Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 21:13

 Le 15 août, il y a quelques jours, c'était l'Assomption, jour sacré pour les chrétiens qui fêtaient la Vierge Marie mais aussi date anniversaire de Maryse Joissains notre grand maire d'Aix en Provence, 67 ans. Je le savais et j'ai eu une pensée fugace même si je ne suis pas à Aix mais à Neuilly.
Dans « la » rue commerçante, rue Michelis, on ne parle que du film « Neuilly sa mère » qui vient de sortir, une sorte de « Taxi » mondain, où un gamin beur de banlieue vient semer la pagaille. Le quelconque maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin (sans étiquette) le roi de la cravate rayée, (sur les photos officielles, neuf fois sur dix elles le sont, je déteste) répond avec un certain agacement aux médias locaux que « Ce film n'est pas du tout, du tout ressemblant à la réalité de Neuilly ». D'ailleurs le miteux cinéma de Neuilly, Le village, ne le programme pas.
Ah ! Ces 'sans étiquettes'... Courageux mais pas téméraire, Jean-Christophe Fromantin n'est pas vraiment représentatif d'une ville au pedigree bien rempli.
Depuis son élection, son plan « Neuilly + Propre » qui lui donne tant de travail et d'investissements ne donne aucun résultat et confirme son manque de charisme ou d'influence car s'attaquer à nettoyer les déjections canines de Neuilly... Impossible ! Mais revenons à nos agneaux.
11h. Les cloches de l'église de Saint-Pierre de Neuilly sonnent et appellent les fidèles de plus en plus frileux à se déplacer alors qu'il fait pourtant très chaud. Je suis sur l'avenue du Roule à quelques mètres. Un peu de fraîcheur à l'intérieur serait la bienvenue.
 Une neuilléenne octogénaire en uniforme local, cheveux de neige (on ne teint pas les cheveux à Neuilly, on assume) robe sombre, vieux Kelly noir, accompagnée d'une petite fille sage en bermuda, s'y dirige. Je leur emboîte le pas. Dans l'église à moitié remplie, 70% de femmes âgées, quelques jeunes. Pas vraiment d'élégances. Car voyez-vous, comme à Aix, le Neuilly chic n'existe plus. Les seuls témoins de ce reliquat de la noblesse attachés aux valeurs du travail et de la discrétion est cette toute dernière génération d'octogénaires qui s'éteint inexorablement. C'est le Jurassic Park des ados branchés du film « Neuilly sa mère » qui pavanent le vintage en boite, à Dauphine (fac) ou sur les Champs qui sont un peu plus loin à un kilomètre en ligne droite. On passe Porte Maillot pour assouvir ses vulgaires exhibitions bourgeoises.
A Neuilly, l'immuable ghetto de l'élitisme mondain se remet lentement du cyclone Nicolas qui a soufflé pendant 20 ans ! Aujourd'hui, son fils, Jean, 22 ans, est déjà conseiller omniprésent du canton Neuilly Sud. Fromantin ne le supporte plus.


