Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 18:51

Paris 28 février, porte de Versailles, salon de l'Agriculture 2012. Comme chaque année pendant les vacances de février, le zoo de la méga-ferme parisienne est ouvert aux milliers de visiteurs en manque d'odeur de crottin. Seuls les pavillons où sont présents les animaux seront pris d'assaut à grands renforts de jeux et d'attractions pour les gamins hystériques qui n'ont jamais vu une vache 'pour de vrai'.

Aujourd'hui, François Hollande vient prendre sa température électorale soi-disant auprès des agriculteurs mais surtout auprès des milliers d'électeurs potentiels en balade pastorale. Donc, importante démarche de com' incontournable pour tous les candidats très préparés pour cette grande fête éminemment populaire. Hypocritement au nom de l'Agriculture française, celle-ci pourtant égorgée de quelque 90% d'agriculteurs qui n'arrivent pas à atteindre le SMIC. Peu importe. L'électorat des paysans est infime. Le but pour les politiques est de s'y montrer et pour les Parisiens de s'y amuser. D'ailleurs, seulement 11% d'agriculteurs s'y rendent

Dès mon arrivée en début d'après-midi, Hollande a déjà écumé une partie du pavillon 1, "Elevages et ses filières". Il a assisté à la traite et lavé une Prim'Holstein dont BFMTV a passé en boucle la vidéo, Prim'Holstein, vache laitière championne toutes catégories d'origine du Nord de la Hollande, cherchez le lien… Il a croisé Jean-Pierre Raffarin qu'il a remercié pour avoir désapprouvé les propos de Nicolas Sarkozy dénonçant les soutiens de François Hollande, c'est-à-dire, les riches Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, propriétaires du Monde, et le groupe Bolloré où sa compagne, Valérie Trierweiler, travaille sur la chaîne Direct 8. Sympa Raffarin. Hollande apprécie. "De rien, bonne visite",  a répondu l'ancien premier ministre. Il a aussi esquivé un œuf lancé contre lui par une main hostile mais maladroite, mangé des tas de 'cochonneries' et bu, un peu, quelques crus régionaux. Il n'en est qu'à la moitié de sa balade électorale. Restent six heures.

Je le cherche. Au pavillon 4, "Elevage et ses filières", personne. Pas de meute à l'horizon. En fait, il y a deux pavillons "Elevages et ses filières" avec différents animaux livrés en pâture morbide. Le 1, avec bovins, ovins, porcins, aviculture, basse-cour, le 4, avec chevaux, ânes, poneys, chats, chiens, oiseaux, tourisme, etc. Evidemment, cette bête politique-là se trouve toujours au 1 mais je ne le sais pas encore. 
Au 4, dans un stand sans nomination, une partie du staff PS est parqué derrière des jardinières avec deux ou trois journalistes caméras baissées. Michel Vauzelle, toujours plus rouge coquelicot que jamais, se pavane comme un paon sans roue à arborer. Jean-Claude Gayssot et François Patriat discutent du bout des lèvres avec quelques curieux amassés qui découvrent de près ces gens qu'ils ne connaissent pas, pour la plupart. Faisant partie du clan, quelques femmes, écharpe Hermès (what else ?) posée sur l'épaule, grands brushings démodés, papotent ostensiblement. Deux mâchent à se déboiter la mâchoire un chewing-gum ou le paquet entier, bref, une hérésie parlementaire. Visiblement, le chef de meute est quelque part dans un autre pavillon et ne va pas venir les rejoindre de sitôt. La bande s'ennuie ferme. Une attachée de presse a l'air de savoir où il se trouve. Je lui emboite le pas et, bingo, deux cents mètres plus tard et au fameux pavillon 1, la meute est en vue.

Entouré d'une vingtaine de gardes du corps éparpillés selon ses directives, François Hollande tente vainement d'approcher les électeurs en visite. Le barrage vient surtout des caméras et micros qui forment un rempart impossible à franchir. Hollande le voit bien mais ne peut pas canaliser cette ferveur médiatique. Bon nombre de journalistes attendent le scoop, la farine, l'œuf  c'est déjà du passé, bref, l'incident qu'il ne faut pas louper car ici, au salon de l'agriculture, pas de claque PS pour soutenir le candidat favori. Tout peut arriver. Mais, pour l'instant, et jusqu'à la fin d'ailleurs, les gens ne pourront pas vraiment l'approcher. Outre la barrière des cameramen qui sont logiquement assez grands, les dangereuses bousculades font peur aux parents accompagnés de leurs enfants. Hollande fera tout pour serrer le maximum de mains malgré sa petite taille (1,68m tout au plus) et cette garde non désirée. 

