mon histoire est longue,je revindrai raconter la suite,et avec l'aide d'Hélène,j'espère pouvoir publier sur ce site les courriers de la SG,signés par le responsable du consistoire que je ne nomme
pas pour l'instant!


Et je n'invente rien,je revendique le droit de raconter ce que j'ai vécu,de façon objective!


Ma fille,la pratiquante,m'a dit:"la SG dit que 2010 est une année très dure!"  quelle trouvaille!une année de crise financière,de catastrophes naturelles un peu partout,etc...eh!bien
heureusement,nous sommes prévenus par la SG!


A bientôt,merci,Hélène ainsi que tous ceux qui me soutiennent!



jumbo4 14/08/2010 14:45



Papiette interpelle cixi!


Il vous manque d'avoir une nature libre et meme anarchiste !


 


Paupiette de la soka gakkai, nous propose de développer en nous la pensée anarchiste. Personnellement, je ne vois pas trop a quoi elle fait référence dans le cadre de sa secte, veut elle parler
du culte de la personnalité organisé autour du guru ? du salaire des 200 top ten de l'organisation qui tournait autrefois dans les 16000 UDS mois. (Sans parler de celui du big boss). Ou est ce la
pensée religieuse qu'il faut s'inculquer a soi et aux autres  qui lui fait tenir ce discours ?


En tout cas apres son intervention, je vais devoir revoir profondément ma conception de ce concept  ^^ !


 


Pour le fun, je vous invite a aller voir cette réunion d' anarchistes bien cravatés (mais n'est ce pas ça l'anarchisme version paupiette, le droit de mettre une cravatte ?!), en train d'écouter
avec délectation la parole du bakounine nippon ^^


 


http://www.dailymotion.com/video/x9h6y5_eccentricities-of-sgi-president-1-o_people


 


Hello cixi ! bonnes vacances et bon courage pour votre blog !






De veau 13/08/2010 22:08



'paupiette' n'a plus sa tête ! on voit dans son écriture bourrée de fautes et son choix de majuscules sur des mots précis QUI DOIVENT CLAQUER, une évidente
tentative d'emprise sur le lecteur


Les gens qui entrent dans ces sectes sont tous en phase difficile de leur vie, ils vont vers ceux qui les soutiennent et les aident; ils sont évidemment
très  influencables, proies faciles  pour les adeptes totalement sous emprise !


Il est dommage que le témoignage un peu plus haut de cette ancienne adepte se soit tû ! A mon avis, elle a eu des pressions de ses proches... comment
l'expliquer autrement


J'aurais bien voulu connaitre toute son histoire. Et je m'adresse à elle :


-N'ayez pas peur ! nous sommes des milliers à vous soutenir ! La France n'est pas aux mains de ces tarés religieux pas assez virulents ici et très prudents
pour que leur système s'écroule. Le centre européen est en planqué en France !  Pour l'instant les élus laissent faire.


Le maire de Trets Féraud est scandaleusement écarté des médias comme vous dites et je pense qu'il  a bp d'intéret à ce que les adeptes qui vivent à
Trets ne fassent pas trop de bruit.


J'(ai un ami qui habite Trets; on a déjà parlé du problème de l'envahissement de la soka gakkai sur certe commune.  Je vais lui demander de laisser un
commentaire. Vous verrez, il n'ira pas de main morte


 


Salut à tous !



paupiette 13/08/2010 14:02



Nono , Charlie et Sarko ont bien raison " faut légiférer", faut surveiller et punir à l'avance pour protéger, pour sécuriser.  Faut légiférer CONTRE les SECTES meme s'il n'y a pas de
définition partagée à ce terme , même si dans la population "sectaire" il y a MOINS DE DELITS qu'ailleurs


Ceux qui sont entrés ( au moins eux ) l'ont fait volontairement, vous les méprisez, les infantilisez en ne reconnaissant pas leur droit à penser autrement, à expérimenter et même à se faire mal,
à perdre leur temps . Le risque n'est pas très grand il y a MOINS de DELITS ds le monde des sectes qu'ailleurs mais pourtant votre souhait est de mettre un gendarme derrière chacun de nous pour
ns dire quoi penser, nous protéger .