Depuis Nicolas, les Jack Russel (seul chien qui peut tenir assis lors de chasse à coure sur la croupe d'un cheval) ont grossi et râpent leur organe stérile sur les trottoirs du boulevard Barrès qui jouxte le Bois. Leurs maîtresses, dans ce grand mouroir compassé, méprisent les 41 distributeurs de sachets destinés au ramassage des déjections et se fichent 'neuilléennement' des 35€ de pv. A mon avis, aucun pv n'a été dressé. Impensable. Quel policier oserait devant le regard plein de morgue de l'une d'entre elles ? Aucune envie de se retrouver devant le Tati de Barbès après un passage à tabac de Fromantin. Femmes aux indestrucibles éducations à la dure en cuirasse. Rien ne les altère.
Leurs Jack Russel, Cavalier King Charles, Kromfohrlander,Terrier de Boston ou Tibétain snoberaient dédaigneusement votre York adoré. Même son urine ne serait pas sniffée. Heureusement, les dog sitters ou les 'promeneurs de chiens' ont envoyé au placard les névroses canines neuilléennes. Comptez 800€ par mois pour 2 heures de balade par jour. En mini-meute, ils promènent vos chiens au Bois et n'ont ni le temps ni l'envie de ramasser les oublis. Fromantin passera. Mais je digresse.
La messe a commencé. Je décide de suivre dans l'église la dame et petite-fille et rester à leurs côtés. Problème. Elles traversent toute l'église et vont s'asseoir au déambulatoire vide où se trouvent quelques chaises. Les transepts sont remplis d'un pur sang neuilléen. Les yeux toisent, questionnent, évaluent, soupèsent, se détournent et replongent dans la messe. Trois bigotes crêpées aux mêmes lobes clipés ont déjà devant elles le panier qui servira à la quête redoutée. Sachez qu'un billet de 10€ par personne est bien vu. Au-dessus c'est ostentatoire et au-dessous c'est mal vu. Vous pouvez toujours donner plus mais dans une enveloppe fermée et à la sacristie. Quant à la monnaie trébuchante ôtez-vous tout de suite cette idée vulgaire de la tête. Je me place juste derrière mes deux guides.


Trois prêtres officient. Évangile selon St Jean : Il est question d'une femme enceinte qui criait, « torturée par les douleurs de l'enfantement » et qui se trouve face à un dragon de sept têtes dont chacune est couronnée d'un diadème. Çà m'intéresse, Chine impériale oblige. Le dragon est mon animal mythologique préféré. Je connaissais l'Hydre et ses sept têtes fureteuses avec son dard au bout de la queue mais ce dragon là n'a pas marqué mon éducation catho. Passionnante histoire. La petite fille devant moi, captivée par la voix du prêtre ouvrait de grands yeux. La messe se poursuit. Prêche du prêtre.
- « Je sais qu'il y a beaucoup de solitudes dans une ville comme Neuilly... » Paralysie dans l'église.

« Écoutez-moi ! Quand vous êtes trop seuls, quand vous êtes mal... N'oubliez pas ! Appelez Marie à votre secours ! Elle sera toujours à vos côtés ! » lance-t-il levant des bras vainqueurs sa robe blanche en ondulation. Flottement. Impassibles, les hommes remettent en place leurs vieilles pochettes Hermes et les femmes leurs sautoirs Cartier de perles usées. Devant moi ma neuilléenne n'a pas bronché. Et la messe reprend.

Pour les prières, je ne suis pas contente de ma mémoire. Aucune hésitation pour le « Je vous salue Marie », en revanche, catastrophe pour le « Je crois en Dieu ». J'ai eu la grande honte au passage « à la droite du Père Tout Puissant » d'enchaîner avec « Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois » ce qui m'a complètement déstabilisée et j'ai terminé lamentablement en un confus playback les yeux rivés sur les oreilles de l'aïeule neuilléenne devant moi ! Commencer le « Je crois en Dieu » pour terminer avec « Le corbeau et le renard », j'ai plus que pêché. Mais mécréante je suis. Je ne risque plus rien. Rien. Le dragon à sept tètes, s'il existe, je m'en ferai un destrier fabuleux et l'enfourcherai allègrement pour parcourir tous mes royaumes après lui avoir piqué ses sept diadèmes. Bon. Stop. Assez déliré.