Beaucoup mieux au naturel qu'à l'écran, il a l'œil à tout, le sourire doux. Les gens sont surpris et assez bienveillants dans l'ensemble et lancent souvent des "Hol-lande pré-si-dent !" "Hol-lande pré-si-dent !". À ce moment-là, l'adrénaline doit délecter les veines du candidat. 
Hommes et femmes confondus, la réflexion la plus récurrente, concerne sa taille.  "Qu'il est petit !", "il est où ?", "il est comme Sarko !", "je le croyais plus grand !", "quand il sera président il portera des talonnettes !", j'en ai entendu des centaines comme celles-là. 
Il y a quand même des huées. Au pavillon 7, "Régions de France", bizarrement au passage devant le stand "Le domaine de Chirac", des huées hautement reprises l'ont suivi pendant un bon bout de temps. Il ne semblait pas pour autant en être affecté. Plus loin, j'ai entendu deci delà, "Hé le mou !", "Tête de veau !", "Tous les mêmes !", "Je voterai pas pour toi !", et le désormais mythique, "casse-toi pauv' con !", mais ce n'était que ponctuel. Entre deux hystéries collectives, je sortais prendre un bol d'air. Un maigre cortège médiatique passait accompagnant Ségolène Royal. J'approchais celle qui fut au second tour de la dernière présidentielle. 

Plus grande que son ex, botoxée, les pommettes re-bombées à l'acide hyaluronique, le teint bronzé artificiellement, elle n'attirait pas du tout la sympathie des gens qui la regardaient passer, curieux mais sans se déplacer. Belles bottes en cuir noir, jupe rouge et veste blanche, sourire altier, elle se prêtait avec une pointe d'agacement aux rares poignées de mains. Elle est montée dans une voiture électrique entourée de quatre ou cinq vieux fans qui voulaient la photographier.

Pour changer de pavillon, Hollande et son chaos de micros devaient sortir et se mêler à l'énorme foule extérieure qui grouillait dans les larges avenues. Pas simple pour le service d'ordre qui râlait contre ses multiples changements de trajectoires, "il fait ce qu'il veut, c'est pas possible comme ça !"
Parlons-en du service d'ordre. Une cinquantaine d'hommes et quelques femmes le constituait. Une partie venait du salon, une autre du PS.
Il faut reconnaitre qu'ils ont tout fait pour prévenir et protéger les gens qui voyaient arriver sur eux cette déferlante incroyable. Protection aussi des stands pour éviter l'écrasement des produits, entre autres. Le candidat Hollande n'étant pas très fiable dans ses mouvements et ses déplacements soudains, ils avaient tous les yeux qui leur sortaient de la tête, mais dès que se profilait une issue de secours, certains s'esquivaient pour fumer une cigarette, abandonnant les autres. Hé hé… 
A leur tête, blouson beige taille XXXX baillant sur une chemise rayée, vociférant, faisant de grands gestes directionnels malgré son oreillette, un colosse de presque deux mètres, une bonne centaine de kilos nourris sûrement de vache taurine, une sorte d'hybride entre une femelle gorille et un yéti. Jamais vu une bête pareille ! Chacun de ses postillons devait détruire une vie quelconque. A 18h40, le devoir accompli, la voiture de Hollande tout juste partie, il félicitait dans l'obscurité son équipe de grandes claques 'cajoleuses' qui les projetaient les uns contre les autres, bon, j'exagère un peu…  

On peut dire ce que l'on veut, mais à l'extérieur, la popularité de François Hollande était évidente. Les gens issus de classes très populaires ou non étaient ravis, se bousculaient et scandaient "Hollande président" avec un réel plaisir. 
Pour l'anecdote, j'ai voulu serrer la main de François, histoire de vérifier sa réputation de 'chmoll'. En effet, pas de poigne, l'impression d'avoir dans la main une chiffe molle sans réaction, mais, après des milliers de serrages, la main doit se liquéfier, non ? 
Juste après ce court instant d'échanges dermiques certainement sublissimes, loin de cette caravane en délire, une seule et récurrente obsession, me laver la main ! Je pensais aux millions de germes, d'agents pathogènes de grippes, gastro-entérites, dermites, salmonellose, d'herpès labial, de matières fécales que cette main pourtant illustre auraient pu déposer dans la mienne. 
Pour lui, à part une tendinite, des millions de bulletins potentiels.

 

vache veau

                                 Le siège des visiteurs autour d'une vache et son veau... 

 

cor.JPG

                                                                         Cool le joueur de cor...

 

 hol.JPG

                                                                     François Hollande, boire un petit coup...

 hollande.JPG


yeti.JPG

                     Le "yéti-gorille" sans tête, tout en haut de l'image, blouson beige ouvert...

    recup-copie-1.JPG

                                                         Photos perso Cixi-Hélène

                             Suivez-moi sur Twitter ! @Cixi_Helene

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cpolitic 02/03/2012 14:36


Sympathique photo reportage au salon de l'Agriculture.


