Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 12:30

J'ai connu Jean-Marie Souriau (1922-2012) au GAE, Groupe Aixois d'Epistémologie, à la faculté des Sciences et techniques avenue du Pigonnet à Aix. Il était alors jeune retraité depuis quatre ans, il avait 74 ans. Personnage hors du commun, d'un abord simple et chaleureux aux yeux vrillés d'intelligence, une insatiable curiosité allègrement facétieuse, rien ne laissait en aucun cas supposer la rigueur et l'extrême complexité de sa profession et son aura reconnue unanimement par l'ensemble de la communauté scientifique internationale (mathématiques et physique théorique).

Salué pour sa grande indépendance de pensée, ancien élève de l'École normale sup, ingénieur de l'ONERA, professeur de mathématique, père de la Mécanique symplectique, cofondateur du Centre de Physique Théorique de Marseille et de l'Université de Provence, auteur d'une bonne centaine de publications de références dont les plus importantes sont rééditées chez Jacques Gabay, Jean-Marie Souriau a reçu plusieurs prix qui ont couronné son travail, notamment, le prix Jaffé de l'Académie des Sciences et le prix scientifique de la Ville de Paris.

Les initiés et divers cadors pourront comprendre. Ses principaux travaux portaient sur la stabilité des avions, la géométrie symplectique, la quantification géométrique, la difféologie, la mécanique statistique, la thermodynamique, les états condensés de la matière, et, un petit dernier pour la fin, les modèles de cosmologie thermodynamiques compatibles avec le rayonnement cosmologique.

Son travail, dans un grand souci de rigueur, d'élégance et d'efficacité, fut sur le même mode que dans l'éducation de ses enfants comme, par exemple, pour un déplacement vers la capitale. Pas question d'aller d'Aix-en-Provence à Paris en ligne droite comme tout le monde. Le trajet passerait de Vienne en Autriche, Ratisbonne, Aix-la-Chapelle, Amsterdam et Knokke-le Zoute en cours de route. Et toujours ce souci d'élargir les horizons, d'enrichir tous ceux auxquels il avait quelque chose à donner.
De la bastide Saint-Jacques qui figure sur une des toiles les plus célèbres de Cézanne, à la rue Mazarine en passant par l'Hôtel du Poët, Jean-Marie Souriau a pendant 54 ans résidé à Aix en Provence.

Son dernier livre testament Grammaire de la Nature, œuvre en trois couleurs (blanc, jaune, rouge, situant les niveaux de difficultés mathématiques), est, à sa demande, et pour être accessible à tous, mis en ligne sur Internet depuis plusieurs années.

Jean-Marie Souriau se couchait à 22h 22mn précises ! Je lui ai rendu visite à de nombreuses reprises rue Mazarine. Sur sa demande bienveillante et amicale, j'ai lu à haute voix en élève ignorante mais appliquée des chapitres redoutables de sa Grammaire de la nature qu'il connaissait par cœur et qu'il écoutait les yeux brillants. De temps en temps, il arrêtait ma lecture et me demandait si je comprenais les passages que je lisais. Devant ma franchise, il ne désarmait pas. Je ne sais pas comment il s'y prenait, mais j'assimilais parfaitement ses explications tout en ne pouvant les reformuler. La pédagogie suprême !

Les repas dans la grande cuisine devant le petit verre de Fernet-Branca supposé apporter longévité, le chat Pioum, les milliers de livres dans l'immense bureau où nageait dans l'aquarium Albert (Einstein), le boudoir chinois de musique, les hautes fenêtres surplombant le jardin à la française, la présence de son épouse Christiane, décédée, si belle et si lumineuse sur cette photo une brassée de fleurs dans les bras, les tentures de soie anciennement cramoisies craquelées par le temps, toujours tendues sur ces murs qui virent Monseigneur de Miollis en grande pompe rendre son dernier soupir, que de souvenirs… Et, si je devais n'en retenir qu'un, ce serait celui-ci.

Il n'y a pas si longtemps, peut-être un an à peine, après avoir sonné à sa porte et pendant ma montée de la fastueuse cage d'escalier, Jean-Marie Souriau m'attendait, à l'étage, caché dans une encoignure de porte pour me faire sursauter de peur !

Les 250 premières décimales de Pi déclamées par Jean-Marie Souriau. Et vous, les connaissez-vous ? Vidéo d'Alain Joriot.

jerome-souriau.JPG

Remise de la médaille d'honneur d'Aix-en-Provence à Jérôme Souriau, flls de Jean-Marie, au Pavillon Vendôme ce mercredi 27 juin 2012.

 

Shlomo--Chiapetta-copie-1.JPG

Pierre Chiappetta, administrateur de la Faculté des sciences et l'éminent professeur à l'Université de Harvard représentant la Communauté mathématique, le magnifique Shlomo Sternberg.

 

shlomo-sternberg.JPG

                                              Shlomo Sternberg.

                        Avec l'accord d'Isabelle Souriau. Photos Cixi-Hélène

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 07/07/2012 10:16


très attachant  personnage


un grand manque dans le monde des mathématiques; merci pour votre témoignage qui dresse le portrait d'une personnalité bien loin de l'austérité de sa fonction ! 

Jacqueline 03/07/2012 12:15


merci pour cet émouvant hommage

JPF 03/07/2012 00:01


Un grand monsieur, un iconoclaste, pionnier, un batisseur: cette vidéo le représente magnifiquement avec son humour iremplaçable; je suis très touché de le revoir faire cet exercice de mémoire
dont il s'amausait bp


cordialement 


http://quadrature-revue.blogspot.fr/2012/03/deces-de-jean-marie-souriau.html

MichelT 02/07/2012 13:36


grand personnnage qui va laisser un grand vide dans le monde des mathématiques

stella 02/07/2012 12:05


je ne connaissais pas les travaux de Jean-Marie Souriau , j'ai beaucoup aimé votre approche et vous êtes peut-être aussi néophyte que moi en mathématiques;


vous soulignez très bien l'originalité de ce grand monsieur qui vient de partir


merci

JLBern 02/07/2012 11:08


Merci pour ce témoignage. Jean-Marie Souriau un homme extraordinaire qui aura laissé une empreinte très forte auprès de ceux qui l'ont approché ou côtoyé;


malgré ma déception de ne pas avoir lu dans la presse locale sa disparition ni par la voix de la maire Maryse Joissaisn qui semble être occupée à d'autres intentions , je ne manquerai pas de
relayer votre article.


Bien cordialement

feoh21 01/07/2012 16:21


Quand on pense que la moindre starlette de la télé-réalité fait l'objet de tonnes de depeches et de commentaires journalistiques lors de leurs décès, alors qu'aucun média n'a jamais pipé mot de
cette très grande perte pour le monde universitaire et scientifique français.... on se dit que franchement, notre société marche vraimment sur la tête....


 

Cixi-Hélène 01/07/2012 16:45



Et oui "Feoh21"... Beaucoup d'opium dans la presse française, faits divers, viols, tweet, foot, bref, tout pour la désinformation massive. Merci d'avoir
'reconnu' Jean-Marie Souriau