Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 21:59

La grande caravane de campagne du cirque Joissains est en route. Elle commence son tour de France pour tenter de conserver la plus haute place du podium, la mairie d'Aix-en-Provence. L'équipe en question possède une arme redoutable que ses futurs adversaires (qui dorment encore) n'ont pas dans leur programme et qu'ils n'oseraient jamais exploiter, leur image ! Le but, se servir de l'histoire soi-disant extraordinaire et tragique du couple Joissains pour donner à manger aux Français affamés et en proie à tout ce qui touche le people. Et là, le contenu est solide.

Les tragédies d'une vie sont dans toutes les familles. L'engagement politique, la mort, la maladie font partie d'un tracé banal et logique que n'importe qui peut vivre et qui n'a rien d'exceptionnel. Maryse Joissains, en déroute vaseuse à la suite des législatives perdues, de son impopularité toujours grandissante, n'a plus d'autres cartouches à distribuer que celle-ci : sa vie. Cette cartouche, elle la connaît bien. Elle l'a utilisée à de nombreuses reprises et n'a eu qu'à piocher dans son parcours personnel. La séduction ou la manipulation, car c'est la même chose, est une affaire de contact direct avec les personnes. Il faut 'rentrer' dans les nombreux citoyens indécis et faire vibrer la corde émotionnelle. Comme disait Georges Frêche, "peu importe ce que tu as fait, les ponts que tu as construits, les logements sociaux érigés. Ce qui paie, c'est les boîtes de chocolat distribuées dans les maisons de retraites visitées". Rajoutons les poignées de main appuyées d'une phrase personnelle que le citoyen, flatté, va ramener chez lui et diffuser, ça c'est aussi de la politique. La politique, c'est surtout un job de communication.

Maryse Joissains sait qu'elle peut perdre dès le premier tour la prochaine municipale. Trop de tapage, trop d'esclandres, trop de tout ont lassé les Aixois. Et les Aixois ont changé. Une vente sur trois est faite à un Parisien et le marché immobilier d'Aix est plus que florissant. La droite traditionnelle aixoise n'a jamais reconnu cette femme qui en faisait des tonnes et que l'Assemblée nationale surnommait "la poissonnière". On vote donc pour le parti mais jusqu'à un certain seuil, l'étoile filante sarkozienne l'a prouvé. Si on suit le schéma de la dernière présidentielle, courante reproduction, les Joissains seront poussés hors de la mairie dès le premier tour si, et uniquement si, un profil solide se présente comme, par exemple, Christian Kert, UMP, et que la gauche choisisse enfin un candidat potentiel.

Pour Maryse Joissains, faire campagne localement, pour le moment, c'est un risque à prendre. Trop tôt c'est trop tôt, trop tard c'est trop tard. Pas simple de choisir le bon moment mais, en revanche, il est facile de manipuler les esprits sur le plan national quelques mois avant le déferlement des militants sur les marchés et dans les quartiers. Priorité, mettre en place le canevas du Net et modeler un profil qui va impacter. Il y a toujours des journalistes compatissants ou parfois des juges mus par une soudaine clémence hors du champ pénal. J'ai deux beaux exemples, Christine Clerc et Philippe Bilger.

Christine Clerc vient de publier sur le site de Marianne2 un article "La Madame Sans-Gêne d'Aix-en-Provence", ou plutôt une nouvelle, puant le parisianisme, et décrivant en des tons zoliens le parcours de la "pétroleuse célèbre", "la dameu d'Aix". Elle ne s'attache qu'aux couleurs locales caricaturales, glisse très vite sur le fond politique et les nombreuses casseroles que traîne le pseudo clan Joissains. La journaliste a visiblement des sympathies pour elle puisqu'elle l'accompagnait "à l'arrière de sa voiture qui nous ramenait de Marseille après un débat télévisé"… Elle dépeint une femme somme toute attachante, un personnage de roman haut en couleurs et en gouaille vulgaire sans jamais rentrer dans le vif du sujet qui nous concerne, nous Aixois, c'est-à-dire sa politique, son bilan. Et le texte n'en finit pas. Il est long et pousse à la lecture en diagonale.

Une première, son chauffeur est à l'honneur ! Très importante information pour les Aixois, le chauffeur de Maryse Joissains certainement voulue par elle d'ailleurs car la journaliste en met une belle couche : "Omar est célèbre : on vient le voir quand on a un message à faire passer à la maire". Et Maryse Joissains de remettre les pendules à l'heure au cas où sa vie sexuelle nous intéresserait. "Il n'est pas mon amant, il est plus que cela : un ami fidèle"Plutôt que l'alcôve, c'est le contrat qui m'intéresse. Curieuse je suis. J'aimerais bien connaître le salaire de cet Omar, à quel taux et pour quelle fonction il est payé ? Et surtout à quel titre ? Est-ce légal de jouer le rôle d'un élu alors qu'il ne l'est pas ? On doit donc passer par le chauffeur de Maryse Joissains pour lui faire remettre un message ?

