Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 13:31

Pétition pour Roman Polanski (site SACD) :
    
"Nous avons appris avec stupéfaction l’arrestation par la police suisse de Roman Polanski à son arrivée samedi 26 septembre 2009 à Zürich (Suisse), alors que celui-ci se rendait à un Festival de cinéma qui devait lui décerner un prix pour l’ensemble de sa carrière. Cette arrestation fait suite à un mandat d’arrêt américain prononcé contre le cinéaste en 1978, dans une affaire de mœurs. Les cinéastes et auteurs français, européens, américains et du monde entier, tiennent à affirmer leur consternation. Il leur semble inadmissible qu'une manifestation culturelle internationale, rendant hommage à l'un des plus grands cinéastes contemporains, puisse être transformée en traquenard policier. Forts de leur extraterritorialité, les festivals de cinéma du monde entier ont toujours permis aux œuvres d'être montrées et de circuler et aux cinéastes de les présenter librement et en toute sécurité, même quand certains États voulaient s'y opposer. L'arrestation de Roman Polanski dans un pays neutre où il circulait et croyait pouvoir circuler librement jusqu’à ce jour, est une atteinte à cette tradition : elle ouvre la porte à des dérives dont nul aujourd'hui ne peut prévoir les effets. Roman Polanski est un citoyen français, un artiste de renommée internationale, désormais menacé d’être extradé. Cette extradition, si elle intervenait, serait lourde de conséquences et priverait le cinéaste de sa liberté. Les cinéastes, acteurs, producteurs et techniciens, tous ceux qui font le cinéma du monde, tiennent à lui manifester leur amitié et leur soutien.
"

 
Environ un millier de signatures au bas de cette pétition de l'officiel site de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Les trois quarts sont de noms inconnus mais issus d'une soi-disant élite intellectuelle et quand on lit ce texte on se demande s'il n'a pas été écrit par un collégien attardé. Ce qui m'a le plus choquée, c'est la présence de Nadine Trintignant devenue malgré elle une figure de proue du grand bateau des femmes battues avec le meurtre commis par le noir Cantat sur sa fille Marie. Elle est, Tout au moins, solidaire déontologiquement… Quelques surprises, comme Gérard Miller, médiatique psy que j'apprécie, dont je ne comprends pas vraiment la place dans cette liste. Adjani, elle, a disjoncté depuis longtemps de sa rupture avec Jarre, on l'excuse, mais pas BHL sur son site qui lance aussi une pétition. Surprenante découverte de Pénélope Cruz, il est vrai égérie influençable du glauque (mais quand même génial) Pedro Almodovar présent, mais lui, c'est normal, Woody Allen (dont j'aime tant les films) pédophile reconnu puiqu'il a épousé sa fille adoptive, Jean-Loup Hubert (les bras m'en tombent), Silvia Kristel (qu'est-ce qu'on s'en fout de S.K !), le sourdingue Robert Hossein et puis pour la choisir parmi tant d'autres inconnus, une certaine Catherine Poirier, vous connaissez, vous, Catherine Poirier ?! Je passe vite sur les propos officiels tenus par les outres Lang (Jack) et Mitterrand (Frédéric) pour ne citer qu'elles.
A la première lecture de ce texte, j'ai été stupéfaite de constater qu'il n'y avait aucun terme désignant le délit du pauvre emprisonné. Le contenu, complètement vide et stupide, ignore totalement les lois américaines où la prescription des délits n'existe pas ! Ce qui est la base même de cette tapageuse affaire. Quant à la Suisse, par cette arrestation, elle a appliqué logiquement son accord suisso-américain de la convention sur l'extradition, une fois de plus ignoré par le texte : "L'arrestation de Roman Polanski dans un pays neutre où il circulait et croyait pouvoir circuler librement jusqu’à ce jour, est une atteinte à cette tradition : elle ouvre la porte à des dérives dont nul aujourd'hui ne peut prévoir les effets."
La juridiction Suisse ne bafoue en aucun cas les lois internationales et le grand fantasme du pays neutre et d'y pouvoir circuler librement appartient à un monde totalement illusoire. La Suisse fait partie des pays qui ont signé cette convention. L'arrestation du fugitif Polanski est conforme d'autant plus sous le coup d'un mandat d'arrêt international dans ce pays depuis 2005. Mais ne pensez-pas que le bougre vivait sa cavale allègrement.
Le délit sexuel s'est produit en 1977 dans la maison de Jack Nicholson. Plainte des parents de la jeune Samantha Geimer13 ans, Polanski a alors 44 ans. Arrestation. 47 jours de prison et des expertises psychiatriques sur l'auteur du satanique Rosemary's baby tourné dix ans plus tôt. Le système de la justice américaine a des failles. On est libre (enfin presque) si on aligne une caution et vous pouvez tranquillement vous enfuir surtout si vous avez une double nationalité comme dans ce cas là, franco-américaine, sachant que la France n'a pas signé cette convention d'extradition, aubaine… Donc, le pseudo-violeur Polanski, (il a reconnu les faits mais elle était consentante paraît-il) a pris la fuite pour éviter le procès et traînera sa grosse casserole pendant 32 ans en évitant soigneusement les pays qui ont signé cette convention d'extradition.
Les Etats-Unis ne sont pas restés immobiles. Demande d'extradition auprès du Royaume-Uni en 78, Canada en 86, Allemagne en 88, Brésil, Danemark, Suède, et Thaïlande en 2005, Israël en 2007. C'est qu'il était futé et rapide le Roman. Mais il y a toujours une fin au jeu du cache-cache. Zurich le coince dans son aéroport le 26 septembre 2009. La Suisse critiquée a réagi. Eveline Widner-Schulmpf ministre de la justice Suisse a expliqué et mis clairement les choses au point. D'ailleurs pourquoi et en quel nom y aurait-il une immunité artistique ?
Et pourtant c'est très simple. Nul ne conteste le génie de ce réalisateur. Nul ne conteste les drames qui jalonnent son parcours, sa vie d'enfant dans le ghetto de Cracovie, la déportation de ses parents, des milliers d'anonymes ont survécu aux mêmes drames et continuent de vivre.
Eté 1969. Avec quatre de ses amis dans la 'Love house' à Beverly Hills, l'épouse de Roman Polanski, Sharon Tate, au terme de sa grossesse est atrocement assassinée par une secte satanique menée par Charles Manson. Quelques mois plus tôt, Roman Polanski a tourné son fameux démoniaque Rosemary's Baby (imaginez-vous forniquant avec le diable et portant le fruit d'une telle saillie !).
Du fond de sa fournaise, Satan a du tiquer. Les droits d'auteur, c'est lui qui les détient. Allez savoir ce qu'il peut lui passer par les cornes. Un conseil. Quand votre malheur titille le souffre, il vaut mieux ventiler ailleurs ou porter de l'ail sur soi parait-il pour conjurer un sort, moi qui adore Diorissimo...
En surfant pour connaître en profondeur sa bio, je suis malheureusement tombée sur les photos du carnage de Beverly Hills. Corps mutilés et suppliciés dont celui de Sharon Tate. Indescriptible. Internet et ses macabres surprises. Pas simple à avaler et ineffaçable dans ma mémoire. Je l'ai bien cherché. Polanski est né un 18 août le jour de la sainte Hélène, chaque année je vais avoir une pensée pour lui, ça aussi je l'ai cherché .
Cette affaire est digne d'un mirobolant et trébuchant scénario. Mais il ne sera pas écrit par son auteur. Roman Polanski n'est pas au-dessus des lois quelles soient américaines ou autres. Il devra payer bien plus chèrement que si il avait été jugé en 1978 par la justice américaine. Mauvais calculs de la part de ses avocats. Ratage de fin de vie. Il ira, et je lui souhaite, direct tout droit en enfer.


