Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 23:01

Pendant qu'à Marseille Samia Ghali, incontrôlable, fait honte à tout le PS et que Patrick Mennucci, tente de calmer les esprits, à Aix la campagne des candidats pour cette primaire PS est enfin lancée avec de fameuses roucoulades avariées. Les autres, plus calmes, attendent le candidat officiel tentant de flairer celui qui sera le plus performant. Tous arpentent les marchés, cages d'escaliers, maisons de retraites, commerces avec plus ou moins d'ardeur. Car relancer et motiver la machine de l'appareil politique n'est pas évident. Enfin, quand je dis appareil, c'est un peu exagéré car l'appareil s'effrite de plus en plus compte tenu de la tiède motivation des jeunes et des nonagénaires plutôt en phase avec des urgences physiologiques. Mais le PS à Aix n'est pas le seul en faiblesse. Le centre lui, (enfin ce qu'il en reste) attend son moment et l'UMP, (je veux dire le FN) s'agite dans tous les souterrains possibles entretenus finement par Maryse Joissains depuis ses deux mandats.

Alexandre Medvedowsky, qui toisait du haut de la supériorité de son ego, j'allais dire QI, les autres candidats à cette primaire le 09 octobre dernier d'un, 'qui peut penser gagner la mairie sans De Peretti et moi ?', ex-candidat PS à la dernière municipale, big boss sur-occupé qui ne veut plus y aller (comme on le comprend), veut se venger du ladre Jacques Agopian autrefois son fidèle frère politique. Il soutient le winner centriste, François-Xavier de Peretti. Il est vrai que la philosophie n'a jamais enguirlandé qui que ce soit, mais bon, soyons cléments. Il faut croire en l'essor des plus atones dépressions. On attend avec impatience donc la mise en orbite du dragster Medvé-de-Peretti. Ça va péter le feu ! Ça va sentir la gomme sur le Cours Mirabeau !

Coté PS, Jacky Lecuivre, aux subjuguants sourcils broussailleux appelant la pince à épiler, quasi inconnu, seule heure de gloire en 2012, président secrétaire de section d'Aix. Depuis, il prétend avoir la légitimité. C'est aussi simple que ça pour certains. Entrepreneur nanti, il aurait servi 15 ans dans les Sous-marins Nucléaires, Lanceurs d'Engins, dans la Marine nationale ! Ca fait froid dans le dos… Quel surhomme ! S'il veut débroussailler Aix des Joissains, il lui faudra peut-être passer par une attaque nucléaire pour décrocher de la ville cette famille d'arapèdes, et, en ce cas, il peut par expérience professionnelle être l'homme de la situation. Pour l'instant, il est deuxième sur le premier tour de cette primaire avec 540 voix.

Ensuite, Edouard Baldo, un possible Zorro pour Aix, prônant l'éthique, dont le cabinet Drujon-d'Astros-Baldo ronronne tranquillement. Il possède une longue liste de diplômes, parle plusieurs langues dont l'Arabe, PS depuis 1969, élu à 29 ans adjoint à la culture populaire aux cotés du maire sans taches, Félix Ciccolini. Rajoutons un incroyable parcours au beau milieu d'intellectuels illustres tels que Badinter, Attali, Hernu, Debret, Fabius, bon Fabius intello… euh… Bref, Edouard Baldo, fondateur de Renouveau PS13, candidat à cette primaire PS aixoise, est le vainqueur du premier tour avec 753 voix.

Et puis ce débat sur la chaine LCM il y a deux jours. Franchement, Jacky Lecuivre, j'en avais tout juste entendu parler, pas vraiment récurrent dans sa présence politique à Aix, quant à Edouard Baldo, il y a un an je ne le connaissais pas. Quoi de plus explicite que de soupeser ces candidats lors de ce débat annoncé ? Avec seulement 2811 votants aixois lors de ce 1er tour, il n'y avait pas de quoi crier victoire, les électeurs ayant massivement boudés ce premier tour...

