Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 01:26

Indignez-vous ! dit Stéphane Hessel. Facile à dire, à écrire mais pas simple à conceptualiser. Évoquer Bertrand Cantat déclenche des réactions extrêmes, qu'elles soient dans le pardon pour le retour du pauvre musicien en manque de scène ou bien dans la vengeance implacable contre un meurtrier trop people soutenu par quelques fans en adoration. Dans les forums, ce qui revient le plus fréquemment pour la défense de l'idole est : Il a payé devant la société ! Il a fait sa peine ! Laissez-le tranquille ! La plupart des commentaires sont écrits par des hommes… C'est attendrissant cette solidarité, non ? Quoique la plupart de mes amis le fustigent, admirateurs ou pas du groupe Noir Désir. Ce meurtre pose des réflexions que l'on ne peut nier. Ses conséquences sont terribles. La durée de la peine, l'anéantissement des familles, la récupération médiatique, la Violence, la Lâcheté, la Mort, le Meurtre, la Justice, le Jugement, l'Amoureux, la Force, le Pendu, on se croirait dans un jeu de tarots. Et je ne parle pas du Diable.

C'est qu'il les a accumulées les bassesses Bertrand Cantat, en commençant par cet après du 27 juillet 2003 à Vilnius, où bourré d'un mélange d'alcool et de médicaments, jaloux d'SMS envoyés par l'époux de Marie Trintignant, il l'aurait poussée, et en tombant, elle se serait cognée violemment la tête provoquant un œdème au cerveau la plongeant dans le coma. C'était juste une dispute, un accident, il n'y était pour rien ! Il l'a même recouchée dans son lit, a cru qu'elle dormait et n'a averti les secours que huit heures plus tard !

C'est sa première version, la version de celui qui n'assume pas, qui trahit déjà leur relation, déclaration entérinée par l'officier de la police criminelle de Vilnius, Juozas Kandzezauskas. Cantat, après avoir bossé les lois lituaniennes, fera une deuxième version pour se protéger, décrivant Marie comme une hystérique, sous drogue et agressive, jalouse de son épouse Krisrtina. Mais, malheureusement pour lui, l'autopsie fera état de traces d'une vingtaine de puissants coups assenés sur différents points du visage de Marie, autant de fractures, éclatements des os du nez, ces coups qui par leur extrême violence causeront un énorme traumatisme crânien l'entraînant dans le coma. "C'est l'ensemble des traumatismes et surtout les mouvements violents de va et vient de la tête qui ont été responsables des lésions mortelles observées", rapport complémentaire d’expertise des médecins de l'Institut médico-légal de Paris. Cantat s'est acharné sur le visage de Marie, comme un forcené. Il est celui d'une accidentée de la route sur une moto lancée à plus de 120kms/h cite le rapport. On est loin d'une pseudo chute accidentelle, des "quatre gifles" que son frère, Xavier Cantat, aujourd'hui compagnon de Cécile Duflot, disait qu'elle avait seulement reçues. Un secours immédiat aurait peut-être suffit à la sauver. Huit heures de chaos neurologiques pendant que Cantat inerte et imbécile ne bouge pas mais appelle plusieurs fois son avocat... Sympathique l'amoureux transi.

Mais son meilleur avocat sera la mère de ses deux enfants, Kristina Rady, désespéremment amoureuse. Elle le défend farouchement. 'Il vivait sa passion avec Marie, il n'a jamais été violent !' Pourtant, elle disait le contraire quelques temps avant le drame mais on peut comprendre sa démarche pour ses enfants entre autres. Peu lui importait l'abandon de Cantat, pendant sa deuxième grossesse, pour la belle actrice. A chacun sa façon d'aimer. Bref, huit ans de prison sachant qu'il n'en fera que la moitié, et une grande partie de son temps en détention passera à préparer sa sortie musicale. On peut s'étouffer de rage impuissante. Quatre ans ! Mais il ne fera que trois ans ferme grâce à la liberté conditionnelle ! Ça fait grincer des dents, mais en France la justice accorde une bien glauque confiance avec ses remises de peines.