A voir surtout celle des Stones en lien sur cette vidéo là, avec Lennon qui dance, plus autenthique et surtout pour la sensualité de Jagger mais j'aime aussi beaucoup la version d'Ozzy Osbourne en lien sur ce blog. Il fallait faire un choix...
Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 23:02

Je n'aime pas la discrimination par la taille. C'est une facilité d'attaque des plus primitives, d'autant plus que la plupart du temps l'attaqué a depuis longtemps développé toutes les défenses par rapport à ce pseudo handicap et s'en fiche complètement. C'est le divertissement des débiles, des grands qui ont tout loupé. La beaufitude des pleutres. Que Nicolas Sarkozy mesure 1m65 (c'est ça ?) et Dominique de Villepin 1m93 (j'avais écrit 1m92 et oublié 1cm dans le précédent article, et zut !) quelle importance ? Vraiment, je ne comprends pas ces vidéos qui circulent sur You Tube et ridiculisent notre 'Best Président of the Hexagone'.
Mitterrand n'était pas un géant et tétanisait tout le monde. Jamais personne ne l'a attaqué sur sa taille. Sa puissance d'attraction était telle que lors de la cohabitation et à chacune de ses entrées au conseil des ministres, tout le monde courbait l'échine, Chirac et son mètre 92 en premier.
François Mitterrand, c'était un compteur Geiger à lui tout seul. Le rayonnement des autres était mesuré en un millième de seconde, compacté dans sa boîte crânienne et isolé en un possible formatage. La compression suprême, la 'ratatinade' dévastatrice avant l'issue fatale, un diamant d'intelligence pure. La cervelle de Mitterrand devrait être autopsiée comme celle d'Einstein (à laquelle on a rien trouvé d'ailleurs sinon un poids élevé).
Pourquoi Nicolas Sarkozy déclenche-t-il ces réactions stupides ? Quand il ne lit pas un discours, sa façon de réagir, intuitive, réactive, sans rhétorique construite, sa gestuelle tellement caricaturale pousse spontanément au ridicule.
Je me souviens, tout juste avant son élection, j'étais persuadée que jamais les Français ne voteraient pour un gugusse pareil, que tous verraient sa dangereuse détermination à son unique service et non à celui de la France, la France, son pays, sa patrie mère ainsi qu'à son père. Je sais, je sais, pour ce trône là, ce sont tous des loups mais il ne passera Jamais, JAMAIS ! me disais-je. Mais quand j'ai vu Ségolène Royal, en face de lui… Il ne pouvait que gagner !
Ce fut son salut au petit Nicolas dont la taille à ce moment là n'avait aucune importance. Un petit Dominique Strauss-Kahn à la place de la potiche Royal pouvait changer notre destinée. Investir la compagne du mollasson Hollande, a été une cruciale erreur pour la gauche.
Je me souviendrai toujours des têtes sinistres à hurler de rire de Fabius et DSK assis côte à côte lors du jour de gloire au congrès d'investiture de Segolène Royal.
Ce Dominique là, avait pris 20 ans en quelques heures, 20 ans plantés dans une soudaine bosse champignon. Dep
uis, grâce à la ruse du petit Sarkozy grand diviseur et grand chasseur de têtes, il s'est largement déployé et a considérablement rajeuni sa libido.
Pauvre petit Nicolas, petit par son absence de patriotisme, mégalomaniaque, avocaillon sans mémoire et président sans panache aux mots tueurs d'une époque déjà révolue en Roumanie. Vous ne serez jamais pris au sérieux. Le cadeau à la presse de votre vie privée a dévoilé votre incrédibilité tapageuse, votre attitude vulgaire et ordinaire.

Un certain sulfureux Mahmoud Ahmadinejad a déclaré il y a trois jours sur France 2,"que le peuple français mérite mieux que ses dirigeants actuels". Espérons qu'il ne nous mettra pas avec vous dans son venimeux sac à vengeance.
Vos nuits sont courtes car les étoiles sont éphémères. Restent les Dominique qui peuvent... 

Repost 0
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 23:59

Il est arrivé de son long pas chaloupé, pieds légèrement ouverts à l'extérieur trahissant sa fermeté d'intention, cheveux immaculés, costume-cravate-yeux sombres et s'est planté, le dard en mors, devant la presse agglutinée.
"- Je suis ici par la volonté et l'acharnement d'un seul homme, Nicolas Sarkozy ! Qui est aussi président de la république ! J'en sortirai libre et blanchi, au nom du peuple français"...
Derrière lui sa plus sûre armée. Ses enfants, Marie, Arthur, Victoire, son épouse Marie-Laure au beau regard implacable affrontant avec une insolence le hérissement des micros hallebardes, sans ciller, bien sûr.
Marie-Laure de Villepin, capable de mettre une robe bardée de mots d'adieux dans toutes les langues en guise de bras d'honneur au gouvernement lors du départ de l'Elysée de Dominique il y a deux ans. Alors, aujourd'hui, narguer la presse soumise au diktat sarkozien... pff...
Et cette arrivée au tribunal. Ah... j'ai vraiment adoré ! Le panache est dans les gènes de ces deux là ! Pas étonnant que le locataire actuel de l'Elysée ait pris Dominique en grippe chronique. Il aura beau essayer de lui sauter au cou, il n'arrivera jamais à l'étranglement. C'est la lutte impossible de mondes incompatibles par essence comme des planètes telluriques aux planètes gazeuses. Le gaz contre le sable.
Le procès Clearstream, inévitable uppercut du jaloux vainqueur à la course présidentielle n'est qu'un mauvais moment à passer au niveau de l'étalage médiatique. Un moment attendu et minutieusement préparé qui peut rapporter gros pour la pseudo victime. Les intelligences ne sont pas les mêmes et DDV saura tirer tous les bénéfices qu'un tel ramdam politique peut occasionner. Nicolas Sarkozy devrait se méfier. Le ver est dans le fruit et le suit pas à pas. La confiance de sa situation le rend vulnérable. Il lui sera impossible de prouver quoi que ce soit dans cet imbroglio et il n'en sortira pas vainqueur. Même pas grandi. Les avocats de ces deux bêtes politiques sont tous évidemment des as du barreau chacun dans leur genre mais il ne feront pas de prouesses car il n'y a pas grand-chose à dire et à découvrir. En revanche, ils se savent tous sur une scène glorieuse et déjà entérinés par l'Histoire de France. Le procès Clearstream... le duel attendu Sarkozy/Villepin... Jouissance à venir des plaidoiries. Pour ne citer que les meilleurs, chacun ayant un rôle défini : 
Thierry Herzog, aboyeur de N.S, Henri Leclerc à l'ouverture pour DDV (reconnu comme la merveille des merveilles par ses confrères), Olivier Metzner, pour la procédure (ex défenseur de l'assassin Bertrant Cantat).
Voilà. Le gaz et le sable. Mais on ne sait jamais. Le vent à ses caprices.
En dehors de cette broutille médiatique, Dominique de Villepin n'aura jamais à prouver son potentiel à la hauteur de son élégance. La naissance, l'éducation, la reproduction parentale ne suffisent pas toujours. En parlant de vent, je pense au vicomte Olivier de Kersauson descendant d'une illustre famille qui n'est pas vraiment une référence en la matière. Lui, sa reproduction parentale s'est muée en un long vomissement existentiel. Je sais, je sais, chacun a son potentiel neurologique, il n'a pas fait l'ENA, Sciences-Po, eu son bac à 16 ans (avec mention AB), n'est pas poète, scorpion, historien, écrivain, ne mesure pas 1.92m, etc, etc...
La vie a ses hasards plus ou moins heureux : Olivier part faire son service militaire sur le Pen Duick du misanthrope et taciturne Tabarly pendant que Dominique préfère caracoler en officier sur le porte-avions Clémenceau.
Ils ne jouent pas dans les mêmes cours. Je ne vois pas pourquoi je fixe sur Kersauson dont je me fiche totalement, le vent peut-être. 
On peut dire ce que l'on veut mais ce bon vieux Chirac avait une belle prestance, et, quand on le voyait nonchalamment discuter
avec Dominique dans les jardins de l'Élysée, il n'y avait que ses pantalons tirés jusqu'au cou par des bretelles invisibles qui m'agaçaient. Bon. Entre nous, Dominique, c'était une bonne idée de rajouter N.S (ces initiales me font penser à 'Notre Seigneur) sur ce fameux listing maudit mais vous n'avez pas assez évalué dans le temps le degré des traîtrises. Quels talents pourtant vous avez...
Quand on a vu votre regard de loup, Dominique, autopsier un ennemi potentiel, on peut toujours conseiller au futur écorché d'aller se terrer chez sa grand-mère. Et Nicolas Sarkozy ? Possède-t-il ce regard de tueur ? Pas d'images sur ça. Agressif, oui. Mais je me méfie. Il a le bras court qui peut devenir long. Et puis... son croc de boucher... c'est pas mon truc. Je mange peu de viande.