Le débat a commencé sous des airs assez amicaux. Il y eut un"mon ami Jacky Lecuivre" de la part d'Edouard Baldo et un mignon 'Eddy' de Jacky Lecuivre ainsi que le tutoiement que je trouve déplacé en un tel moment partagé publiquement. Minauderies de surface. Les candidats étaient concentrés et tendus. Quand on regarde de plus près, on sent bien que Lecuivre préparait son tir. Il baisse la tête, attend le bon moment. Il a dû répéter bon nombre de fois son lancer de scud. Baldo ne voit rien venir. Car son adversaire a compris qu'il ne pourrait pas intégrer la liste en tête. Compte tenu de leurs faibles scores, tous les autres participants ont évidemment rallié le gagnant, Edouard Baldo, devenu chef naturel, mais avaient-ils d'autres meilleurs choix ? Il est bien seul Jacky Lecuivre. Donc dangereux. Il va jouer sa dernière carte, celle de la diffamation. Il sait ce qu'il va dire. Il commence par une introduction révoltée sur des 'marchandages d'arrière boutique' (il le répètera plusieurs fois, preuve d'acquisition de son texte). Pourtant, ces marchandages sont d'une grande banalité logistique en politique...

"Ce qui m'a révolté, c'est que dès la proclamation des résultats les marchandages d'arrière boutique avaient commencés. Tout le monde a vu dans le QG électoral à l'école des Arts rue Tavan, il y avait une mezzanine avec une grande baie vitrée, tout le monde voyait Jean-David Ciot qui était à la baguette en train de mettre en musique les conditions du ralliement entre Edouard Baldo et Gaëlle Lenfant (355 voix), tout le monde l'a vu et" gna gna gna… Bon oui, et alors ?

Il continue. Le lundi matin il sait 'avec certitude' que Jean-Noël Guérini, notre requin du 13, surnommé affectueusement Jean-Nono ou Zarathoustrini par ses gentils élus qui l'ont maintenu à la présidence du CG, a convoqué le bon petit soldat gras André Guinde "à venir au CG expliquer, lui donner les conditions du vote d'Aix." Il a plusieurs témoins qui "on vu Mr Guérini enjoué, le verbe et l'accent corse haut, cigare à la bouche (il fume dans un lieu public ???) en train de dire "André tu te démerdes comme tu veux mais tu fais élire Baldo et tu tues Lecuivre ! Voilà j'ai plusieurs témoins qui l'ont dit. Depuis lundi, je peux vous dire que Edouard Baldo est le candidat de Guérini !" Lecuivre a lancé son engin.

Edouard Baldo n'en revient pas. Il n'a visiblement pas prévu cet angle-là et l'arme de son adversaire. Ah... les délices d'une campagne harmonieuse, en sont-ils vraiment ? Baldo le prend sur le ton pondéré du mépris enjoué, une arme souvent plus efficace. "C'est dommage que l'on n'ait pas un psychiatre là au milieu parce qu'il se pencherait sur une notion de paranoïa. Je n'ai pas discuté avec Guérini (…) qui plus est, je suis l'un des fondateurs de Renouveau PS13, c'est un groupe de réflexion au sein du parti socialiste qui est critique envers un certain type de méthodes politiques, clientélisme entre autres. (…) je laisse les paranoïas où elles sont. (…) Je ne suis pas allé à la fédération de Marseille, je suis resté avec mes amis à Aix, à l'école d'Arts, là où on centralisait. (…) j'ai eu, moi, une déontologie vis-à-vis des autres concurrents qui était parfaitement correcte, ceci explique certainement cela."