--Y a t il UN SEUL forum pro secte dont le ton , le niveau soit aussi vulgaire, ignorant, haineux que le votre et quelques autres sites spécialisés anti sectes, on se croirait toujours sur le jdd
ou détecive .


Non je vous met au défi de m'en citer un seul, les sites anti sectes sont tous incompétents et hystériques, par exemple le votre quand il est proposé une information contradictoire très facile à
vérifier (156,) le commentaire suivant (157)s'en tire par une pirouette idiote et il ne sera jamais donné de réponse ;


Moi j'aurais honte, pas vous?


Si je peut me permettre un hypothese vous etes de nature trop croyante, vous adhérer avec de la super glue, tout près, tout collé à la lettre, il vous manque la BONNE DISTANCE,


Il vous manque d'avoir une nature libre et meme anarchiste . Il vous faut toujours un monde et une pensée dualite ,figée par un axe du mal.


Les interpretations sont multiples il faut etre prés à en changer sans se sentir victime


C'est votre crédulité raidie et rhumatisante qui vous rend hargneuse .


Je vous souhaite une bien meilleur santé


P.S  Il y a 2 questions faciles, rapides , en rade


j'ai une idée ! si vs vs attaquiez aux maffieux, cela aurait plus de réalité  non ?


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Ceux qui sont dans les "sectes" y sont rentrés ( au moins ) volontairement .Parcequ'ils sont hommes ils ont le droit  de penser différement, d'expérimenterl, de relativiser les croyances
religieuses ( cf la hargne contre mère térésa et son relativisme religieux .



jumbo4 10/08/2010 14:25



Le coté nauséabond des projections de C laurent est un élément de plus pour justifier sakhnowski dans sa volonté de témoigner.


A sa place je ne prendrai pas de gants avec ces gens, vue le niveau des commentaires.


Comme ils n'en prendront pas pour la noircir et tenter de la faire taire la meilleures chose a faire pour elle est de témoigner... :)


 



Cixi-Hélène 10/08/2010 14:49



Bien d'accord avec vous Jumbo4



Michelle@ 10/08/2010 12:08



'cauchemars' , 'guerres' , 'haines', vore vocabulaire CLaurent est celui d'une intégriste.


A mon sens, Bachibazac a certainement plus de ccervelle que vous qui êtes totalement dépendante d'un maître à penser Ikeda pour cette secte là, qui s'en met plein les poches gâce à vous


 


Si vous voulez être évoutée, ARGUMENTEZ !!!!!!



C.Laurent 10/08/2010 11:10



a cette réponse, Mr B , il n'y a rien à en dire, ni à en penser ni à en rire, quelque soit son camp . Un vrai trou blanc, pas troublant du tout .


Vous pouvez certainement mieux faire ... en laissant, d'abord, tomber toutes vos coleres et haines rancies qui obstruent votre dernier neurone rescapé de vos cauchemars et guerres .


Coool !



BACHIBAZAC 09/08/2010 20:56



OULA !!!: elle est bien chargée elle aussi la catherine laurent::::::::::


moi ils me font rire ces névrosés de ces sectes intelligentes


 


Il faufrait que j'en monte une moi aussi


 


 



C.Laurent 09/08/2010 17:25



Vous decouvrez quoi au juste roselyne ? D'abord l'article parlant de la SG et donc cette secte envers laquelle vous avez - apres lecture - une mefiance d'instinct .
Vous avez donc l'instinct indirecte, ou l'instinct d'escalier  . Vous avez besoin d'un maitre à penser d'instinct  .


Sauriez vous dire ce qu'il a mon pseudo ? pas aussi instinctif que roselyne  ?