Suivez-moi sur Twitter ! @Cixi_Helene

Repost 0
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 02:08

Les rentrées ne sont pas toujours réussies, et cet été qui n'en finit pas de cuire nos bonnes résolutions dans cette puanteur locale. Le putride et la chaleur ont toujours fait bon ménage. Je parle de la pollution… Bien sûr. Pourquoi toujours croire que je vais ruer systématiquement sur nos élus. Regardez les. Ils sont si beaux depuis leur retour de vacances, fringuants, avenants, courtois même face à leurs adversaires, le menton hoquetant de bonheur devant leurs courtisans retrouvés, j'en tremble presque de tendresse. Ahhh…

Et dire que le grand fléau, la grippe au virus H1N1, cataclysmique pandémie ultra-meurtrière décimant les plus faibles (heureusement pour la sélection naturelle) ne les a pas encore touchés. Savez-vous que le remède miracle, le Tamiflu, entre dans sa composition de la badiane ou 'anis étoilé' comme pour le pastis ? J'en connais quelques-uns qui sont immunisés à la mairie d'Aix. Quels petits veinards. Encore une chance de plus saisie par inadvertance. Bon. Abrégeons.

Après avoir vu deux fois 'Whatever works' de Woody Allen et lu pendant ces vacances les trois tomes de 'Millénium' du feu Stieg Larson aux rebondissantes situations retors et perverses, je trouve Aix, notre 'Saint-Tropez provençal' (comme disent quelques cruches élues), bien ressemblant dans ses rebondissements imprévus. Maryse Joissains, notre re-nouvelle maire après cette dernière élection municipale invalidée, se fait actuellement bien du souci dans son bureau retrouvé et son humeur détestable n'est que le reflet de ses craintes. Elle le sait. Elle le sent, d'instinct. Le début de la fin. C'est un animal politique qui connait tous les codes précurseurs. L'inégibilité la guette, tapie dans les yeux de ses adjoints. Les loups bavent déjà car le recours déposé par son opposant Alexandre Medvedowsky invoquant (entre autres) ses propos insultants qui dénonçaient 'une décision politique' et qui proféraient des menaces en promettant de, 's'occuper des conseillers d'Etat qui siègent à la section du contentieux électoral Conseil d'Etat', va certainement aboutir. Au plus tard, mars 2010. Cest la goutte fatale.

On connait les réflexes. Les codes sont immuables. Le roi est malade, les clans se forment. Ici la malade est usée jusqu'à la couenne par ses sempiternelles inconscientes bourdes et mensonges devenus insupportables à tous. L'attitude pagnolesque dont elle usait ne fait plus rire personne, même Paris. La 'poissonnière' comme on la surnommait dans l'hémicycle (ce dont elle se fichait totalement, c'était sa 'com' à elle) a vendu tout son étalage pourri. La poissonnerie Joissains va fermer. L'époux Alain l'aura perdue aux jeux des manigances et leur fille, Sophie, n'héritera pas de l'aubaine aixoise. Vous verrez, Borloo, le grand ami, montrera l'exemple et tournera le dos le premier. Vous verrez.

La scission se prépare au sein même de la majorité aixoise, inexorable retour de manivelle. C'est le moment d'envisager la trahison, de la soupeser envers et contre toutes les marées. Pas de souci. Aix a sa palanquée de traîtres en attente et un grand spécialiste, l'élégant et vide Bruno Genzana revenu dans les jupes de Maryse lors de cette réélection. Mais je sens une soudaine fièvre me gagner. Aujourd'hui je vais faire court. Tiens, je vais prendre un pastis...          

 

Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 21:13

 Le 15 août, il y a quelques jours, c'était l'Assomption, jour sacré pour les chrétiens qui fêtaient la Vierge Marie mais aussi date anniversaire de Maryse Joissains notre grand maire d'Aix en Provence, 67 ans. Je le savais et j'ai eu une pensée fugace même si je ne suis pas à Aix mais à Neuilly.
Dans « la » rue commerçante, rue Michelis, on ne parle que du film « Neuilly sa mère » qui vient de sortir, une sorte de « Taxi » mondain, où un gamin beur de banlieue vient semer la pagaille. Le quelconque maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin (sans étiquette) le roi de la cravate rayée, (sur les photos officielles, neuf fois sur dix elles le sont, je déteste) répond avec un certain agacement aux médias locaux que « Ce film n'est pas du tout, du tout ressemblant à la réalité de Neuilly ». D'ailleurs le miteux cinéma de Neuilly, Le village, ne le programme pas.
Ah ! Ces 'sans étiquettes'... Courageux mais pas téméraire, Jean-Christophe Fromantin n'est pas vraiment représentatif d'une ville au pedigree bien rempli.
Depuis son élection, son plan « Neuilly + Propre » qui lui donne tant de travail et d'investissements ne donne aucun résultat et confirme son manque de charisme ou d'influence car s'attaquer à nettoyer les déjections canines de Neuilly... Impossible ! Mais revenons à nos agneaux.
11h. Les cloches de l'église de Saint-Pierre de Neuilly sonnent et appellent les fidèles de plus en plus frileux à se déplacer alors qu'il fait pourtant très chaud. Je suis sur l'avenue du Roule à quelques mètres. Un peu de fraîcheur à l'intérieur serait la bienvenue.
 Une neuilléenne octogénaire en uniforme local, cheveux de neige (on ne teint pas les cheveux à Neuilly, on assume) robe sombre, vieux Kelly noir, accompagnée d'une petite fille sage en bermuda, s'y dirige. Je leur emboîte le pas. Dans l'église à moitié remplie, 70% de femmes âgées, quelques jeunes. Pas vraiment d'élégances. Car voyez-vous, comme à Aix, le Neuilly chic n'existe plus. Les seuls témoins de ce reliquat de la noblesse attachés aux valeurs du travail et de la discrétion est cette toute dernière génération d'octogénaires qui s'éteint inexorablement. C'est le Jurassic Park des ados branchés du film « Neuilly sa mère » qui pavanent le vintage en boite, à Dauphine (fac) ou sur les Champs qui sont un peu plus loin à un kilomètre en ligne droite. On passe Porte Maillot pour assouvir ses vulgaires exhibitions bourgeoises.
A Neuilly, l'immuable ghetto de l'élitisme mondain se remet lentement du cyclone Nicolas qui a soufflé pendant 20 ans ! Aujourd'hui, son fils, Jean, 22 ans, est déjà conseiller omniprésent du canton Neuilly Sud. Fromantin ne le supporte plus.


