Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 21:31

Une bulle d'oxygène pendant trois jours à Aix. La Cité du Livre, du vendredi 17 octobre au dimanche 19, accueillait  Salman Rushdie en tournée promo venu présenter son dernier ouvrage, L'enchanteresse de Florence. Il a été l'enchanteur de ces lieux.

Vendredi 19h30, Rushdie apparaissait dans un amphi bondé d'aficionados. avec un peu de retard, accompagné de son jeune fils, Milan. Entouré d'Ivan Nabokov, éditeur chez Plon et Bourgeois, Altaf Tyrewala, jeune auteur indien, et Gérard Meudal, traducteur, journaliste, ainsi qu'une cour assez réduite sans ombres de gardes du corps (deux étaient, paraît-il, mêlés à la foule..). Il racontera sa vie, ses livres, ses idées, ses analyses philosophiques.

La presse locale était là, mais aucun élu n'est venu se pavaner à ses côtés. Etrange.
Peu de femmes. Aucune autour de la table des intervenants...

Heureusement, Annie Terrier, l'organisatrice talentueuse de ce grand évènement littéraire, a  présenté le génial pestiféré avec une aisance et une richesse culturelle très professionnelles. On imagine difficilement le dixième de cette prouesse balbutié par  Patricia Larnaudie. L'exploit aurait été peut-être possible pour notre adjointe à la culture devant un prompteur après 6 mois d'entraînements intensifs. Bref, elle a bien fait de ne pas venir comme toute la quincaillerie vulgaire de la mairie certainement effrayée par ce parterre d'intelligences.


Sur ses relations avec le mysticisme, Salman Rushdie répondait : " Mon moi social n'éprouve aucun intérêt car j'ai grandi dans un pays infesté de gourous".
"
La décadence, c'est la perte de la capacité de choisir" dixit Salman Rushdie juste après la fatwa lancée contre lui par l'ayatollah Rouhollah Khomeini en 1989 à la suite de la publication des fameux Versets Sataniques contenant une description irrévérencieuse du prophète Mahomet.

"Au début de toute cette affaire, j'avais perdu la notion de la réalité. Qui étaient mes amis, mes ennemis ? j'étais assis au centre de Nulle Part. J'étais multiplié. Mon image fausse se reproduisait à l'infini. (....) et puis plus rien, le vide, le noir". La traque pendant 10 ans. En 1990 il publie "De bonne foi" et des excuses affirmant son respect pour l'islam. En 1999 l'Iran annonce ne plus vouloir appliquer la fatwa mais ne peut l'annuler car ineffaçable. L'année dernière, la reine Élisabeth lui donnait le titre de chevalier à  la grande colère du Pakistan. Mais nombreuses sont les biographies ; revenons à Aix.

Samedi 18, Salman Rushdie  toujours accompagné de son fils, qui s'ennuyait ferme, a de nouveau répondu avec humour et intérêt aux nombreuses questions de La Verrière en présence au premier rang, de la majestueuse Edmonde Charleroux délicieusement entourée d'éphèbes courtisans.

La lecture d'un passage de son dernier livre a confirmé son incroyable talent de conteur. On n'entendait pas un souffle dans la grande salle. Tout le monde était suspendu à ses lèvres. Et puis les signatures aux longues files d'attente, Rushdie, serein, sourire imperturbable, au regard un peu fixe qu'une blépharoplastie en 1999 lui a donné, mais, l'a rajeuni...


Même programme pour aujourd'hui dimanche avec projection de film, rencontre, entretien, et Milan Rushdie qui s'amusait avec un simple yo-yo au beau milieu de cette cour admirative bien loin du monde de conte de fées à la manière des récits de Shéhérazade de cette palette de littérature indienne contemporaine de son père. Salman Rushdie a vraiment illuminé la Cité du livre.
                                                                                     

                                                                                        Sir Salman Rushdie         Photos persos Cixi-Hélène

Lien sur l'article de Julien Danielides - interview avec Salman Rushdie

                                                                             

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cixi-hélène 04/11/2008 09:22

rectification du lien ci-dessushttp://www.marianne2.fr/Le-gouvernement-veille-un-peu-trop-sur-les-blogueurs_a92713.html

HDP 27/10/2008 13:31

Etes vous sûre qu'il s'agit bien de l'orage ?Ou plutôt de quelques barbouzes envoyés par une main amie afin de vous faire taire ?Sait on jamais !