A sa sortie, pas un mea culpa. Aucun pardon demandé. C'est le propre des pervers narcissiques. On le voit aux obsèques de Bashung, écoeurant. Et puis janvier 2010, le sort, le destin qui n'existent pourtant pas, ont raison de Kristina avec laquelle il revit depuis sa libération. Elle se pend à l'étage de sa maison et c'est leur fils qui la découvre pendant que Cantat dort au rez-de-chaussée... Le groupe Noir Désir ne résiste pas à tant de drames, de pressions cumulées et le guitariste Serge Teyssot-Gay, à bout, annonce dans un communiqué lapidaire "Je fais part de ma décision de ne pas reprendre avec Noir Désir, pour désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années."

Avril 2011. La polémique naît au Québec récupérée par les politiques où la pièce de Wadji Mouawad, ami de Cantat, doit être présentée au TNM de Montréal en clôture pour son 60e anniversaire, en mai 2012. Cantat est prévu, est déjà venu répéter. Immense scandale ! Au Canada, une loi interdit à vie l'entrée à tout étranger déclaré coupable à l'extérieur du pays d'une infraction punie au Canada d'au moins dix ans de prison. Elle s'applique évidemment à Cantat, car la loi canadienne punit l'homicide volontaire par la prison à vie. Chez eux, pas de clémence pour les meurtriers. C'est clair et net.
Chez nous, le festival d'Avignon n'a pas de problème d'éthique puisque Cantat était programmé dans le spectacle de son ami Wajdi Mouawad dont il a composé la musique du chœur alors que Jean-Louis Trintignant faisait partie de la programmation. Ils ne se sont même pas posé la question ! Le meurtrier de sa fille serait là. Point. Terrible et logique réaction du père de Marie qui veut se retirer du festival.

La scène offre des doses colossales d'adrénaline dont Cantat ne compte toujours pas se priver. Il veut être sur toutes ces scènes qui lui sont ouvertes. Une tournée mondiale avec W.M est prévue. A-t-il conscience de ce qu'il peut provoquer en tant que personnage public ? Du modèle qu'il représente ? Même pas. Une sorte d'indifférence de benêt. Patrick Lagacé, un journaliste canadien du quotidien La Presse, vient d'écrire au metteur en scène qui a osé la programmation : "Vous avez tout à fait le droit de mettre sur scène un homme qui a battu la femme qu'il 'aimait' à mort. Je ne remets pas ce droit en question : le salopard a payé sa dette, comme chacun le sait. J'ai le droit de trouver qu'en exerçant ce droit, vous vous comportez comme un sale con."
Cantat sous la pression s'est retiré invoquant "son respect envers la douleur de Jean-Louis Trintignant."

La vie de Marie ne valait donc que quatre ans. Alors, que dire, que faire ? A-t-on jamais vu un meurtrier revenir ou se produire sur une scène ? Où commence l'indécence ? On s'indigne ou on ne s'indigne pas M. Hessel ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvie 03/05/2011 13:37



A lire ce texte et ces commentaires éperdermiques, je trouve que la plèbe n'a que l'amour du sang dans la bouche...J'espère qu'autant de vous n'aurait à se retrouver dans la même situation que
lui un jour, sans mots pour décharger la haine, car vous pourriez faire pire que lui, alors.


N'aimant ni les corridas ni les chasses à l'homme, j'irai voir la pièce de Mouawad, avec la présence de Cantat, quand la pièce passera sur Lyon.



Cixi-Hélène 03/05/2011 14:29



Nous vivons dans un pays démocratique. Vous êtes donc libre de vos pensées et 'affinités'...



lili 13/04/2011 20:00



cantat humainement n'a aucun intéret !! il en a peut être pour sa musique mais en dehors d'elle, c'est un pauvre type


 



Adagio-cantabile 13/04/2011 08:42



Au scandale Cantat et à tous les autres, vient s'ajouter celui de l'exposition Fondation Lambert avec une "oeuvre" d'André Serrano intitulée Piss-Christ, représentant un Christ plongé dans un
récipient rempli de pisse ! L'on constate avec effarement que toutes les transgressions sont franchies au nom des profits commerciaux les plus ignobles, les plus indécents. Bienvenue donc au pays
de la culturo-pornocratie, nouveau mode d'expression de nos "élites" artistiques auto-proclamées. Aux Cantat, Serrano et tous les autres, à ces minuscules pitres de l'art dévoyé, opposons le
géant Francisco Goya qui écrivait : "Sommeil de la raison engendre des monstres".