Depuis Nicolas, les Jack Russel (seul chien qui peut tenir assis lors de chasse à coure sur la croupe d'un cheval) ont grossi et râpent leur organe stérile sur les trottoirs du boulevard Barrès qui jouxte le Bois. Leurs maîtresses, dans ce grand mouroir compassé, méprisent les 41 distributeurs de sachets destinés au ramassage des déjections et se fichent 'neuilléennement' des 35€ de pv. A mon avis, aucun pv n'a été dressé. Impensable. Quel policier oserait devant le regard plein de morgue de l'une d'entre elles ? Aucune envie de se retrouver devant le Tati de Barbès après un passage à tabac de Fromantin. Femmes aux indestrucibles éducations à la dure en cuirasse. Rien ne les altère.
Leurs Jack Russel, Cavalier King Charles, Kromfohrlander,Terrier de Boston ou Tibétain snoberaient dédaigneusement votre York adoré. Même son urine ne serait pas sniffée. Heureusement, les dog sitters ou les 'promeneurs de chiens' ont envoyé au placard les névroses canines neuilléennes. Comptez 800€ par mois pour 2 heures de balade par jour. En mini-meute, ils promènent vos chiens au Bois et n'ont ni le temps ni l'envie de ramasser les oublis. Fromantin passera. Mais je digresse.
La messe a commencé. Je décide de suivre dans l'église la dame et petite-fille et rester à leurs côtés. Problème. Elles traversent toute l'église et vont s'asseoir au déambulatoire vide où se trouvent quelques chaises. Les transepts sont remplis d'un pur sang neuilléen. Les yeux toisent, questionnent, évaluent, soupèsent, se détournent et replongent dans la messe. Trois bigotes crêpées aux mêmes lobes clipés ont déjà devant elles le panier qui servira à la quête redoutée. Sachez qu'un billet de 10€ par personne est bien vu. Au-dessus c'est ostentatoire et au-dessous c'est mal vu. Vous pouvez toujours donner plus mais dans une enveloppe fermée et à la sacristie. Quant à la monnaie trébuchante ôtez-vous tout de suite cette idée vulgaire de la tête. Je me place juste derrière mes deux guides.


Trois prêtres officient. Évangile selon St Jean : Il est question d'une femme enceinte qui criait, « torturée par les douleurs de l'enfantement » et qui se trouve face à un dragon de sept têtes dont chacune est couronnée d'un diadème. Çà m'intéresse, Chine impériale oblige. Le dragon est mon animal mythologique préféré. Je connaissais l'Hydre et ses sept têtes fureteuses avec son dard au bout de la queue mais ce dragon là n'a pas marqué mon éducation catho. Passionnante histoire. La petite fille devant moi, captivée par la voix du prêtre ouvrait de grands yeux. La messe se poursuit. Prêche du prêtre.
- « Je sais qu'il y a beaucoup de solitudes dans une ville comme Neuilly... » Paralysie dans l'église.

« Écoutez-moi ! Quand vous êtes trop seuls, quand vous êtes mal... N'oubliez pas ! Appelez Marie à votre secours ! Elle sera toujours à vos côtés ! » lance-t-il levant des bras vainqueurs sa robe blanche en ondulation. Flottement. Impassibles, les hommes remettent en place leurs vieilles pochettes Hermes et les femmes leurs sautoirs Cartier de perles usées. Devant moi ma neuilléenne n'a pas bronché. Et la messe reprend.

Pour les prières, je ne suis pas contente de ma mémoire. Aucune hésitation pour le « Je vous salue Marie », en revanche, catastrophe pour le « Je crois en Dieu ». J'ai eu la grande honte au passage « à la droite du Père Tout Puissant » d'enchaîner avec « Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois » ce qui m'a complètement déstabilisée et j'ai terminé lamentablement en un confus playback les yeux rivés sur les oreilles de l'aïeule neuilléenne devant moi ! Commencer le « Je crois en Dieu » pour terminer avec « Le corbeau et le renard », j'ai plus que pêché. Mais mécréante je suis. Je ne risque plus rien. Rien. Le dragon à sept tètes, s'il existe, je m'en ferai un destrier fabuleux et l'enfourcherai allègrement pour parcourir tous mes royaumes après lui avoir piqué ses sept diadèmes. Bon. Stop. Assez déliré.



Tout allait bien jusqu'au moment où sur un geste du prêtre, tout le monde s'est mis à se serrer la main ou à s'embrasser. La petite fille devant moi s'est retournée, m'a regardé et m'a tendu les bras comme si j'étais sa mère retrouvée. Parfait. Bises. Qu'elle est mignonne cette petite ! Mais quand son arrière-grand-mère, la bouche en tirelire, les yeux inertes et donc remplis de Dieu est venue vers moi, paralysée j'étais. Que faire ? Il faut l'embrasser aussi ? Comme elle semblait hésiter, j'ai inspiré, tendu la main la première en inclinant légèrement la tête en déférence de génération, et, pendant qu'elle serrait la mienne, je creusais mon inexorable descente aux enfers en lui donnant un « MAdam.» comme si je la rencontrais dans un club de bridge londonien. Elle me lança un regard outré et me claqua « La paix du Christ !» en reproche.
Tout faux Hélène. Tu ne connais pas la phrase sésame qu'il faut prononcer. Et un blasphème de plus. Mais je n'ai pas cillé sous son regard. Si j'avais été à Saint-Jean-de-Malte, ma paroisse aixoise, j'aurais fait pareil.
Dans le quartier Mazarin d'Aix, il reste de vieilles aixoises de souche, chrétiennes et de haute noblesse à l'élégance altière qui n'ont rien à envier au 92200. On a les nôtres nous aussi, non mais ! Ensuite, toute l'église a communié et s'est recueillie agenouillée, sauf moi, qui, seule, debout, tenait le rôle de l'ange noir. La messe s'est terminée. je suis sortie.
Et dire qu'aujourd'hui c'est la Sainte Hélène.