Christine Clerc a le mors people en bouche. Elle en bave d'aisance. Maintenant, on pénètre dans la chambre conjugale. Elle, Maryse, ne "supporte plus" son mari, Alain, d'avec qui elle n'est pas divorcée car chez elle "cela ne se fait pas". Mais il habite l'étage au-dessous du sien. "Mon mari a deux enfants hors mariage", tiens donc ? Maryse Joissains divulgue cette info très privée alors que son époux a voulu porter plainte contre moi pour la parution de mon article "Les ombres d'Alain Joissains" en mai 2008 ! Etrange et suspect. Christine Clerc a eu donc le feu vert…

Philippe Bilger, lui, fait à peu près la même chose que Christine Clerc dans son article paru sur son blog. Magistrat reconnu, à l'histoire familiale lui aussi tragique, de droite, il tombe dans un pathos pitoyable volant à la défense de l'ex-députée encore maire. Subjugué par l'article de Christine Clerc donc par la vie de Maryse Joissains, "Je ne m'attendais pas à une telle saga", il en reprend les lignes fortes et fait une description similaire où le chauffeur y est encore ! Bilger parle de "ses malheurs et ses remontées" et d'"une femme à l'égard de laquelle, pour tout ce qu'elle a vécu et subi, il m'est impossible de ne pas éprouver une sorte de respect instinctif" ! Comment un juge peut-il passer par une appréciation instinctive ?

Bilger, qu'il le veuille ou pas, fait l'apologie de Maryse Joissains, la sert, et lui apporte son soutien. Force est de constater que sa position de haut magistrat peut influencer bon nombre de lecteurs, à moins que, emporté par une émotion refoulée, il se reconnaisse dans le parcours de M.J. mais là, c'est de l'ordre de la psychanalyse et non de la Justice.
Le but de Clerc et de Bilger est d'apitoyer la grande masse sensible par un blanchiment d'image mettant uniquement en avant des événements qui ne peuvent relever que de la vie privée. Ils servent de caution morale. Quant à la journaliste, elle sait très bien ce qu'elle fait. Sa présentation est orientée pour détourner le lecteur du rationnel vers le larmoyant. Pleurez braves gens !

Et une dernière rectification, madame Clerc. Vous écrivez, en parlant d'Alain Joissains et au sujet de cette procédure en cours : "Dans l'ombre, depuis que le tribunal administratif de Marseille a contesté son contrat avec la municipalité pour cause de salaire excessif, il reste son conseiller. Et elle continue à le défendre bec et ongles. "On n'a pas saisi la Cour européenne parce qu'on n'avait pas les sous. Mais là, je vais réattaquer !"

C'est faux ! Il n'y a aucun lien entre le statut d'Alain Joissains et la décision du TA car il était atteint de toute façon par la limite d'âge. Et Maryse Joissains ment car il serait étonnant qu'elle puisse saisir la Cour européenne qui ne juge pas le droit français de la fonction publique d'autant que le Conseil d'Etat n'a toujours pas rendu sa décision finale.

 Bonnes rectifications.

                                                    Lien de l'article de Christine Clerc Marianne2

                                                    Lien de l'article du blog du juge Philippe Bilger

                                                                        Lien sur le blog de L.A.C

 

bilger2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

xavier 22/03/2014 12:33


je découvre cet article très interessant; Pendant que la France vit une période mouvementée avec la supposée indépendance de la justice et les écoutes de Nicolas Sarkozy par des juges qui veulent
sa peau. je serais curieux d'entendre l'avis de Bilger sur ce nouvel épisode

Cixi-Hélène 22/03/2014 12:35



Moi aussi !



LOUANCHI 11/10/2013 22:34


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

van de drain 05/08/2012 16:41


Aux dernières nouvelles, l'immense chantier au pied déchaussé de l'ancienne chapelle ruinée de Lignane serait la nouvelle implantation de la confiserie du Roi René ci avant implantée à la
Pioline... et dire que le terrain est ici inconstructible car agricole et non desservi par les réseaux d'eau potable et d'assainissement... il est vrai que la municipalité vient de voter un
crédit conséquent pour y amener l'eau... bienheureux les habitants du quartier qui vont en bénéficier, ils ne savent pas toujours pourquoi ils sont ainsi gratifiés... c'est vrai que le "foot
salle" en face a pu se construire un grand local sans cet aménagement

Cixi-Hélène 06/08/2012 00:09



Intéressant...



van de drain 02/08/2012 10:21


puisque certains veulent des éclaicissements: le père a magoulé un CES en villa, la mère se contente de détruire sa ville en implantant n'importe qui n'importe où,


où sont passés les couchers de soleil vus du cours Mirabeau par exemple, quel ellignement pour la poste et l'Office DE(avant on disait du) Tourisme, quelle gare routière dégradant encore plus le
Mont Perrin où une végétation commençait à donner une image verdoyante du secteur de liaison entre vieille ville et quartier neufs,.... sans parler de la réabilitation de l'entrée de ville entre
Lignane et Celony prennant comme prétexte pour se faire qu'il y a 20 ans un accident grave avec un bus dépendant d'un élu de la ville non en état de rouler et encore plus de transporter des
enfants, un conducteur en arrêt de travail pour cause sanitaire... sans parler de la clinique du Montéguet... Quand au 3° la fille a fait la démonstration de sa vulgarité au Sénat tout comme la
mère le faisait à l'Assemblée voire dans la presse et autres média à sa botte.

