Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog D’Opinion D’ Hélène Pastore, Politique, Culture, Sur Tous Les Fronts...

  • : CIXI-HELENE
  • CIXI-HELENE
  • : Site d’Hélène Pastore, en pause mais pas arrêté ;))
  • Contact

Texte Libre

BONNE  ANNÉE  2017 !! ;)))

Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene (renvoi sur FB)

une-charliehebdo-14.jpg

        Charlie 7 janvier 2015 

         Soutien indéfectible 

Agenda culturel local

Programmations actuelles

---lA CRIEEéjpgThéâtre de La Criée 

 

----theatre-du-gymnase-1368539733-28130Les Théâtres de Dominique Bluzet

 

-----silojpg-copie-1.jpgLe Silo 

     

-----pav-noir.jpgPavillon Noir 

Stats du blog

Malgré sa longue pause, le blog a quand même en moyenne + de 300 visites/j avec des pics selon l'actu. Soit 10.000 visiteurs uniques /mois

Les articles les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakka

 2 : André-Pierre Gignac, carton rouge pour une poussette

Commentaires les plus lus en 2016 :

1 : Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkaï

2 : Sophie de Menton, Franck Tanguy, les affreux 'GG' de RMC  !
 

 

Messages permanents

identifiant du blog : Hélène Pastore. Ne pas confondre avec Hélène Pastor assassinée à Monaco...

Le modérateur est mis ou retiré selon la teneur des articles. Ceux qui seraient dégradants, insultants sont immédiatement retirés ou non publiés. Par temps de pause du blog les commentaires ne sont pas activés.

- Petit marché minable, au sujet du pillage par le journal La Provence édition Pays d'Aix (Nicolas Rey rédacteur en chef) par Romain Capdepon de mon article exclusif sur André-Pierre Gignac  sans même me sourcer (qui a fait le tour  des médias européens en quelques heures jusqu'au plateau de Canal+ le soir même info relayée au nom du journal La Provence), le directeur de publication, Philippe Minard, a été contacté par lettre en AR mais n'a pas daigné me répondre... Je n'hésiterai pas à donner toutes suites prévues par la loi à la moindre récidive.- La Cour de cassation vient de défendre les droits de libertés de la presse aux blogs, mêmes anonymes, Article sur le site RUE 89.

- Messages de remerciements : Je remercie chaleureusement tous ceux qui m'ont soutenue pour la tempête provoquée par l'article 'Trets, les Féraud, et la secte Soka Gakkai" , mails et commentaires sur ce blog (je n'autorise plus les nouveaux commentaires sur cet article, agréables ou insultants). Merci entre autres aux big boss nationaux Jacques Rosselin  Alexandre Piquart (Le Monde). Pour info, Jean-Claude FERAUD, UMP, toujours maire de Trets, n'a jamais été inquiété ni même interrogé par la presse locale bien trop peureuse de s'attaquer à la Soka Gakkai. L'article est un des plus lus quotidiennement dans le blog.

Je remercie infiniment mon avocat et ami Maître Benoît Petit pour son total investissement et son engagement sans faille dans mon assignation intentée par la Soka Gakkaï en 2010. En effet, la SG se portait partie civile en portant plainte pour diffamation pour mon article Trets, les Feraud, et la secte Soka Gakkaï  - Détail :

- Procès du 15.02 2013 au TGI de Paris (17eme chambre), décision du 29.03.2013, je suis relaxée  
- Appel de la SG : audience le 29.01.2014. Le 27.03. 2014 la Cour d'appel de Paris confirme la 1ere décision
- Pourvoi en cassation de la SG le 28 mars 2014


Le 19.12.2014 / ORDONNANCE DU PARQUET DE LA COUR D'APPEL, 34 RUE DES ORFEVRES, 75055 Paris :

-l'Association culturelle Soka Gakkaï et l'Association culturelle du bouddhisme de Nichiren, parties civiles, se désistent du pourvoi par elles formé le 28 mars 2014 contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre 2-7, en date du 27 mars 2014 contre Mme HELENE PASTORE du chef de diffamation publique envers un particulier-  Procès gagné ! Mon article est donc protégé par un jugement de justice de mon pays. 