 

photos privées, prises le 15 août 2009, Neuilly

Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 11:46

                             Résumé du Pèle-mêle quotidien de juin au 23 juillet

 

Jeudi 23 juillet. Jour mémorable : Happy birthday Mam ! Quelques jours de vacances, bénies ! Et quitter cette lie politique aixoise. Je vous laisse le blog à vos soins attentifs. Bises à tous et toutes, pardon, toutes et tous !
-----     -----
Que ce soit Canjuers (Var) ou Carpiagne (BDR), les grands débiles de l'armée française ont une fois de plus démontré leur grande capacité à nuire ! L'incendie aux portes de Marseille est une honte de plus à leur tableau de chasse ! Des balles traçantes en cette période hautement risquée ! Le gradé dégradé ne devait pas dépasser le QI d'une moule lyophilisée ! A Paris, c'est bizarre. Jamais d'incendie au Bois de Boulogne ! Strange, non ? On demande la démission du général Irrastorza (5 étoiles) qui remplaçait un autre chef incapable, le génaral Cuche, démissionnaire du clash de Carcassonne.
-----     ----
Mercredi 22 juillet : Maryse comparée dans sa démarche humanitaire à Madonna, on aura tout lu ! Une femme enceinte
bousculée sur la place de la mairie (que faisait-elle là ?) lors de la réélection de notre grand maire. Maryse, avisée et aux aguets médiatiques, s'est rendue au chevet de la choquée enceinte "dans le ton de la journée marquée par la venue à Aix et à Marseille de Madonna"... Quel scoop...
-----     -----

Lundi 20 juillet : Et Jean-claude Gaudin qui fait son caprice à l'hôpital de la Conception pour poser à tout prix près de Madonna que son service d'ordre avait repoussé ! Sur la photo (page 3 de La Provence) Gaudin est hilare avec son adjoint aux Grands évènements, Maurice di Nocera au sourire de fan comblé, mais pas la Madonne qui n'est pas venue pour avoir Gaudin encadré sur son bureau mais pour rencontrer les familles en deuil. Quel manque de classe de la part de ce pauvre naze politique à la tête de la mairie de la deuxième ville de France...

-----     -----
187 VOIX D'ECART... Quelle honte ! Combien de porteurs de procurations ont été payés pour voter pour une tête de liste particulièrement généreuse. Les jeunes surtout, plus malléables et plus opportunistes. Les bruits couraient qu'il y avaient plus de 1800 procurations douteuses...
-----     -----
Jour J-1 : A la Une de La Provence today, "Halimi tend la main au futur gagnant" , main la plus opportuniste sur le plan national ! Grand consommateur de rateliers, pédiatre ambitieux et marathonien médiatique qui ne vise qu'un poste ministériel,  pas une semaine ne se passe sans que son discours récité soit rabâché dans la presse. Quant à la pose prise sur la photo en page cinq, pose mise en scène, un vrai ravi de crêche comme il lui a toujours ressemblé ! Question : Pourquoi les écolos, Verts ou autres, vont-ils nicher systématiquement à Gauche ?

----     -----
Le concert de Madonna au Vélodrome n'aura pas lieu dimanche. Des grues qui défoncent la scène, un mort, des blessés... Il y a toujours un soupçon satanique qui auréole ses venues. Johnny au moins, c'était de la valeur sûre la semaine dernière car patrimoine national, sans casseroles blasphématoires. Ses adieux, je n'y crois pas.
-----     -----
Mercredi 15 juillet : Maryse et sa garde rapprochée se baladent dans la mairie comme si de rien n'était et fouinent dans tous les bureaux ! Les employés municipaux sont stupéfaits et n'osent pas lui dire qu'elle n'est plus une élue mais une simple citoyenne... Mais enfin ! Que font les sept mercenaires-tuteurs d'Aix ? Allez ouste ! Dehors ! Se prendrait-elle pour notre grand-maire d'Aix ? Non mais.  Il faut vite cirer le bureau pour Medvé, non ?
----     -----
Aujourd'hui mardi 14 juillet : Matinée. Regarder le défilé à la TV et voir si Carla assure autant que l'année dernière. Après-midi, visite à Vauvenargues du Château de Picasso. Soirée, feu d'artifice à Marseille avec Jean-Claude G.....

-----     -----
Dimanche 12 juillet : Et le grand jour est là ! J'hésite. Aller voter le matin tôt, surtout éviter à tout prix entre 11h et 13h où tout le monde se pavane et observe la tenue d'apparat du voisin en critiquant les bourrelets de sa femme. Plutôt en fin de journée ! allez ! Tous les aixois, aux urnes !

-----     -----
Samedi 11 juillet : Et l'Aliette de Broqua, correspondante du Figaro, qui écrit comme ça l'arrange en s'appuyant sur ce scandaleux sondage Opinionway... Comment peut-on être aussi faute-jetonne ! C'est vrai qu'elle aussi joue dans la cour Hersant, j'avais oublié...
----     -----
Jeudi 9 juillet : Pour se détendre, la recette de la tête de veau...
-----     -----
Mardi soir : Un deuxième sondage arrive ! Pour le deuxième tour ! On est déjà dans l'aléatoire hypothétique et  les électeurs sont évidemment influencés par ces scores pas très fiables.  Ce deuxième sondage va donc se baser sur une fiction plus que branlante et va clouer les petits candidats ! Pas très déontologique tout ça. Le sondage sert rarement un autre que le demandeur...
-----    -----
Un nouveau blog au ton décapant ricanement grinçant, bien ficelé, qui balade nos politiques bien mieux que Karl Zéro ! L'interview de Maryse, une merveille, Salord, un fondant, Skrivan, une madeleine (mais pas de Proust). Gros Challenge : arriveront-ils à pièger l'anguille intelligente, Alain Joissains ?
-----     -----
Mardi 7 juillet : Les choses sont claires : Maryse joissains flatte dans la presse l'insipide Nathalie Leconte qui déteste le méchant Medvé. Cette alliance était dans la rumeur aixoise et la presse écrite la confirme donc ! Le parti communiste français roucoule avec l'UMP... A mourir de rire !!!!!!!!
-----     -----
Lundi 6 juillet : Re-Number one depuis hier ! Et même si
Roger Federer a dit à Wimbledon comme à Roland Garros : "J'adore venir jouer ici !" aux milliers d'aficionados en transes, quel panache de reconnaître que sans Nadal, la victoire a été plus facile... Bravo à vous ! Roger...  grand conquistador de la raquette
-----     -----
Vendredi 26 juin : Le coeur de Michael n'a pas supporté... On lui doit les plus grand délires sur les pistes de danses, la plus grande maîtrise artistique de la pop music ! Rares, ceux, qui sont 'légende' de leur vivant. Le déferlement médiatique va ressembler à une apocalyptique course aux rotatives et va s'étirer comme pour Marylin, quelques siècles...

-----     -----
Lundi : Quel dommage que les pezétistes brigués par la liste "Tous ensemble pour Aix" (Medvé, FXDP) aient tous refusé de s'y coucher... Les voix de Michel Pezet vont s'éparpiller et profiter à d'autres.

-----     -----
Dimanche 21 : Fête de la musique, avec une marée humaine dans les rues, mais beaucoup trop de techno, dommage. Pas de musique classique, un bon groupe hard-rock près de la rue Fabrot. J'ai même croisé tard dans la nuit rue Pierre et Marie Curie, Alain Joissains, menton en banière et sourcil altier. Quel panache dans la nuit !