Sûr que le flanby ne pourrait se défendre tout seul de toute manière (cf. service d'ordre)


Et sinon il fera quoi le flan light à lunettes à propos des OGM, des pesticides, des surfaces vitales de poule?


Merci pour le chtit lien en haut à gauche du blog)

Cixi-Hélène 02/03/2012 19:40



C toujours un plaisir...



Mimi-Pastouille 02/03/2012 10:24


@ Cixi


 


Pour ce citadin habitant les beaux quartiers parisiens, quel calvaire a dû être pour lui ce passage à gué au milieu des troupeaux à quatre pattes et à deux pattes.


Il faut vraiment que la place de Président de la République soit le rêve de leur vie pour que ces gens-là qui n'ont si ça se trouve jamais rencontré "pour de vrai" un paysan aille leur serrer les
paluches sans se pincer le nez.


Et qui leur porte, on s'en doute ni sympathie, ni intérêt, hormis peut-être envers quelque grand céréalier de leur connaissance qui on le sait, ne sont ni des paysans, ni des agriculteurs, mais
des chefs d'entreprise. Fréquentables, eux !


Votre article décrit bien l'ambiance qui règne dans ce cirque. Cette hypocrisie, cette quête forcenée de l'image au cul des vaches.


Ce que faisait avec brio Chirac, réellement terrien dans l'âme où l'on percevait une vraie joie enfantine, à se mêler aux hommes et femmes de la terre, au milieu du cheptel, là, tout sonne faux.


On ne peut pas se forcer à aimer ce que l'on méprise. Les paysans font partie de cette "sous-caste" méprisée que l'Europe de Maastricht s'ingénie à faire disparaître. Il serait intéressant de
connaître le nombre de suicides dans ce milieu agricole particulièirement touché par la "crise".


C'est bien malheureux.


 


Cordialement.

Jean-Yves 02/03/2012 08:46


oui serge, l'enjeu est important et même si cela nous insupporte de voir Le Pen peut-être au deuxième tour, mais il faut respecter les règles du jeu démocratique 

serge 01/03/2012 20:47


et ben ; l'esprit républicain ? il est où ? pendant que marine le pen annonce qu'elle a n'a pas ses 500 signatures, je me demande si les maires de France ne se rendent pâs compte qu'ils jouent un
jeu très dangereux


l'esprit démocratique doit rester une priorité

MichelT 01/03/2012 20:22


moi je trouve qu'il recommence à grossir Hollande, il devrait  surveiller sa ligne , les


mauvaises habitudes alimentaires ça revient vite 


surout en campagne électorale

milimine 01/03/2012 20:18


ah vous m'avez bien fait rire 


le coup du yéti gorille ou vice-verça je sais plus


merci 


cdt


 

leroilyre 01/03/2012 20:09


il faut que ç achange ! ABSOLUMENT!!! Hollande est le seul candidat sérieux de cette présidentielle


et voter au premier tour!

joelenr 01/03/2012 19:53


sacrés animaux !!! quels sont ceux qui sont les plus crédibles ???

Joss 01/03/2012 16:31


à voir vos photos on constate que ce sue vous écrivez est juste, sans les appuis du clan ps, Hollande est populaire, 


ça me rassure !

Lili 01/03/2012 12:09


j'aurais bien voulu aller à ce salon mais dans le sud on est des parias !!!! quand donc les soit disant cerveaux politiques vont s'interesser aux citoyens plutot quà autre chose que leur
portefeuille ????????

JMC-92 01/03/2012 12:07


plume comme d'habitude alerte et précise, vous ne laissez aucune chance à un regard plus compatissant....

Cixi-Hélène 01/03/2012 12:14



Ah bon ?



prados 01/03/2012 01:01


entouréE, si c'est la Hollande c'est bien, si c'est François c'est entourE. je crois mais à minuit on peut se tromper.  j'entends BFMTV qui m'appelle, j'obéis, à demain, bonne nuit

Cixi-Hélène 01/03/2012 09:36



En effet ! faute d'inattention ! Je corrige, merci et Bonne journée !



CASTRONOVO 29/02/2012 22:07


Vous étiez-vous déguisée en agricultrice chevronnée ou en abeille aux yeux perçants pour visiter le salon ? On le jurerait tellement votre récit est pro ! On se régale à vous lire, on sent même
les parfums... et les odeurs. Pour Hollande et pour vous aussi, finalement, le bonheur était bien dans le pré ! 

Cixi-Hélène 29/02/2012 23:59



Par  l'écoute d'une fouine et le silence d'un agneau, on peut tout approcher. La proie une fois dévorée, on passe à autre chose... Miam
!


Merci LAC !