Mais Jacky Lecuivre a déjà rechargé. Un peu plus loin dans le débat, il lance une nouvelle balle bien plus insidieuse, plus vicieuse dans les esprits qui appartient au FN et qui aurait pu être soufflée par Maryse Joissains, si ce n'était pas déjà fait. Maryse Joissains, qui a déjà dû caresser Lecuivre dans le sens du poil et le préférerait largement contre elle plutôt qu'Edouard Baldo qui ne peut que suivre sa ligne éthique déployée, donc bien trop loin de son sac à vipères. Lecuivre rappelle que "Mr Baldo accompagné de son cher ami Kamel Saidi, accueillait les électeurs musulmans en leur disant en français et en arabe 'votez pour moi, je vous ferais une mosquée dès que je serais élu'. Bien sûr qu'il a promis une mosquée et qu'il ne peut pas dire non ! (…) La question que je lui pose est 'dites aux Aixois où vous allez la construire, en haut du Cours Mirabeau ? En bas ? Ailleurs ? (…) et je continue, hier matin, jour de l'Aîd, Mr Baldo et son équipe de campagne rapprochée et même Kamel Saidi sont en train de distribuer des tracts à 8h du matin à l'entrée de la salle Coulange où la communauté musulmane était venue dans un grand moment de spiritualité, de prières pour l'Aïd. Je suis allé le voir et je lui ai dis 'sincèrement ce que tu fais c'est quand même pas très éthique'."

Edouard Baldo, calme, sourire en coin, s'adressant aux journalistes : "Vous avez pu le constater, et il faut quand même le faire, je suis le candidat de Guérini, je suis le candidat des Pieds-Noirs, je suis le candidat des barbus, de la gentry aixoise et des particules, que reste-t-il pour les autres ? On comprend que je sois arrivé en tête ! Ce qu'il a oublié de dire, c'est qu'il est candidat par la mairie sortante ! Flou artistique. (…) La République garantit la liberté de cultes. Est-ce que c'est normal que des gens pratiquent leur culte dans des caves ?"

Et j'en passe. Des obsèques de René Andrès où Edouard Baldo s'est rendu, "parachutiste, farouche partisan de l'Algérie française très proche des thèses de l'OAS", "et René Andrès, il avait les mêmes théories que toi ? Il les brulait au lance-flamme dans le djebel !", Lecuivre ne lâchera pas son morceau de viande raciste. Quand le pathétique est dépassé seul le ridicule subsiste. Il valait mieux en rire. Je ne suis pas allée au bout de la vidéo-débat. Un ras le bol cette semaine avec la misogynie de la droite à l'Assemblée nationale, sa triste parité (27 sièges de femmes contre 172 hommes), le débile Philippe Le Ray qui caquète contre la député des Verts Véronique Massonneau, et qu'une toute jeune femme, Anne-Sophie Leclère, FN, commette ce crime infect, d'une époque révolue, contre Christiane Taubira…

Mais enfin une bonne nouvelle. La cour d'appel annule le contrat d'Alain Joissains. Je prends. Ouf.

 

                      Cliquez sur le lien proposé. Ne pas tenir compte de l'indisponibilté de la vidéo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lionx 17/02/2014 22:19


Nous citoyens européens devont nous grouper pour survivre et éviter que l'Europe ne remplace l'Amérique du Sud qui s'est enfin libérée du joug étatsunien.  La dernière visite du Pt Hollande
et le faste amical de la réception m'inquiète, Adagio cantabilé fait une analyse lucide inquiétante.  Souhaitons que notre Pt ne nous engage pas dans un marché de dupe  LIONX


 


 

Adagio-cantabile 21/11/2013 21:07


@ Liberté,


Il faut changer de système ? Alors, il faut en finir avec cette vieille alternative qui veut qu'en dehors du capitalisme il n'y ait rien d'autre ! Il faut appeler un chat, un chat. On a beau
affubler le terme capitalisme de "libéralisme, ultra libéralisme ou néo-libéralisme", il n'en reste pas moin qu'il est ce système mortifère qui nous mène dans le mur. On peut toujours espérer que
ce système s'effondre de lui-même. Certains analystes et économistes le prévoient. Mais...  en attendant, il y aura beaucoup de dégâts et leur cohorte de malheurs, de misère, de
destructions. Les derniers conflits provoqués par les USA, et que l'on nous présente comme une guerre contre le terrorisme seraient-ils les derniers, ou avant-derniers (?) soubresauts de ce 
système dévoyé qui ne profite qu'à une infime minorité d'individus sans morale et sans scrupules ? Lybie, Afghanistan, Mali, Irak, et Syrie, etc...  sont des guerres néo-coloniales pour
"imposer"le modèle économique du bloc BAO à bout de souffle. Or, et notamment grace aux réseaux sociaux,  on le constate tous les jours, les peuples semblent se  réveiller. Les USA très
flagorneurs sur la question, sont eux aussi très touchés par la crise systémique. La Chine leur tient la dragée haute depuis quelques années, en rachetant l'or américain. (voir de defensa,
excellent site comme je vous le précisais dans mon précédent com), qui donne non seulement une vue générale de la situation mondiale, mais avec une analyse de l' aspect psychologique très
original de la part des rédacteurs.