-----     -----
La boite mythique le 'Mistral' où de nombreuses générations aixoises ont sué sur la piste a de bigs problèmes de détournements de fonds par son gérant, Christian Bandikian, (avec un nom pareil !). Dans la foulée, son  restaurant l'Icône mitoyen des murs du night-club a été lui aussi fermé ! Un pti retour sur quelques gérants aux bouilles adorables, de boites du mêmes types dans notre si douce ville...

-----     -----

Mardi 16 : Les premiers de l'ancienne liste de Michel Pezet seront sur celle de Medvedowsky à savoir, le numéro, 2, 5, la 12 hésite, 13 et 53.  Patrice Halimi ne veut pas négocier avec le PS et FXDPeretti, sachant qu'on lui a préféré Hervé Guerrera comme tête de liste de Aix-Ecologie.
-----     ----
Lundi 15.06.09 : 13h : André Guinde, écoeuré, se retirerait et l'annoncerait par un communiqué de presse aujourd'hui.
-----     -----
Lundi 15 : Hervé Guerrera va présenter sa liste "Aix-Ecologie", liste boustée par les européennes. Avec qui va-t-il négocier ?
----     -----
13.06.09. A la presque surprise générale, au beau milieu d'une collossale foule de partisans, 200 personnes (mais oui !), c'est l'Eugène (Caselli) qui a déclaré le parisien Alexandre Medvedowsky à la tête du grand char cahotique du PS aixois pour décrocher notre grand maire Maryse Joissains ! Le pauvre André Guinde en est resté coît...
-----     -----
11.06.09. C'est officiel, Stéphane Salord va présenter sa liste : "Une nouvelle chance pour Aix" Le PS n'est toujours pas d'accord et continue de jouer dans la cour de récré malgré les coups de sifflets du baron Guerini. Mais le chouchou, l'élève André Guinde, consensuel et maniable depuis 70 ans, serait un pion bien plus évident que Medvé, trop jeune (50 ans !), à l'ego pas très malléable...
-----     -----
10.06.09. Et les rumeurs continuent ! Stéphane Salord, l'auteur du recours, présenterait une liste et fait une conférence de presse demain jeudi 11 juin. Alexandre Medvedowsky ex-candidat PS serait écarté pour André Guinde, PS, ancètre de 70 ans téléguidé par notre baron du Sud, le puissant Jean-Noël Guérini (ça, ce n'est pas une rumeur !)
Qu'est-ce qu'on s'amuse !!!!
-----     -----
9.06.09. Entendu sur France 3 au JT régional, Maryse Joissains veut"
saisir la Cour européenne des Droits de l'Homme "! Et refuse de reconnaitre que cette campagne municipale montrée du doigt par le Conseil d'Etat "n'était pas dans un climat délétère." Le talent de comédienne de MJ est tout simplement é-pous-tou-flant ! Il est regrettable que les prix du Festival de Cannes aient déjà été distribués. Quant à son rictus dévoilant ses canines acérées, il est tout simplement re-mar-qua-ble ! Même Ugolin (Daniel Auteuil) dans Manon des Sources n'aurait pas fait mieux ! Quel talent !
-----     -----
Lundi 8 juin 11h : LES ELECTIONS MUNICIPALES D'AIX SONT ANNULEES ! La tragi-comedie va reprendre...

-----     -----
ACDC était au stade vélodrome le 09 juin ! Madonna un peu plus tard. Restons simple. Je préfère 'Touch too much' à 'Like a virgin'...

-----     -----
Calculez ce que l'Etat vous ponctionne sur ce site très bien fait et amusant mais grinçant.
Lien
-----     -----
Après les lois Dadvsi et Hadopi axées sur la cybercriminalité, voici LOPPSI 2 (comme tout le monde le sait, il y eu,  Loppsi en 2002 (!)). Ce nouveau challenge sarkosien du contrôle du net serait bien plus performant car, Loppsi 2, armée d'une armée de mouchards dont les fameux Trojan ou chevaux de Troie (logiciels espions) avaleraient les doigts dans le nez toutes informations suspectes dans nos pauvres pc. Le danger est réel puisque N.S la doterait d' 1 milliard d'euros  jusqu'en 2015...

-----     -----
La Trouvaille : sur les dessous bien déjantés de l'équipe de com d'un ministre !! Pour les aficionadios de l'info rapide... Cliquer dessus. Et faites passer...
-----     -----

Repost 0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 17:33

Je m'adresse à vous, Madame Carla Bruni-Sarkozy, épouse du président de la République française et sollicite de votre sublime et intelligente personnalité, toute votre attention. Vos escarpins n'ont peut-être jamais foulé les pavés aixois et vos yeux félins posé un regard condescendant sur notre Cours Mirabeau, centième millimètre de vos Champs-Élysées, mais par votre haute position et obligation conjugale, vous êtes tenue à être informée qu'une résistance est née dans ce petit village gaulois, pardon, dans notre ville, Aix-en-Provence, située à 30 kms de Marseille.
Votre époux Nicolas Sarkozy, chef de guerre redoutable, démontre à l'ensemble de la planète un talent inouï à constituer un colossal appareil politique et vous êtes issue d'une famille où les enfants naissent, eux, en coagulant en forme de partition. Moi, je coagule en forme de calisson. Aixoise pur cru, de souche, je revendique la restitution d'Aix-en-Provence à ses mères légitimes de Droite. Comment supporter cette inversion tragique de milieux, intolérable pour l'Aristocratie et la Bourgeoisie aixoises. Vous seule pouvez comprendre.
Il est inacceptable que la Gauche ait dans son ensemble bien meilleure allure que la Droite qui fait honte par ses comportements vulgaires et dégradants. Une aberration  mentale ! Car il y a de l'allure chez certaines têtes de listes de la Gauche qui briguent ou ont brigué notre mairie. On peut reprocher beaucoup de choses à Alexandre Medvedowsky mais pas sa moue légère, méprisante, altière à profil Droite, d'être un énarque ambitieux, ou à Michel Pezet, avocat brillant, homme de culture, son look gentleman-farmer. Ces deux-là auraient pu élégamment représenter cette ville en demande extrême de réhabilitation d'image. Mais les connaissez-vous d'ailleurs ? Vaguement entendu parler d'eux peut-être ? Mon idéal aurait été Dominique de Villepin, mais bon, je sais que votre époux ne l'apprécie guère…
La prise d'Aix a eu lieu en 2001. Nous, les purs Aixois, nous n'avions pas évalué que notre stupide vote sanction contre un troisième mandat de Jean-François Picheral (médecin-radiologue, grand maire, mais PS) nous apporterait une famille de juristes sans bac et sans vergogne avec dans leur sac à dos Tati, abus de biens sociaux, radiation du barreau et j'en passe, famille issue du parti communiste (!) mais investie UMP (!) et traînant une troupe de courtisanes plus poissardes les unes que les autres dans la cour XVIIe construite par Pierre Pavillon. Depuis, au balcon de la mairie, pas de Marie-Antoinette à décapiter mais une poissarde qui a réussi. 