Tout allait bien jusqu'au moment où sur un geste du prêtre, tout le monde s'est mis à se serrer la main ou à s'embrasser. La petite fille devant moi s'est retournée, m'a regardé et m'a tendu les bras comme si j'étais sa mère retrouvée. Parfait. Bises. Qu'elle est mignonne cette petite ! Mais quand son arrière-grand-mère, la bouche en tirelire, les yeux inertes et donc remplis de Dieu est venue vers moi, paralysée j'étais. Que faire ? Il faut l'embrasser aussi ? Comme elle semblait hésiter, j'ai inspiré, tendu la main la première en inclinant légèrement la tête en déférence de génération, et, pendant qu'elle serrait la mienne, je creusais mon inexorable descente aux enfers en lui donnant un « MAdam.» comme si je la rencontrais dans un club de bridge londonien. Elle me lança un regard outré et me claqua « La paix du Christ !» en reproche.
Tout faux Hélène. Tu ne connais pas la phrase sésame qu'il faut prononcer. Et un blasphème de plus. Mais je n'ai pas cillé sous son regard. Si j'avais été à Saint-Jean-de-Malte, ma paroisse aixoise, j'aurais fait pareil.
Dans le quartier Mazarin d'Aix, il reste de vieilles aixoises de souche, chrétiennes et de haute noblesse à l'élégance altière qui n'ont rien à envier au 92200. On a les nôtres nous aussi, non mais ! Ensuite, toute l'église a communié et s'est recueillie agenouillée, sauf moi, qui, seule, debout, tenait le rôle de l'ange noir. La messe s'est terminée. je suis sortie.
Et dire qu'aujourd'hui c'est la Sainte Hélène.

 

photos privées, prises le 15 août 2009, Neuilly

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maxence 24/08/2009 18:35

BonjourJ'ai bien apprécié votre article ! Pour moi, Neuilly n'est que la continuité du 16e arrondissement. Je vis à Levallois donc je suis voisin de Neuilly et franchement je n'ai jamais vu de différences de mentalités. sauf la vie qui bouge plus grâce aux écoles, faculté Dauphine, le bois de Boulogne et ce brassage très vivant des étudiants. Votre ville me semble bien plus rigolote en lisant les 'turpitudes' de sa municipalité et opposition.;;;;Les aixois engagés politiquement doivent bien s'amuser.bien cordialement et encore à vous lire

Joss 22/08/2009 09:54

si la sainte vierge intervient, ON EST SAUVéS !!!!!!!!!!!!!!!!!!à plusieurs on peut y arriver allez savoir.... je vais retourner au catéchisme..........j'ai bien ri !!!! au moins avec vous, ce qui est sérieux peut être lu avec dérision

annik_monge 22/08/2009 09:42

à Jean : et les prix ? aussi ? non mais vous avez vu les commerces et l'âge des devantures ? ce n'est plus vieillot Neuilly ça date des années cinquante comme le cinéma que cixi-helene met en photo-lien.     Les neuilléens vont au cinéma à Paris au Pathé des champs ! vous trouvez normal avec les impots que l'on paît ? je connais Aix en Provence et je comprends que des parisiens investissent sur le soleil et le confort de ces petites villes de province si attachantes         enfin si vous préferez l'austérité et le moyen-age...

sarah 21/08/2009 12:37

venez nous voir aussi !

Jean 20/08/2009 18:58

à annik_monge : ne soyez pas amère; je peux comprendre que l'on n'aime pas Neuilly pour de bonnes raisons, mais là, vraiment, votre argumentation ne tient pas!  !faire le tour de Neuilly en se basant sur son marché et sa propreté que je vous concède est à améliorer, c'est un peu simpliste

Joelenrogne 20/08/2009 18:47

pauvre d'eux..., si les neuilléens le veulent bien.............avec un autre sarkozy à la tête de la mairie dans quelques années, on tombe pile poil dans l'age où le père l'a euepauvre petit jeanla reproduction parfaite du père

florence 19/08/2009 23:50

pas de blogs à Neuilly ! c'est la sinistrose ! les quelques uns qui ont tenté de faire un peu de politique droite ou réac se sont tous arretésbien dommage http://www.monneuilly.com/ 

castagnette 19/08/2009 22:58

le film 'Neuilly sa mère ' est un film d'une très bonne détente je me suis bien amusée allez le voir, toutes les cités de France sont les mêmes que celle du film et Neuilly peut être pris en exemple comme tout les villes chicos ou bourgesbonnes fin de vacaances à tous et toutes X))) 