Pour revenir plus simplement en France, nous nous enfonçons dans la crise. Je ne crois absolument pas à un soulèvement populaire, mais à des bouffées comme cela de colère, une révolution n'est
pas à souhaiter, l'histoire nous apprend que les révolutions ne profitent qu'à une classe bien définie de la population, généralement la bourgeoisie, comme en 1789. D'ailleurs, cet exemple est
mal choisi. L'on parle beaucoup moins de celle de 1871, réprimée dans le sang par l'abominable THIERS. Un petit bourgesois réactionnaire à visée libérale.


Là, oui, nous avions un exemple typique de soulèvement populaire. Le peuple avait cette réelle ambition de déboucher sur une nouvelle ère de justice sociale. Mais la force n'est jamais du côté du
peuple. Elle est toujours du côté des opprimants et non des opprimés. C'est d'ailleurs, Warren Buffet, un milliardaire américain qui le disait, dans un interview des années cinquante, si je ne
m'abuse,"Il y a bien une guerre des classes, disait-il, oui, mais c'est la notre et nous l'avons gagnée". sous-entendu, les classes dirigeantes et richissimes. Alors, il faut faire attention avec
ces velléités de grands bouleversements, soit-disant.


Je suis d'accord avec vous, la violence ne résoud rien, mais... lorsque l'on a un gouvernement aussi têtu et sourd, comment se faire entendre autrement que par de la colère exacerbée, comme le
font le bonnets rouges, ou autres corps de métiers, exténués, mis à mal, pillés par un gouvernement ignare, alors ils manifestent...


Bientôt, nous aurons le grand marché transtlantique. Une infamie pour l'économie européenne. Avec, la mort de milliers d'Agricultuers, de petites entreprises, de sociétés de productions
typiquement européenne, de produits locaux, tout ça pour que l'économie des States, en très mauvaise posture, puisse être relancée, au détriment des Etats-nations européennes. Ces dégâts-là
seront quasiment irréversibles. Une chose m'interroge : pourquoi les subventions aux céréaliers français devront-elles être drastiquement diminuées ? Il est fort possible, que le blé et les
céréales etats-usiennes envahissent d'ici peu, le marché agricole européen. Pourquoi pressure-ton à ce point l'agro-alimentaire breton et français ? Pour le faire crever et pour imposer
l'agro-alimentaire état-zunien, certainement. Bref, la série noire.... Toutes ces mesures iniques ont été validées par le vote des députés européens, y compris par le FN qui s'en défend, bien
sûr. Tout cela n'augure rien de bon et le peuple le ressent fortement. Il ressent aussi, le mépris dont il est l'objet depuis les classes dirigeantes. Et le peuple gronde... comme une bête
blessée. (jenglobe également les classes dites moyennes que l'on tend à vouloir faire disparaître).


L'inquiétude du gouvernement est palpable, c'est sûr, et cherche en ce moment à se rassurer par tous les moyens, tout en opposant une attitude impavide. Il a tort... La boîte de Pandore est
ouverte. A moins qu'avec la coupe du monde de football ...


Cordialement.


 

Liberté 19/11/2013 20:11


Pour adagio c.


Effectivement, d'accord avec vous, je regardais l'émission, on est pas couché, samedi dernier et le chanteur de Palmas, visiblement de notre avis, disait une vérité: puisque la droite ou la
gauche font la même politique, le système ne leur permet plus d'évoluer, c'est donc le système qui ne va plus, changeons le système.