Je remercie Marianne de m'avoir publiée ainsi qu'à l'équipe de Jacques Rosselin pour avoir sélectionné mon blog parmi les 100 meilleurs blogs féminins de France

 

8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 23:03

Voici pour l'ensemble des blogueurs qui m'ont soutenue et pour ceux qui me lisent, l'article censuré incriminé presque dans sa totalité. En points rouges, les deux phrases supprimées.
Je vous remercie tous chaleureusement pour votre soutien.
 

                                                   Les ombres d'Alain Joissains

Tiens ! Un article d'Hervé Vaudoit en page 9 de La Provence du 26/04/08. Quel titre ! "Alain, l'ombre d'elle-même", Vaudoit a dégainé son inimitable style 'obscurantocculte'... Mais quel est cet Alain ? Alain Joissains ! Je me frotte les yeux, oui, c'est lui ! il est encore reconnaissable en premier plan sur une photo devant la mairie le visage pale mais riant au soleil, le vrai ravi de crèche, le parfait 'pistachier' de notre pastorale.

On a oublié qu'il était  pendant ces sensibles derniers mois de campagne électorale prisonnier d'une éclipse totale de lune, d'où ce teint blafard. Pas une seule petite photo de lui (même volée). Aucun commentaire de soutien à Maryse son épouse maire sortante. Mais pourquoi ? Vaudoit va certainement élucider ce mystère carcéral. il commence fort son article : 

"La politique, c'est un peu comme l'héroïne. Quand on y a goûté, difficile d'y renoncer ".
Toujours dans l'excès Vaudoit. D'ailleurs on se fiche complètement de son passé de camé. Ce qui nous intéresse, c'est de savoir où était passé Alain Joissains ! Déçue je suis. Le journaliste ne donnera pas les réelles causes de son repli stratégique. Vaudoit va l'ignorer sciemment pour dresser un portrait pathétique d'un grand homme aux moeurs et à l'intégrité irréprochables d'une victime sabordée par une fatwa politique et d'une épouse "lumineuse" liée par défaut plus que par l'âme.

Il aborde 'directement l"affaire'' et omet curieusement dans l'article de rappeler pour les ignorants ou pour les plus jeunes, la cause de cette "affaire" qui en son temps a défrayé la chronique. En clair :

La condamnation d'Alain Joissains pour abus de biens sociaux, pour détournements de fonds sur biens immobiliers, ses 2 ans de prison avec sursis, sa radiation au barreau d'Aix, c'est quand même important, non ? Du grand journalisme n'est-ce pas ?

Vaudoit pense même à la place d'Alain Joissains,"Une question continue de le hanter et de tarauder ses proches". Mais qu'est-ce donc ?"Que serait-il devenu sans ce maudit scandale immobilier de 1983 ?".
Ça nous taraudait les méninges ce qu'il serait devenu, n'est-ce pas ? En parfait avocat du diable, le journaliste n'effleure même pas le scandale immobilier ! Il nous tire les larmes à grands renforts de qualificatifs et d'effets tout à fait secondaires.

Alain Joissains assure qu'il serait donc devenu "sans l'ombre d'un doute ", "une deuxième fois maire d'Aix", "député",et, selon "sa volonté", "ministre qui sait". Il assure même que "si Giscard n'avait pas perdu en 1981, on lui promettait (... ) une place au gouvernement" (!) Avec de telles casseroles ? Giscard aurait-il pris ce risque ?

Et Vaudoit le vendu continue scandaleusement. On prédisait à A.J une carrière politique aussi brillante que "les yeux de sa femme lorsqu'elle est en colère", carrière foudroyée par les vilains magistrats de l'époque qui malgré leur code déontologique n'ont pas hésité à le jeter en prison. Puis, Vaudoit devient franchement ridicule, insiste, et entérine son talent narratif toujours dans la défense de ce grand avocat déchu qui perd "sa robe d'avocat tricotée à la sueur et à la volonté "... A hurler de rire ou de dégoût !

Vient la description tragique du suicide de son beau-père, événement évidemment  sordide mais qui constitue dans ses répétitions récurrentes dans la presse dès que l'on parle de l'"Affaire", une récupération efficace pour apitoyer un électorat influençable à l'âme charitable. On connaît par coeur le discours de victime que Maryse Joissains met en place dès qu'elle se sent agressée ou quand elle manque d'argumentation. Il a d'ailleurs été très efficace quand on voit le résultat de sa campagne.