Roselyne 07/08/2010 22:05



Mo je suis très interessé par ce que dit Sakhnowsky !


je découvre cet article sur la soka gakai et je m'en méfie instinctivement


ces techniques de déstabilisatiions sont fréquentes sur ceux qui ont quitté ce type de secte.


C Laurent ne fait que confirmer la règle


A mon avs, il ou elle va changer de pseudo!


Bien répondu cixi! je suppose qu'on ne vous l'a fait pas ou plus



C.Laurent 07/08/2010 21:45



"je n'ai pas de haine mais il faut proteger nos enfants des agissements de cette secte"   cela sonne comme un gros mensonge de plus ! un stéréotype qui sera valorisé ds ce site, y croit
elle ? Pourquoi ? c'est une question directe, simple



catherine LAURENT 07/08/2010 16:11



Peut on croire sur parole quelqu'un qui affirme avoir menti sur ses sentiments, sur sa vie etc . . . pendant  30 ans !! que pouvait elle espérer , à l'époque, de ces mensonges ?  N'en
serait elle pas au meme point si elle avait fait une psychanalyse ou psychotherapie au cours desquelles elle aurait menti en permanence ?  N'y a t il pas là dessous une très lourde
pathologie ?



Cixi-Hélène 07/08/2010 19:22



Catherine LAURENT... Pseudo très usité... 


Etes-vous médecin ? Et encore... Un médecin ne tiendrait jamais  de tel propos sans avoir vu le dossier médical, vous êtes donc un
adepte.


L"histoire de Sakhnowsky tient jusqu'ici parfaitement la route et au prochain coimmentaire de cet ordre, je ne le publie pas



sakhnowsky 06/08/2010 17:31



Je continue à parler de ces 30années de cauchemar vécués dans la Soka gakai,années pendant lesquelles je me suis menti,


Quelques exemples:je n'allais pas bien,mais devant les pratiquants et autres invités d'une réunion,j'affichais un grand sourire,et je disais ,en toute bonne foi que tout allait bien grâce à ma
pratique ou encore mieux ,grâce à l'ainé qui a eu la bienveillance de me recevoir!


Je voudrais répondre à Fanny que il y a encore peu de temps ,si j'avais lu ce que j'écris en ce moment ,j'aurais réagi comme elle!


J'ai vu ,à travers mon expérience malheureuse,à quelpoint ces "responsables",personnes que j'admirais tellement,pouvaient se montrer intrangisant,dur et sans coeur!


on nous disait de telles inepties comme unjour,une GRANDE responsable,a raconté sonexoérience professionnelle:


"-J'ai beaucoup pratiqué,et j'ai eu un kudukou(bienfait grâce à la récitation du,, mantra) ,j'ai toujours rêvé de revenir vivre en Bretagne,et en quittant mon travail,j'ai reçu plusieurs mois de
salaire,et donc,je peux réaliser mon rêve!Et tout le monde ,dans la salle applaudit!


Les japonais "responsables" hochent la tête!


Que tous ceux qui ont pu négocier leur départ sans réciter cette phrase se lèvent!


Je reviendrai,les vannes sont ouvertes,il est temps que le plus de gens possible sachent ce qu'est cette organisation!,



sakhnowsky 04/08/2010 13:20



Merci de votre soutien,chère Hélène que je ne connais pas!


Avant tout,je voudrais préciser que je ne cherche pas à blesser qui que ce soit,et surtout pas les pratiquants que je considère comme des victimes!


je relate seulement lon vécu dans cette organisation.


Je précise aussi que j'ai été éjectée de cette même organisation en 2007,ainsi que mon mari!


Et heureusement pour nous!Je donnerai les raisons objectives de cet évènement qui a crée une énorme souffrance dans nos vies!Nous étions si impliqués!et nous avions une telle confiance!Tous mes
amis savaient que je pratiquais ce que la SG appelle "Bouddhisme"'que les vrais bouddhistes ne s'en offusquent pas,j'en suis très étonnée!