Chère Carla, Vous auriez pu faire vos études à Aix-en-Provence si votre naissance italienne ne vous l'avait empêchée (au fait, vous êtes capricorne comme moi) et cet Aix, d'il y a vingt ans, propre, raffiné, mélomane, intellectuel, sifflotant l'air de Papageno, philosophe (là, j'exagère un peu), n'existe plus. L'Aix d'aujourd'hui est sale, puant, grouillant, cancane, se prostitue aux marchands du temple, criarde une fête foraine arapède vissée au bas du Cours Mirabeau. (Vous connaissez les arapèdes ?). Aix agonise, Aix ne veut pas devenir un Saint-Tropez provençal, et, Maryse n'est pas Brigitte.
Dans un dernier et ultime sursaut, Aix vous supplie ! Bella ragazza... de vous pencher sur elle. Essayez d'en toucher un mot (évidemment magnifique) à Nicolas pour qu'il investisse lors des prochaines municipales, une ou un nouveau candidat digne d'honorer les comtes de Provence et la mémoire de Cézanne.
Au recours ! Carla !

 

Regardez Carla, cette vidéo témoin, du consternant spectacle... 

  (En fin de vidéo, dans l'obscurité, Dimitri parle avec André Guinde, (5e sur la liste PS and Co)

Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 16:33

 A un jour de l'élection, je me dis que je me serais bien amusée. Demain nous aurons, sauf mort soudaine d'un candidat, à la tête de notre ville en demande d'épuration clanique, un homme baronnet imbu sans aura politique ou une femme vulgaire depuis longtemps trop associée à l'image de notre ville, aux multiples casseroles connues qui tresse honteusement sa vie personnelle à sa vie politique. Aix est une ville de Droite on le sait, mais que la Droite soit bien représentée, par pitié Mr le Président Nicolas...
Franchement, quand j'ai su que Xavier Bertrand était lui aussi le pote de Maryse, je me suis demandée comment notre Président de la République choisissait les souteneurs prestigieux d'une telle candidate UMP. En visionnant les vidéos prises lors du meeting du Centre des congrès aixois, Xavier Bertrand, pti lourd UMP, paraît plus à l'aise que Jeff il y a trois jours (voir article précédent) mais tout aussi sans envergure. Encore un qui ne sera jamais un de Villepin. Il semble s'adresser à des idiots incapables, remarquez, là, il s'adresse aux militants UMP-Joissains d'Aix en Provence (dont aucun est natif) qui remplissaient la salle… Pas vraiment intellos. Souvenez-vous.
Jeff c'était la harangue brouillonne et indisciplinée tout juste bonne à propagande pour Roquefort-La-Bédoule. Et encore, à Roquefort, ça culmine à des QI certainement plus élevés que dans son milieu immédiat. Là, Xavier, au meeting de Maryse, on sent la maîtrise parfaite de l'ancien cadre assureur chez Axa pour fourguer à tout prix un contrat au bègue du coin.
Devant les militants agités (soyez certains qu'1% d'aixois indécis ont du faire le déplacement) et devant le très beau Bernard Deflesselles, Sophie joissains et les autres, Xavier a fait du Xavinou et Maryse a joué tous ses atouts qui ne seront, malheureusement pour elle, non relayés par Canal+, TF1, CNN, etc….
Après le passage vulgaire et sans intérêt de Gérard Longuet qui dorait le blason Joissains en portant haut Sophie, Xavier Bertrand, costume sombre, cravate à petits pois a montré sa grande capacité d'intelligence rhétorique. Extraits, en français dans le texte :
Parlant de la liste à abattre, PS, Modem, Ecologie, (…) "On voit bien que ces gens là ne s'aiment pas entre eux. (…) On voit qu'il n'y a pas la volonté de construire mais la volonté de détruire ! (Il est limite diffamation. Je peux lui envoyer le fameux tract pour lui rappeler qui a voulu détruire.. ) Si Maryse n'était pas là, ils n'auraient rien à dire dans la campagne. (...). C'est pas avec les gens tièdes qu'on fait de la politique ambitieuse, c'est avec les gens qui ont du tempérament, c'est avec les gens qui ont de la passion, avec les gens qui ont de la passion à revendre et toi tu l'as cette passion, (Il regarde Maryse) alors bien sûr tu vas la garder, et moi aussi je vais aussi vous dire une chose, (Il copie Jeff ou quoi ?) c'est parce que Maryse, elle, a cette passion en elle, que vous allez aussi garder Maryse à la mairie d'Aix, (Il ne regarde plus Maryse) parce que vous voyez cette affiche, (Il montre l'affiche) cette affiche elle dit, pour l'honneur d'une ville après qu'on ait parlé d'Aix (quel langage), avec cette élection à refaire, vous, vous avez envie de dire une chose, les aixois, (qui nous ? les aixois ?) vous voulez dire, on aime Maryse, (Non, faux !) on aime notre ville (Oui, c'est vrai !) et si on va voter dimanche et si on fait (!) gagner dimanche, c'est pour l'honneur d'une ville mais c'est surtout pour l'amour d'une ville ! (…) voilà pourquoi je compte sur vous dimanche !"
Standing ovation pour la guest-star du secrétaire général de l'UMP. Relais du micro à Maryse. Elle joue beaucoup. C'est son dernier discours de campagne. Elle est épuisée. Il faut lâcher son stress, ce sera porteur. (Pendant le discours de Xavier, Maryse s'éventait avec un même éventail rouge qu'Amélie Nothomb. Cà, ça m'a beaucoup agacée car j'aime beaucoup Amélie Nothomb. L'association possible entre les deux m'est insupportable.)
Maryse commence. Après avoir dénoncé cette société de communistes à venir selon le vote de demain (elle en a été un membre actif !), Maryse sera surtout sincère dans les plusieurs 'J'ai besoin de vous'. Extrait :
"Parce que nous sommes tous là pour nous dire, parce que ce Conseil d'Etat, là, il a fait N'IMPORTE QUOI ! Pour vous dire, que mon combat il se fait dans l'honneur ! Je n'irai pas promettre n'importe quoi ! (deux fois 'n'importe quoi')  Vous savez que je ne le fais jamais ! (N'importe quoi !) que je ne l'ai jamais fait, (Quel culot !) et que je ne le ferais vraiment, jamais (Quelle belle menteuse). Je suis là pour vous dire ce soir, j'ai besoin de vous ! J'ai besoin de vous ! J'ai besoin de vous ! (là, elle est sincère) parce que mon honneur a été blessé (attention c'est le moment) parce que mon honnêteté a été mis (faute grammaticale) en cause, quand je parle d'honnêteté, je pense à un homme, qui s'est donné la mort (son père, Maryse craque, sanglote, elle en broie les micros innocents)… (Inaudible). Alors je vais vous dire à tous…(Sanglots monotones) c'est de gagner dimanche !!!"
La foule des militants est debout en larmes et en délire MARYSE ! MARYSE ! Maryse en chiffon fait une bise à Xavier qui l'applaudit, mais aux yeux secs, qui ne lui donne pas le poutou attendu de réconfort. Faut pas trop lui en demander. Il représente le gouvernement et il a fait son boulot ! Salut !
Et retentit la Marseillaise, la Marseillaise pour toutes les sauces

 


Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 19:32

On me rapporte de drôles de bruits de couloirs particulièrement en cette période de réélection municipale. Les infos viennent toutes seules ou par le biais du contact bas de page du blog ou par le solide réseau aixois, véritable appareil de RG à lui tout seul où tout le monde connaît ce qui se passe chez son voisin de paillasson, de cour, de propriété, de job, de loge (maçonnique, of course, c'est une 'élite' très bavarde !) parfois via l'étranger où très curieusement les nouvelles peuvent être plus rapides que par le national.
Pour l'invalidation de cette élection, je l'ai su très rapidement après la choquante audition de Maryse Joissains devant les juges du Conseil d'Etat, par un contact dans un état côte-ouest des États-Unis. Mais trop tôt à traiter. J'ai attendu la confirmation nationale.
C'est aussi grâce au merveilleux outil qu'est le Net et l'énorme atout d'être née à un endroit où vos ascendants y ont poussé leurs premiers vagissements depuis plusieurs générations, pas à Marseille, Puyricard, Venelles et autres… Non. Non. Natifs d'Aix-en-Provence, Only. La coagulation en forme de calisson, ça ne s'acquiert pas comme ça ! 