L'article continue sur la séparation du couple qui "n'a pas résisté à toutes ses secousses".
Vaudoit en grand shakespearien parle de "respect mutuel comme pour crier à ceux qui les avaient enfoncés " (...) "vous n'avez pas réussi à tout casser." Et plus loin, "car le souvenir de la douleur de la trahison conforte l'instinct grégaire des familles éclatées".
Puis, il dépasse le ridicule. "Maryse a reconstitué une forme d'idéal familial dont la politique l'avait privée et signifié à ses ennemis que, cette fois, rien ne pourrait atteindre la trinité Joissains". La Trinité maintenant...
Quand on sait, .................................cencuré...........................................................................cencuré...........................................................................
...............................................................................cencuré.................................................................................................................................
.
 

L'article de HV se termine sur le départ à la retraite de ce grand innocent donc aux mains propres car "atteint par la limite d'âge". On peut frémir sur ses propos qui nous assurent de mauvais augures :
"Je reste aux côtés de Maryse et Sophie dans un rôle de conseiller politique qui va me permettre de travailler sur des projets à long terme pour cette ville que j'aime au-delà de ce qu'il est possible de décrire". Dixit AJ.


Alain-Joissains.JPG

                                                                    Photo La Provence du 24/04/08

 

Lien sur  la  tentative de censure sur cet article (complet) de A. Joissains.  Clic


                                            Suivez-moi sur Twitter : @Cixi_Helene

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tambourin 03/11/2008 22:15

Aprés avoir lu tous ca ,je suis désesperé car en attendent Notre president a augmenté son salaire ,et puis apres tout me dites pas que vous a leurs place vous ferait pas la meme chose ca serait prendre les gens pour des imbeciles....comme d'habitude...de toute maniere dans votre propos ca tient de la politique car sortir des dossiers juste parce que y'a des choses qui vous plaisent pas... vous faites quoi vous dans la vie vous etes avocat ? agent de maitrise vous avez un bon salaire et pourtant il y'ena un paquet qui habite en H.L.M tous ca pour ce faire encore des econnomies...ce que veut la france c'est qu'on la laisse tranquille et qu'on arrete de voir la guerre de partout comme aux infos et j'en profite pas de pub d'alcool c'est interdit ,il devrait au CSA interdit les PuB de femmes a poils pour un yaourt ou une bouteille d'eau...ca c'est plus important ,apres savoir qui gagne en amerique ??une ane reste un ane .....BYe

Petit canard déchainé 18/05/2008 00:47

domage, en effet CIXI-HELENE Impératrice d'Aix en Provence, de n'avoir pas vraiment devant moi le temps de vous lire régulierement, de par une profession éxercée sans horaires, à toute heure du jour ou de la nuit,et ou la Vie humaine prend toute la place :je m'étais pris au jeu: j'avoue m'etre laissé emporté ,mais le scalpel m'a habitué à trancher et tailler ds le vif, vous pouvez supprimer ce commentaire ci, je tiens moi-mème un blog ailleurs, je souhaite au votre une bonne...Santé, ce qui revient à vous en souhaiter autant! mes respects ,

Cixi-Hélène 18/05/2008 09:35


Allez Petit canard déchainé... respirez par le ventre.. il n'y a aucun souci à se faire mais je ne pouvais pas laisser ce
'fameux' commentaire. N'oubliez pas que j'ai déjà une censure.
j'irais sur votre blog si vous me donnez son lien par le contact en bas de page.
A chacun son scalpel
Bien cordialement


le petit canard déchainé . 16/05/2008 22:39

Désolé de voir ce blog se dégrader, de par des reglements de compte ou tous les coups bas commencent à s'en donner à coeur -joie,ce lieu qui semblait de bon aloi, auquel la créatrice donnait libre cours à sa spirituelle impertinence face aux establisments de tous bords, avec talent, butinant tant à droite qu'à gauche le miel de ses articles, partait vraiment différemment de tant d'autres;mais las...on finit par comprendre que l"Impératrice, n'est plus qu'une Boite Postale bien orientée,et nous qui avions  cru - naifs nous sommes, - trouver à Aix en provence un blog pétillant , culturel, et surtout pas professionnel,  bref ...bonnes gens restez entre vous, et surtout ne voyagez pas trop loin : vs risqueriez de ne plus trouver aussi FACHO notre pays,ce qui serait bien ennuyeux .VIVE l'arene; 

Cixi-Hélène 17/05/2008 01:44


Petit canard déchainé
j'ai supprimé votre commentaire sur Lady M
Les commentaires ne sont pas filtrés pour l'instant. Je peux le faire. Mais c'est dommage.. j'ai d'autres chats à fouetter qu'à vérifier tous les commentaires. Si vous n'êtes pas content il y a
d'autres blogs ou consultez le + rapidement...