Entièrement d'accord avec lui, mais si s'est pour  une révolution, c'est pas bon, ça ne résoud pas le fond. Nous sommes dans une période difficile...

Adagio-cantabile 16/11/2013 10:42


@ Liberté


Votre réponse révèle un grand désarroi que je partage, en tant que démocrate, car nous n'avons hélas aucune autre alternative que l'abstention. Du moins, en ce qui me concerne. Ce serait
évidemment la seule réponse à donner à nos hommes politiques si corrompus.


Pour ma part, j'étais tenté par Mélenchon, mais son attitude envers les Bretons et les Bonnets rouges était plus qu'équivoque. Donc, je l'ai rayé de mes intentions de vote.Il s'est révélé enfin,
et confirme ce qu'il est en réalité, le "rabatteur "de Hollande.


Les hommes politique , Il ne faut ps oublier, que c'est eux qui ont besoin de nous, et pas le contraire !


Cordialement.

Liberté 15/11/2013 13:59


Merci AC pour votre réponse argumentée.


Après la la lecture, on a envie de dire, oui mais encore...


N'appartenant plus au PS depuis les dernières municipales, je suis décollé de ce parti qui ne me correspondait plus. Oui, je lis le Monde diplomatique, Marianne, etc.


Que faire ? Nous votons pour des gens, qui une fois élus s'empressent de ne pas faire ce qu'ils avaient promis, sachant que leurs promesses n'engagent que nous...

Adagio-cantabile 14/11/2013 12:17


@Liberté


Comme écrivait de Gaulle dans ses mémoires, "il nous reste l'espoir". Mais actuellement, c'est à peu près tout ce qui nous reste. Nous sommes bien au centre d'un cyclone systémique politique. Et
se cantonner comme vous semblez le faire, dans vos certitudes socialistes, se raccrocher aux branches, c'est être dans le déni.


Le déni d'une situation "extrêmement grave", car "explosive" à la fois pour le peule français et les peuples européens qui subissent depuis de longues années, l'incompétence des politiques, élus
pour "les" représenter. Or, loin d'honorer leur mission conférée par le vote, le suffrage, ils foulent aux pieds les promesses électorales, leurs engagements (parfois la main sur le coeur), et
surtout... Trompent la confiance du peuple. N'est-ce pas là, la pire des scélératesses ? Et cela @ Liberté, vous ne pouvez le nier; Le peuple, lui encaisse, encaisse les coups, jusqu'au jour
où... Le peuple n'a pas le pardon si facile.


Je ne trouverai jamais de mots assez vifs pour dénoncer les égarements de ceux qui sont sensés nous représenter. Nous avons affaire à une oligarchie, voir une ploutocratie complètement en dehors
du réel, uniquement préoccupée et auto-centrée sur ses intérêts personnels et de classe, très loin des viscissitudes des Français, des électeurs, des couches populaires défavorisées d'abord, et
des classes moyennes ensuite, dans le viseur, qu'une politique dévastatrice paupérise. La social-démocratie européenne exerce ses dépradations depuis le parlement européen. Il est vrai, que
toutes les décisions émanent de ce "machin", comme aurait dit de Gaulle. 


Or, en faisant un petit retour en arrière, puisque vous évoquez dans votre com, les "c....ries" de 15 ans, je rallongerais à 20 ans.


Car :


Quid de la casse des services publics, avec la signature conjointement à droite et à gauche, de l'AGCS, (Jospin) ?


Quid de la sécurité sociale mise à mal, depuis.


Quid, de la poste ? Privatisations.


Quid, de la SNCF ? Privatisations.


etc... etc... la liste est longue et bien "noire" effectivement. Et sombre, l'horizon.


Je ne parlerai pas bien sûr de la crise financière, et du rôle de marionnetistes des banques toutes puissantes. Et au bout de leurs ficellels, les marionnettes : nos élus !