Depuis que j'ai commencé à pratiquer,ma vie n'a fait que dégringoler!


Et j'ai continué à dire ,en toute sincérité ,que tout allait bien!Eh!oui ,en bon"bouddhiste",il faut raconter que grâce au "gohozon"(parchemin japonais)et à la pratique,on transforme
son"karma"!Et on finit par le croire pour de vrai,alors,face aux difficultés ,au lieu de se battre dans sa vie sentimentale ou professionnelle,on s'abrutit,de "daimokus",et on raconte aux autres
sa fierté d'avoir pratiqué pendant 3h ou plus!


Et lorsque ça ne marche pas,on va voir un"ainé"qui vous encourage à coup de "goshos"5lettre écrite par un moine N.Daishonin en 1222,ou par une parole de cet Ikéda dont j'ai parlé plus tôt!et
alors on a limpression d'avoir rencontré le Bouddha lui-même,et on se sent mieux,du moins,on se le dit,et on est repati pour servir et répéter en précisant bien que tel ou tel responsable l'a
dit!


Je vais m'arrêter là pour cette fois-ci,et je demande aux pratiquant de ne pas voir dans ce que j'écris de la haine ,mais de me laisser le droit de raconter mon histoire telle que je l'ai vécue!


Merci,je reviendrai demain



Sakhnowsky 03/08/2010 23:57



Bonjour,


Je viens de découvrir ce site et je me sens déjà un peu moins seule!


J'ai reçu le"gohonzon en 1978 et depuis,j'ai été membre très active (shaku buku,contribution,activités nombreuses,et réceptions de réunions chez moi)si aujourd'hui,je decide de parler de cette
extrêmement dangereuse organisation,c'est que,enfin,je me suis réveillée après avoir rendu de bons et loyaux services en toute sincérité avec l'espoir de réaliser la paix mondiale!Quelle
abherration,jamais je n'avais vécu aussi mal,mon mari et moi nous disputions sans arrêt,les activités nous prenaient tout notre temps et notre énergie!J'ai une longue histoire à raconter avec
courrier dde la soka (d'une grande violence)à l'appui.Mais avant tout,pour faire partie de cette organisation,il faut être un mouton,cirer les pompes aux responsables,faire des dons
régulièrement,être présents partout et si vous exercez une profession (comme enseignant,médecin etc....)vous êtes vite,très vite nommé "responsable",et là,la pression se met en route!Mes filles
ont commencé à pratiquer en 2002,à peine quelques mois après,elles ont été nommées responsable de centre(c'est important)l'une était étudiante,l'autre travaille à la télé,alors,heusement,celle
qui était étudiante n'a pas supporté la pression exercée à son encontre par d'autres jeunes filles resposables aussi!


On vous nomme responsable comme une récompense et,et de cette manière,on vous tient,puisqu'en tant que responsable,vous avez ,pour mission,de retransmettre les inepties de cet Ikeda(,jamais remis
enquestion en quoique ce soit)considéré comme le Dieu tout puissant,et il a bien joué,il a éjecté les moines ,donc il a tous les pouvoirs!


On vous parle beaucoup de bienveillance,de compassion,de paix mondiale,de tolérance etc.....mais attention,vous sortez du moule et c'est la Guerre!Je pourrai en parler pendant des heures ,mais
j'ai décidé de porter plainte dès septembre avec l'aide d'un avocat spécialisé dans ce genre d'affaire!


Mon mari parlera aussi de son expérience un peu plus tard!


je n'ai pas de haine,mais il faut protéger nos enfants des agissements de cette secte!



Cixi-Hélène 04/08/2010 00:17



Très intéressant témoignage de Sakhnowsky ! Mais trop court. Pas facile de se débarrasser des vieilles peurs et des intimidations quand elles sont tant
imprimées.


Vous avez visiblement beaucoup de 'choses' à raconter Sakhnowsky. Il y aura des réactions, c'est normal, vous ne risquez absolument RIEN, continuez, ce blog
est là pour ça.