Chantal 12/04/2011 20:28



Je suis bien d'accord avec vous. pour information, chaque année le festival d'Avignon sème la polémique pour pouvoir se faire de la pub !. Je me souviens de Jan Fabre et son spectacle , JE SUIS
SANG, qui avait fait scandale et il y avait de quoi! des scènes très choquantes, obscènes, la religion tournée en dérision, provocations diverses, ce spectacle mais qui n'a pas été retiré pour
autant du festival. cette année le festival a bien choisi pour faire parler de lui



Cixi-Hélène 12/04/2011 20:52



Vous tombez mal Chantal ! Je suis une grande fan de Jan Fabre, le plasticien, le chorégraphe, et tant d'autres multiples talents heureusement reconnus...
J'ai vu la plupart de ses créations et même si je n'ai pas pu découvrir en Avignon son polémique "Je suis sang", je ne serais pas critique. Il y a en lien sur ce blog une de ses création, qui, je
le reconnais, peut choquer les âmes prudes. Mais pour vous suivre, je pense que le festival 'récupère' les retours polémiques de la présence de B.Cantat, quant à penser si tout cela était
orchestré... je ne sais pas. Pourquoi pas. Je vous donne par la bouche même de l'extraordinaire belge jan Fabre, les explications de 'Je suis sang', sur ce lien.



hloupiotte 12/04/2011 17:31



Cantat, notre Tyson qui cogne les femmes, c plus facile.


Tyson lui, cogne les mecs , c encore une qualité



P.Yves 12/04/2011 11:13



Wajdi Mouawada est très critiqué au Canada pour avoir eu l'idée de faire monter Cantat sur scène, d'où son mutisme devant ce scandale. Mais c'est une très bonne pub pour
son spectacle..............


oserat-il faire monter BC sur scène pendant la tournée européenne ?


lien



leroilyre 11/04/2011 18:22



je ne vois pas à part des fans, avocats, qui pourrait prendre la défense de Cantat. j'ai vu les deux vidéos que vousavez mises en lien et franchement, Lio est incroyable de sincérité. elle était
l'amie de marie Trintignant et travaillait avec elle pendant sa passion avec Cantat, elle ne parle pas en l'air; c'est vraiment un sale type!



Venise 11/04/2011 14:05



je suis trés touchée par son épouse Kristina qui n'était pas aussi si forte qu'elle le montrait. de grandes félures chez cette jeune femme intelligente si amoureuse de son bad boy. son suicide
est terrible car sans mise en scène. elle n'a pas pensé qu'un de ses enfants pouvait la découvrir, c'est dire son désespoir. bertrant Cantat a fait des ravages qu'il n'a pas payé bien cher aux
yeux de la justice mais qu'il va payer très cher aux yeux du monde entier



galoubet 11/04/2011 11:12



bien triste histoire;.. les femmes battues en recrudescence en France ont bp de soucis à se faire.


" bats ta femme, si tu ne sais pas pourquoi, elle elle le sait " est encore dans les bouches de quelques machos qui pensent faire de l'humour


il ne faut pas laisser passer cet exemple. Bertrant Cnatat va payer toute sa vie. Moi aussi, je ne peux pas voir sa tête sans voir le meurtrier. le pardon est inenvisageable. il aurait du faire
une conférence de presse et afficher profil bas. J'aurais peut -etre pardonné



PierreT 11/04/2011 10:37



et que l'on ne me dise pas que c'est une affaire privée!!!! Cantat est un homme public!! la justice a été plus que clémente avec lui, c'est une honte! Moi meurtier dans le mêmes conditions, je
prendrai 20 ans!



prados 11/04/2011 08:20



et pourquoi pas de l'huile bouillante sur les couilles?



jud_lili 10/04/2011 20:21



la mère de de quatre enfants est morte.La mère de deux enfants s'est suicidée. que vont-ils devenir ? Bertrant Cantat les a tué aussi



prados 10/04/2011 18:22



une " Confession " aurait été pour certains un début d'étude intéressant sur son propre comportement - la bestialité n'est qu'un réflexe de peur - mais en l'occurence peur de quoi?