La semaine dernière, Borloo s'est déplacé pour venir soutenir notre ex-grand maire Maryse en difficulté pour cette réélection municipale. Comme à son habitude, elle joue ses drames personnels passés et ses rares prouesses sur le feutre médiatique d'un tapis de jeu. Pour l'instant, elle gagne.
Elle a ses vieux jetons du sang contaminé, celui du tragique décès familial, la maladie de sa fille, celui du récent succès du tracé de la LGV, et roule la bille je t'embarque toutes les ménagères aixoises de moins de 100 ans ! Contre elle, dimanche 19 juillet, PS, Modem, Verts-écolos sur une seule liste ! 
Pas simple.

Donc, Borloo est venu, mais Borloo, pas de charisme. Je ne me suis pas déplacée pour évaluer la harangue. Mais hier après-midi, Jean-François Copé était sur le Cours Mirabeau ! Vous voyez ? Celui qui disait il y a 2 ans qu'un français moyen vivait avec 4000€ par mois !
Le voilà, Jean-François Copé, dit Jeff, debout sous le soleil dardant, la presse à ses chaussures cirées. Derrière lui, Muselier, hébété de bêtise. Au-dessous de ses épaules, à un mètre, Maryse et ses courtisans compactés.
Costume tabac léger, chemise bleue et cravate rayée, haute stature élancée, la classe jusqu'au bout de la calvitie, Jeff soutenait, Jeff défendait, Jeff savait qu'il était époustouflant avec son aisance parisienne un peu hautaine d'une rhétorique en fait très basique et confuse devant ces papous de Provençaux en foule (mini-foule) massée et curieuse… Facile pour Jeff. Petit résumé du grand énarque orateur parisien :
"Moi, je vais vous dire !" (c'est son intro fétiche pour fasciner son public en adoration, il l'a répétée une bonne vingtaine de fois), "Moi je vais vous dire !, (lisez avec l'accent parisien) je suis content d'être là (…), moi, j'suis pas là pour commenter les décisions du Conseil d'Etat, la seule chose que je peux vous dire, c'est que si on se met à annuler des élections dans lequel on a plus de mille voix d'avance (faux ! 747) sur la base d'un tract que personne n'a vu (Je l'ai en archive !) ya quand même du souci à se faire (…). Ce que je veux vous dire, c'est que Maryse fait l'objet d'une attaque per-so-nnelle !" Regard attendri de Maryse, émue, elle lève les yeux vers lui. Solide, protecteur, il baisse les yeux vers elle.

"Moi, je vais vous dire, Maryse, je te connais très bien, je sais le combat que tu mènes, tu ne lâches jamais ! Je suis toujours aux côtés de mes amis députés dans les moments difficiles. On connaît ça très très bien en politique ! (…) Quand vous regardez les adversaires de Maryse Joissains, la coalition hétéroclite de gens qui entre eux se détestent, alors moi je vous le dis ! (…) Je vous fiche mon billet que dans 6 mois c'est une équipe qui vous met la ville par terre ! (…) Moi je vais vous dire, depuis Paris, je ne suis pas descendu par hasard ! Je suis aux côtés de Maryse et j'vous l'dis ! Moi, je voudrais vous dire la chose suivante."
Alors tu nous le dis ?
"En vérité il faut tout faire pour gagner, il y a des moments forts où la famille doit être rassemblée (…), alors moi je vous l'dis, Maryse avec sa personnalité, elle transforme (!) Aix en Provence (…) Et moi je vais vous dire, c'est avec des personnalités comme ça que le Président de la république et que derrière la génération qui suit, elle est portée, elle a envie de réussir pour la France (…) donc ce que vous faites ici à Aix-en-Provence maintenant et jusqu'à dimanche, ayez dans un coin d'tête que vous le faites pour la ville et POUR LA FRANCE !**

                                                  Vidéo à visionner et dires de Jeff à vérifier sur la télé locale.

                                                              Photo Cixi-Hélène

Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 01:41

Petit rappel à ceux qui ont acheté les éditions des 07 et 08  juillet du journal La Provence :

Sondage du grand sondeur intègre Opinionway commandé par the best journal La Provence, réalisé par téléphone sur 500 personnes sous Prozac-perfusions, bègues, sourdes et fumant le hash en continu.

Parution de cette édition du 07 juillet 2009. A la Une : Intentions de votes au premier tour :

- Joissains: 39 %- Medvedowsky : 26%- Guerrera : 16%- Leconte : 10%- Salord : 9%

Premier tour et réalité aixoise hier, 12 juillet 2009 :

Joissains :          43.31 %  (Opinionway : 39%)

Medvedowsky :  34.08%   (Opinionway : 26%)

Guerrera :          11.31%    (Opinionway : 16%)

Salord :               7.08%     (Opinionway : 9%)

Leconte :             4.21%     (Opinionway : 10%)

Opinionway, comme il nous l'avait prouvé lors du deuxième sondage avec ses lacunes mathématiques et sa grande mascarade, dévoile une fois de plus toute son incompétence tragique. Là, on est vraiment dans le charnier mental. Normal. C'est Opinionway.

Reste à comparer le second sondage (je répète pour ceux qui lisent en diagonale) du grand sondeur intègre Opinionway commandé par le journal La Provence, réalisé par téléphone sur 500 personnes…

Parution de l'édition du 08 juillet 2009. A la Une : Intentions de votes au deuxième tour :

- Alexandre Medvedowsky : 52%  - Maryse Joissains : 48%

Attendons ce famous Dimanche 19 juillet 2009 où Maryse perdrait, pour Opinionway, son trône. J'y reviendrai avec délectation selon le résultat.

En dehors des rumeurs qui ce sont écroulées, Maryse s'en sort mieux que prévu, Medvé aussi, Nathalie Leconte et les 10% qu'elle devait allègrement comptabiliser va se cacher sous la honteuse barre des 5%, Guerrera déçoit et n'aura pas eu l'effet boomerang des européennes, quant à Salord, lui et son bébé-recours inespéré, sera comme prévu le dindon de cette farce et servira peut-être dimanche prochain sur un plateau doré la mairie à Alexandre Medvedowsky. Croyez moi, il n'en sera pas remercié et sa carrière politique est finie. Mais que les loups se dévorent entre eux... 

Demain, feu d'artifice. J'irai le voir à Marseille sur le Vieux-port et sous le signe des Mille et une nuits, Ca va être magnifique ! La rumeur dit qu'Aix n'a plus d'argent pour s'en payer un à la hauteur de ses hôtels XVIII ème. Gaudin, lui, à pu en mettre à gauche...


Nathalie Leconte... don't worry... Les 10%, en rêve uniquement. Merci Opinionway

Repost 0