Et celui qui tient le pompom ! Et prétend gouverner la France ?!! François Hollande au plus bas de l'estime des Français. Et ce que je ne pardonnerai jamais, aux socialistes, c'est le
démantèlement avec la complicité des ultra-libéraux,  du CNR (conseil national de la résistance), un organe qui mit sur pied le magnifique programme social d'après guerre (sécurité sociale,
soins quasi gratuits, éducation nationale exemplaire, SNCF nationalisée et non au service du CAC 40, Les PTT au service exclusif des citoyens. Droite et gauche avaient oeuvré intelligemment pour
offrir aux Français une vision de l'avenir.


Alors, le sectarisme des socialistes en temps de croissance ! soit !


Mais actuellemnt l'aveuglement des socialistes thuriféraires d'un gouvernement calamiteux et d'une classe politique hémyplégique, à vue raccourcie, en plus, eh bien, non ! Cela mène la France au
suicide.


Quant au FN, dont vous semblez craindre la montée, je vous rappelle que c'est Mitterand lui-même dès 1983, qui en fin renard l'a instrumentalisé, fait monter artificiellement dans les sondages,
avec la complicité des médias. C'est son cadeau empoisonné. Le FN, comme le reste fait partie du "système".


Je vous conseille de relire Debord (la société du spectacle), et plus près de nous, l'excellente lettre d'analyse "de defensa" sur les imbrications militaro-industrielles, géo-stratégiques, car
hélas, la politique nationale, et à fortiori locale ne sont que les petits rouages d'un ensemble beaucoup plus vaste qu'il ne faudrait pas perdre de vue, en ces temps de globalisation
malfaisante.


Cordialement.


 

Liberté 13/11/2013 16:29


Pas d'accord avec le précédent commentaire, non tout n'est pas noir. Par exemple, je fais partie des gens qui soutiennent François Hollande, ce n'est pas parce que ça ne va pas encore bien, qu'il
faut tout arrêter, partir dans tous les sens. On n'arrête pas, ne rattrappe pas, les c...ries de 15 ans en un an et demi.


Le PS local est en reconstruction, difficile de décoller les arapèdes qui s'y incrustaient depuis des décennies...


Ce n'est pas parce qu'une Maryse Joissains et un JN Guérini portent un max de casseroles, que 500 000 élus français sont pourris...


Concentrons nous un peu plus sur le Front National, combien de condamnations ou de presques condamnations, sur les élus des villes ? Environ 80 %, le pire est bien là !!!

Adagio-cantabile 08/11/2013 18:57


@michel T


Le PS local en morceaux ? Mais, c'est toute la classe poltiique qui part en miettes, toute sans exception. Tous partis confondus ! La crise systémique est si profonde, que n'importe qui dans ce
pays, de quelque horizon politique soit-il issu, ne croit plus en rien. La liste longue des désillusions transcende tous les partis. La révolte des "bonnets rouges" bretons, parle d'elle-même.
Les testards bretons têtes de file du mécontentement populaire généralisé ?


De  Hollande plus personne n'en veut plus ; De la droite ump mitonnée FN, non plus. Et ce ne sont pas les petits tripatouillages électoraux locaux, les petites rodomontades des élus aixois,
marseillais, et leur petites crises d'hystérie, ump fn ps qui se révèlent aussi lamentables les uns que les autres, qui donneront aux électeurs déçus, l'envie d'aller mettre leur bulletin de vote
dans l'urne. Pas besoin d'être grand clerc pour prévoir une belle abstention aux élections municipales. Qui seront un test, national.


L'exemple de l'affaire Guérini, dont on ne parle presque plus, bien sûr, les estocades de madame Joissains, nous montrent à quel niveau de caniveau est tombée la politique dans ce pays. Je ne
parle évidemment pas des scandales à répétition et des tripatouillages financiers de tout ordre. Détournement de fond public, paradis fiscaux, impôts exponentiels, crise de confiance, crise tout
court, etc....


Cordialement.

