Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 23:27

La justice n’est plus ce qu’elle était. Tout au moins celle du Tribunal administratif de Marseille. Il peut annuler et juger illégal le contrat de recrutement d’Alain Joissains signé par son épouse le 18 avril 2001 sous la haute autorité de son Code administratif sans que ne vienne ébranler cette gélatine d’obèse incompétence de la majorité du Conseil municipal de notre ville. Car, cette masse vulgaire, indifférente et obséquieuse devant l’autorité suprême d’une famille de juristes rompue aux fourberies les plus tortueuses, nous représente, nous, Aixois, l’ensemble des Aixois. Eh oui... Et on ne l’imagine jamais vraiment... Elle pense et décide du quotidien de notre ville, dessine sa réputation, valide, délibère, ne s’abstenant jamais même si de toute évidence cela peut être nuisible à ses propres intérêts.

Par exemple, une affaire comme celle-ci qui semble juste un peu les chatouiller va assurément dans les mois qui viennent se gangrener. Le vote du Conseil municipal de mercredi dernier relançant la procédure en appel avec l’argent du bien public, rendra toute cette majorité complice de son maire. Et croyez bien que nombreux seront les outils pour entretenir ce souvenir.

Cinq ans, ce n’est pas si vite passé selon le bord où on se situe. Très long. Les réputations d’antan et les codes d’honneur ne sont plus les mêmes. On a l’image que le média quel qu'il soit veut bien nous donner. C’est la bénédiction médiatique. Il sera intéressant de voir jusqu'où ira cette influence dans les nouvelles et mutantes cervelles car le politique en place ne peut plus contrôler toutes les nouvelles formes de diffusions. C’est le côté pervers mais inexorable de l’information non maîtrisée qui est lancée presque simultanément. De nos jours, même les octogénaires se mettent à surfer sur le Net, consultent les blogs, sites d’informations et découvrent dans leur retraite un nouveau pôle d'intérêt. 90 % de foyers ont un ordinateur.

La Provence du jeudi 13 a titré en gras en page 5 sur l'extraordinaire problème du déplacement des forains qui manifestaient juste avant le Conseil municipal devant la mairie, "Le marché condamné à revenir autour des palais de justice" alors qu’au-dessous de l’article, elle couvre l’affaire de l’annulation du salaire d’Alain Joissains en quelques lignes avec une police d’accueil-titre bien moins racoleuse que pour les forains : "Salaires illégaux" d’Alain Joissains : La Ville fait appel".

On y apprend que seul, comme c'était prévisible, François-Xavier de Peretti est parti au front. A la queue, Alexandre Medvedowsky, avec sur ses talons sa pie rabâcheuse que je ne nommerai plus ainsi que Jacques Agopian qui s'est tû, bien trop pétochard pour oser défier le regard torve de Chorro. Il est vrai que ces deux derniers sont tenus par des ‘petites histoires pénales’ que Maryse ne manquerait pas de leur rappeler pour faire taire une pseudo naissance d’intérêt à défendre le bien public, quand elle est là, car pour le fameux article 16 bis elle a quitté la salle... Peur d'affronter ?

Un petit oubli aussi : Il me semblait pourtant qu’Alain Joissains dans cette affaire proposait d’assurer personnellement les frais d’un appel ? Cadeau de Noël du Conseil municipal à A-J ? Quarante ont voté pour l'appel. Quarante (complices) défendent donc l'attitude frauduleuse de leur maire. Quant aux forains et leur exaspérante mutinerie, ne faudrait-il pas qu’ils déguerpissent vite avant l’arrivée des ‘trébuchants’ chalets de Noël du sire consort ? C’est 3000€ le mois ? Par chalet ? On va compter les chalets.. Quel ennui.

                                                              -------------------------------

 

4 Février 2015 : 10 ans de procédure pour obtenir enfin l’annulation de ce contrat illégal et 475.775€ à rembourser à la ville pour le très cher Alain Joissains. Pendant ces 10 années, le couple Joissains narguaient sans vergogne ceux qui osaient soutenir l’invalidité de ce contrat...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

castagnette 15/11/2008 22:57

Le conseil municipal comme son maire traine de belles casseroles. Quelle cuisine !Je n'en reprendrais pas .Merci.

frankie 15/11/2008 20:56

Il nous faut de la patience et surtout espérer que l'opposition devienne une opposition saine !Tout est là... le juste équilibre démocratique

damien 15/11/2008 18:46

j'ai assisté au Conseil municipal en question. J'avais honte d'être là. Brouhaha, micros qui sifflent, et madame le maire qui crie dans son micro et n'arrette pas de reprendre de volée Alexandre Medvédosky en lui lançant des piques à double sens... Tout le monde à part De Peretti à l'air de bien s'amuser. J'étais venu comme la presse pour l'affaire de l'annulation du salaire par le TA de marseille. je ne m'attendais pas du tout à ce que Maryse Joissains quitte la salle pendant le vote de cet article !

HDP 15/11/2008 11:12

Merci pour cette mise en bouche, cette petite friandise qui nous régale autant qu'elle nous amuse. Si la presse locale était aussi bien rédigée et renseignée, elle doublerait sans doute ses ventes.Vous prenez quand la tête de la Provence ?