Cixi-Hélène 27/10/2008 18:56


Ca y est ! le bonheur est dans la connexion ...
Il s'agissait bien d'une panne de modem, changé en fin d'après-midi par le service dépannage Orange. J'affûte et j'arrive...


philippe 21/10/2008 23:30

lisez ce que vous voulez mais moi le Hanif Kureishi et Mitry NIET !pas besoin de mâitre non plus. Ce que j'aime chez rushdie c'est son style hindou-victorien et sa grande finesse d'écriture. Et puis "maître" renvoie à "esclave"; je suisdéjà l'esclave inconscient de Sarko ! c'est déjà dur à admettre...(donc moi c'est le vert)

Cixi-Hélène 23/10/2008 14:46


A tous
Je suis en panne connexion à la suite des orages d'avant hier...
Espérons que tout rentrera dans l'ordre au + vite 
Serais dépannée techniquement lundi 27 octobre. Sorry 
Bien à vous  


HDP 21/10/2008 20:58

Ah! Enfin, quesqu'on s'amuse, si la politique et la culture pouvaient être moins chiants, peut être qu'un plus grand nombre d'aixois s'y intéresserait.

Cixi-Hélène 21/10/2008 22:23


Allez Cyril .. vous n'allez quand même pas faire la tête...
comme dit hdp on peut rire tout en parlant de sujets sérieux, pour preuve cette joyeuse série de commentaires qui m'a bien fait rire alors que nos lendemains nous paraissent bien sombres..
Je vous promets de lire Hanif Kureishi et Mistry


castagnette 21/10/2008 19:49

Bon ! puisque tout le monde s'y met, je vais prendre ausi une couleur, c'est hdp qui a commencé ! juste une remarque à cyril que je ne connais pas (visiblement d'autres oui). je suis une grande admiratrice de S.R mais il n'est pas mon maître; avoir un maître est une dépendance mentale qui ne doit avoir qu'un temps.Salman Rushdie a lui aussi un maître à penser qui est ou fut James Joyce dont il a reçu le prix (James Joyce Award). il déclarait que l'auteur irlandais fut une réelle source d'inspiration pour lui.Voilà. Bon moi je prends le rose !

Cyril 21/10/2008 16:50

Super l'ambiance... Effectivemnt j'ai fait quelques mels à l'arrache... juste pour marquer mon plaisir de revenir parmi le monde des bloggeurs...et de voir enfin des questions essentielles traitées sur des blogs aixois.Promis je ne salirai plus cet endroit avec mes commentaires. Ps Je prends Rushdie pour un des plus grands écrivain du monde (après Mario Vargas Llosa )Ps 2 je conseillais juste aux adorateurs de Rushdie de lire aussi Hanif Kureishi et Mistry qui ne sont pas loin d'égaler le maitre.

philippe 21/10/2008 14:22

On parle de moi ? je crois que c'est le cyril en question. je reconnais sa plume abimée; mais n'est-ce pas vous hdp qui le traitait dans un commentaire récent d'"intello" ?

HDP 21/10/2008 13:53

Et en plus, il n'écrit pas en vert, c'est philippe qui a utilisé cette couleur juste au dessus de lui. Mais est ce le bon cyril ?

tishop 21/10/2008 09:14

on  peut néanmoins constater que la réaction de ce "Vert" ci-dessus ne contrôle ni son orthographe ni ses pulsions.  Je n'ai rien compris à son charabia. Il aime bien S.Rushdie ou pas ?

Cyril 20/10/2008 22:11

Bon chère Cixi si vous êtes dans cet état d'acddiction changez de came et prenez un peu de Hanif Kureishi et de Rohington Mistry...ça limite de culte rushdisien...Ps en fait ces mels ont bien plus drôles que les commentaires politiques..

Cixi-Hélène 20/10/2008 22:46


OK ! j'ai bien compris que vous faites de la pub pour votre copain J.Danielibes journaliste à La Provence. Je joue le jeu,
j'ai mis un lien en bas de ma page sur son "famous" article. Je laisse 24h votre insertion de son article dans les commentaires (c'est trop long pour la catégorie commentaires) et le retire demain
en laissant bien sûr le lien. Quant à mes addictions...
je vois que les votres ne sont plus "vertes" depuis longtemps


philippe 20/10/2008 21:14

je l'ai loupé car je n'ai pas pu me déplacer. merci de toutes ces précisions; c'est la collaboration des bloggeurs je vois ! difficile d'échapper à Rushdie mais j'aime bien qu'on m'éduque ..

le roi lyre 20/10/2008 14:16

j'y étais aussi ! un vrai bonheur intellectuel..l'exposition de photographies indienne est magnifique. Bravo à Annie Terrier. On en redemande. l'organisation était parfaite et  l'absence d'élus n'a fait que rajouter au plaisir d'être en dehors de cette "médiocratie" aixoise. Même les traductions étaient parfaites