Jean-Do 19/08/2009 14:25

http://www.lepost.fr/article/2009/07/11/1616482_guerre-ouverte-a-neuilly.html

JeanDo 19/08/2009 14:18

Bonjour Cixi-HélènePlein d'humour votre billet...acide et corrosif juste ce qu'il faut pour agacer beaucoup de neuilléen que je connais bien (je suis à Javel/Paris) Je découvre votre blog par un lien sur un forum parisien et vais décortiquer tous ce que vous avez déjà écrit. Je pense bien m'amuseravec mes respect (amusés mais sincères)Jean-Do

annik_monge 19/08/2009 12:18

Pardon! je me suis trompée!  ce n'est pas à Sophie que je m'adressais mais à JEAN !

annik_Monge 19/08/2009 12:15

@ sophie : ah ! bon ! On serait jaloux de Neuilly ? Neuilly-maison de retraite soit disant dorée mais vide de vie, sans commerces sans points de rencontres, au petit marché des Sablons insipide et encore 3 fois par semaine avec des stands minables, pas de cinémas comme dit cixi-helene, le seul, le village, est d'un autre monde, il n'y a qu'à voir la photo, quelques rares rstaurants asiats pour la plupart qui se prennent pour la Tour d'argent, Neuilly sale etc etc, je vous le laisse!!!! on est bien mieux à Paris!!cordialement 

Joss 19/08/2009 11:21

Heureuse de vous retrouver cixi-helene!!!!!!!!j'ai vu le film  qui est une comédie très raffraichissante par les temps qui courent... je conseille à tous d'aller  le voir

Jean 18/08/2009 16:04

Neuilly fait toujours des jaloux...

sophie-92 18/08/2009 15:20

Fromantin à part faire du vélo, je ne vois pas bien se qu'il apportera à Neuilly, le dernier avant lui, Bary était insignifiant, les autres je ne sais pasmais je peux vous dire que Sarkozy on s'en souviens et dans le bon sens, jamais neuilly n'avait été aussi proche de réveiller sa haute bourgeoisie, là elle s'est bien rendormie et toujours dans l'orgueil de faire ramasser leurs crottes par les autres, vous m'avez bien fait rirecordialement etBonne fête

jonybeegood 18/08/2009 15:04

OUAOOOO -_______----!!! a Neuilly c vrai, c un cimetière ambulant, c mieux  le 16equ'estce qu'ils doivent se faire.........et en plus ils les ramassent pas.;;;;;;;;;;;

leroilyre 18/08/2009 12:25

neuilly vu par votre oeil m'a bien fait rire))))))))))du coup j'irai voir le film histoire de ne pas se prendre trop au sérieux bonnes fin de vacances cixi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! X)

romain 18/08/2009 11:09

Bonne fête!!!!!! et surtout ne restez pas à Neuillyyyyyyyyyyyyje me suis bien amusé à vous lire  bisessssss

Louise 18/08/2009 11:01

Et bien ! je vous imaginais pas du tout en France mais plutot assise royale, que dis-je impériale dans un palanquin à Pékin et je vous retrouve à Neuilly! bienen comparaison avec notre villed' Aix qui a tellement changé depuis l'arrivée des jOissains on est loin du cocon discret et éduqué que vous décrivez sur Neuilly. Mais Aix, il n'y a pas si longtemps (une quinzaine d'années) était encore bien notée sur sa classe et sa tenue malgré le chahut des étudiants qui a toujours apporté une saine dynamique! Aix n'est plus qu'une farce et une perpétuelle fête foraine, sale, indécrottable ! Toute commune devient petit à petit le reflet de ses dirigeants et là, on n'est pas vraiment fier de l'image;Crdialement

HDP 18/08/2009 10:09

Bonne fête chère (H)élène !Et bonne fin de vacances mystiques à Neuilly.