Max_le_borgne 02/11/2013 22:17


ben dites donc ! vous savez vous faire désirer ! il était temps! je suis venu presque par hasard, j'ai changé de pseudo entre temps 


je me suis régalé à vous lire même si je ne suis pas du tout d'accord avec vous enfin presque mais .;;;;;;;;;; bref;;;;;; il me semble que vous êtes encore plus dure qu'avant , je me trompe ?

mystic 02/11/2013 19:05


ahhhhhhhhhhhhhhh heureux de vs retrouverrrrrrrrrrr 

Cixi-Hélène 02/11/2013 19:14



me too ! :)



leroilyre 23/10/2013 21:26


quelle bonne surprise! heureux de vous retrouver! j'espère que vous allez nous régaler plus souvent!

pierre_T 21/10/2013 18:12


de nos jours , l'opinion est la seul arme que doivent redouter les politiques 


ce résultat est vraiment un non résultat! comment se glorifier avec quelques


centaines de voix!!!! l plupart des Aixois ne se sont pas déplacés!!! ne criez pas 


victoire trop tôt 


c'est ridicule!!!

louix_ 21/10/2013 15:11


CES PRIMAIRES Ne sont que le reflet du ras le bol des aixois et des marseillais


l'Ump n'a plus aucune crédibilté 


népotisme


clientélisme


RAS LE BOL

casta 21/10/2013 08:48


plus féroce que sur les derniers articles.... enfin !!! ... je vous trouvais plus en mineure .... il est vrai que les procès... pas simple..


mais;;; ça promet de savoureuses lectures à vvenir

Jack13410 20/10/2013 23:42


et bien bravo à Edouard baldo pour Aix et à patrick Mennucci à Marseille! je suis quand même septique sur ces nettoyeurs potentiels du clientélisme dans notre région


BAV

Loustic 20/10/2013 19:29


excellent! au moins vous n'avez pas la langue de b....blog ::::::::::::)

romain 20/10/2013 12:31


heureux de vs retourver Cixi !


vous soutenez edouard Baldo ?

Cixi-Hélène 20/10/2013 12:50



Ah Bon ? Et l'esprit critique ? Reconnaître certaines qualités d'une personnalité politique ne veut pas dire que vous la soutenez... Dans ce cas-là, et après
avoir visionné plusieurs fois ce débat, ce n'est pas Edouard Baldo qui emploie des méthodes 'Joissino-guériniennes', c'est Jacky Lecuivre...


contente de vous retrouver Romain



Jean-Yves 20/10/2013 12:24


mille excuses!  je devrais faire changer mes lunettes !


"Mordante à souhait, une vraie madeleine de Proust"

Liberté 20/10/2013 11:47


Enfin, nous vous retrouvons ! Vous nous manquiez !

Cixi-Hélène 20/10/2013 12:03



I missed you too... Merci !



Michel_T 19/10/2013 21:08


le pS local est en morceaux il n'y a qu'à voir le nombre de votants pour cette primaire


je ne me suis pas déplacé et je n'iarai pas demain voter


un aixois qui votera blanc pour la municipale 2014

Lois 19/10/2013 18:30


désolé pour vos détracteurs mais je rejoins les premeirs commentaires


votre moulinnette est intacte plusieurs mois après ce long silence


CDT

Cixi-Hélène 19/10/2013 21:15



merci beaucoup !



JeanYves 19/10/2013 15:23

mordante à douhzit une vrzie madeleine de Proust ...

Cixi-Hélène 19/10/2013 21:14



-douhzait- : souhait ?


'vrzie' : vraie ?



Joss 19/10/2013 12:04


" les sourcils brousailleux appelant la pince à épiler " 


Il n' y a que vous pour trouver des trucs pareils 


je rejoins Jean-Mi


Heureuse de retrouver votre style unique!


cdt

Cixi-Hélène 19/10/2013 21:15



Merci !!



Jean-Mi 19/10/2013 11:29


ENFIN JE VOUS RETROUVE !! j'avais peur que la Soka vous ai mangéé toute crue et je vous retrouve telle que je vous aiquitté aussi cinglante qu'une bonne volée de batons! ça fait du bien ......


Bien àvous 


JM

Cixi-Hélène 19/10/2013 21:16



non mais, j'allais pas me laisser faire ! merci !