casta 01/08/2012 11:04


franchement joss, laissons son mystère impénétrable au commentaire de Vande train.................

joss 30/07/2012 16:24


van de drain


qu'est ce que vous voulez dire ? c  pas clair votre commentaire 

van de drain 30/07/2012 08:42


comme pour les campagnes anti alcooliques:


1 Joissain çà a mal fini, 2 Joissain bonjour les dégats, et le 3° qui se pointe.... il est temps d'opérer une desintoxication

mamie 29/07/2012 19:52


bonnes vacances cixi .....


 

Cixi-Hélène 29/07/2012 21:47



Merci !



Noir 21/07/2012 21:38


Bilger fait sa pub il a tout compris ;;;;____ ___;;;;;


pauvre petit bichon qui a de la peine pour la vie TERRRRRRRRRRRRRible des Joissains!!!!!!!!!!!!


par instinct comme il dit???????? 


non mais il se fout de qui là ????

Cixi-Hélène 21/07/2012 21:42



Oh... Vous, vous êtes en colère...



joelenr 21/07/2012 20:49


et oui Michel T


comme quoi parfois l'essentiel échappe à l'intelligence 


 

michelT 21/07/2012 15:04


à Joelenr


je l'avais aussi remarqué mais ça n'a pas vraiment flltré


allez savoir pourquoi.....

leroilyre 21/07/2012 10:57


ce juge bilger encore un ego démesuré !!! pourquoi ces hommes de justicie ne restent pas dans l'ombre? ça devrait être leur place ! pour moi c'est indécent cette promo !


son bouquin ' j'ai le droit de tout dire'  non mais il se fout de qui ?? 


je ne pense pas que vous faites sa pub.....

Cixi-Hélène 21/07/2012 11:00



euh... pas vraiment, non !



loic 20/07/2012 15:13


il sera intéressant de voir comment Hollande va se comporter avec l'indépendance de la justice en France;;;;;

claire 20/07/2012 13:38


vos liens sont très interessants et les renvois sur vos articles antérieurs prouvent que la tactite par la victimisation de MJ n'est pas nouvelle et qu'elle est appliquée depuis bien longtemps.


j'ai été stupéfaite de découvrir qu'Alain Joissains vous attaquait en diffamation il y a quelques années pour cette divulgation de sa vie privée !


ça ne lui pose donc aucun problème maintenant !


quelle famille...... 

Joss 20/07/2012 10:44


Joelenr a raison!! ce lien est évident! Marianne tourne sa casaque ?????????????

joelenr 20/07/2012 08:57


CE QUI EST ETRANGE, C'EST QUE BILGER ET CLERC SONT TOUS LES DEUX ASSOCIES AU JOURNAL MARIANNE ....


 


http://www.marianne2.fr/Les-juges-d-instruction-qui-voulaient-se-faire-procureurs_a220367.html


 

marne 20/07/2012 00:46


à Casta :


Philippe Bilger est à a retraite mais continue son role de procureur. 


http://www.liberation.fr/societe/01012360344-au-revoirmonsieur-l-avocat-general


à l'auteure :


je suis d'accord avec votre article bien ficelé d'une bonne rhétorique très lucide


 


cdt

Romain 19/07/2012 20:22


ah ah ! il me fait bien rire le juge donneur de leçons!!! et dire que son INSTINCT a


du faire des ravages dans des centaines de jugements

casta 19/07/2012 20:01


quel culot ! et ce juge qui se corromp 


est -il à la retraie ?

soft 19/07/2012 15:51


YEAH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

lys 19/07/2012 15:19


quel écoeurement! comment les gens peuventils encore se laisser berner par de telles jérémiades! et ce juge.... quelle honte !!! enfin quand même!!


Frêche avait raison et il a eut la franchise de dire tout haut comment fonctionnait la politique dans son langage direct et assez cru, on aime ou on aime pas


mais les temps ont changé et les citoyens sont beaucoup plus informés; qu'ils ne viennent pas se plaindre d'avoir été manipulés après des promesses non tenues

ecolomais 19/07/2012 13:57


Assez con pour voter Sarkozy dès 2007, Bilger a surtout le devoir de se taire! Pitié pour nos oreilles ou nos yeux.


Quand à Christine Clerc, inconnue au bataillon, encore une pistonnée!

Soleilhavoup Mireille 19/07/2012 13:08


Analyse brillante, comme d'habitude ! Bises.

Cixi-Hélène 19/07/2012 15:06



Merci Mireille !