Adagio-cantabile 10/04/2011 12:02



Bertand Cantat que je trouve pour ma part dépourvu de talent, (avis très personnel), acquoquiné avec les médias people va encore fourguer ses petites glorioles médiatiques avec la bénédiction du
public, hélas !


Nous ne sommes pas là pour le juger, il l'a été et a écopé d'une sanction plutôt  timorée au vu de la gravité de son acte. Le plus difficile, c'est pour la famille Trintignant condamnée à
perpétuité, elle, à la souffrance indicible de la perte de leur fille. Nous ne voyons nous, public, que l'actrice, le personnage public, même si nous avons pleuré de concert avec les parents.
Mais eux, doivent vivre tous les jours la torture insupportable de l'absence.  Marie, une vie fauchée en pleine jeunesse. Bertrand Cantat devrait, à défaut de remords réels, sincères, avoir
l'extrême pudeur de se faire très petit, très discret. D'éviter un retour sous les sun-lights, d'éviter de nous imposer son image. Peut-on ressentir pour cet homme de la compassion ? En ce qui me
concerne je préfère la réserver aux victimes de son inconséquence et sa violence gratuite : les Trintignant ainsi que la malheureuse épouse de Cantat et ses enfants.



Joelenr 10/04/2011 11:24



je constate que des hommes ont répondu au commentaire de Prados (2)qui doit être soulagée.


pour ma part je trouve que B. cantat va payer toute sa vie très cher son geste . il n'a fait que 4 ans de prison mais c'est perpet qu'il va connaitre toute sa vie où qu'il aille!



Joss 10/04/2011 10:17



vous allez voir quand des 'fans' de Cantat vont lire l'article, ça va être triste!!!!



marie 10/04/2011 09:39



D'ACCORD AVEC C POLITIC ! CONSTERNANT ! A CHAQUE FOIS QUE JE VOIS CECILE DUFLOT JE PENSE A CETTE TERRIBLE AFFAIRE AVEC LAQUELLE ELLE EST LIEE DIRECTEMENT QU'ON LE VEUILLE OU PAS



cpolitic 10/04/2011 09:15



Consternant Cantat. Quant à Cécile Duflot, cela beau être de la "vie privée", partager sa vie avec un homme capable de justifier la violence de son frère, ne laisse rien d'augurer de bon quant à
sa morale. Déjà par son immaturité, elle était "out" pour des élections présidentielles, mais là...



milanou 09/04/2011 23:12



je ne connaissais pas la vidéo de Lio qui est très touchante; ce qu'elle a vécu est terrible et c'est quelqu'un d'admirable


Cantat ne mérite pas que l'on s'arrette sur lui; le problème vient du fait que c'est lui qui vient vers nous en faisant parler de lui; méprisable personnage!



lola 09/04/2011 18:48



et bien ! ça va faire encore du buzz ;)



romain 09/04/2011 14:31



A romainVariae :


vous oubliez le principal, Bertrand Cantat est un homme public !! Son image, il la véhicule dans le monde entier; Merci la pub. moi je suis un non violent, je hais la violence. Ce personnage
public a été honteusement préservé par la justice. je ne comprends pas pourquoi la famille de Marie Trintignant n'a pas poussé plus loin



prados 09/04/2011 14:12



Cette bestiasse de 90kg de Cantat pourrait reconnaitre les faits.  Il pourrait inciter les hommes à foutre sur leur propre gueule la haine d'eux-même et de leur médiocrité. Que se passe-t-il
dans la tête de ces hommes à ce moment là? Répondez hommes ! Vous le devez.     Ce serait un service à rendre au genre humain



Romain / Variae 09/04/2011 10:28



Dans cette histoire, personne n'a forcé personne, et contrairement à ce qu'on a pu dire ici ou là Cantat a fait le choix d'abandonner, il n'a pas été "censuré". Je crois que c'est une affaire
privé et que les choix des protagonistes les regardent.