Lady M. 16/05/2008 21:07

Attaquer les blogs est une manière comme une autre de se faire de la mauvaise pub. Cédric Chenot et Marie Jendarme -deux jeunes militants du MJS poursuivis pour diffamation par le député UMP Auclair en raison d'articles sur un Blog "anti-Auclair"- ont étés relaxés le 10 avril dernier, ce qui est plutot un bon signe sur l'état de santé de la justice française... Alors, tout n'est peut-être pas perdu.Personellement, j'ai vécu 7 ans à Aix, dans le centre ville, et il est difficile de passer autant de temps dans cette ville sans en entendre de très jolies sur la mairie d'Aix et les Joissains. Surtout quand on a l'un de ses meilleurs amis qui a habité à une époque l'appartement voisin du sien. Détail... .. Ahhh lala.Mais enfin, voilà. les vérités qui fachent sont bonnes à dire, mais en général justement elles fachent.Bien à fous,Lady Marwina

Marguerite Menherbes 10/05/2008 12:27

Beautiful Cixi,le temps me manque, je tente néanmoins tardivement de poster une contrib.2004: promulgation de la loi LCEN, loi pour "la confiance dans l'économie numérique", par le parlement français, sous la contrainte des lobbies : http://www.mentions-legales.fr/html/lcen.phpInternet sert de prétexte aux forces réactionnaires pour restreindre les libertés d'expression, les libertés de la presse.Ils ont ainsi mis à mal la loi de la presse de 1880 sur la diffamation.Dorénavant le tiers technique est responsable des contenus hébergés sur son site. On délègue aux hébergeurs une fonction policière sans séparation des pouvoirs (Justice - police).La loi LCLEN ne fait plus de distinction entre contenu illicite et contenu sensible. Les hébergeurs censurent immédiatement par crainte d'être poursuivis, ils deviennent juge et partie.La France est en train de devenir le pays le plus facho d'Europe sur la liberté d'Expression sur Internet.Jursprudences procès Valentin Lacambre et Lean-Louis Costes:Valentin Lacambre et Jean-Louis Coste sont des amis : ça a commencé par leurs procès, à Paris. Celui de Valentin en avril 1999, http://www.altern.org/alternb/defense/faq.html ceux de Costes (Défendu par Maître Lévy) en novembre 1999, puis 2000, etc...http://www.homme-moderne.org/kroniks/blabla/ferdi/costes4.htmlhttp://www.homme-moderne.org/musique/groupes/costes/proces.htmlhttp://www.transfert.net/Jean-Louis-Costes-et-le-droit-a-lhttp://www.lipsheim.org/forum/agora/view-lipsheimorg_schizoforum-1121885150-0-49.htmlhttp://www.obskure.com/fr/dossier-kulture.php?id=60Chère Cixi, tu peux attaquer ton hébergeur, ou bien en choisir un à l'étranger.Le temps me manque pour parler de la pertinence de tes écrits et de celle de trop nombreux articles, parutions, (sites et blogs confondus) censurés par les temps qui courent.  La censure de l'Internet désigne les limitations de l'information disponible par l'intermédiaire de ce réseau, pratiquée en général au niveau des États, et à l'encontre des droits de l'homme.En effet, bien que la Déclaration universelle des droits de l'homme fasse de l'accès à l'information un droit indéniable (article 19[1]), certains États semblent, comme pour d'autres médias, vouloir réguler Internet. Dans certains cas, certaines associations, comme Reporters sans frontières, accusent ces États de censure. Entre 1999 et 2004, cette association s'est même fait l'écho d'une augmentation spectaculaire du filtrageLa censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Elle passe par l'examen du détenteur d'un pouvoir (étatique, religieux...) sur des livres, journaux, bulletins d'informations, pièces de théâtre et films,etc, avant d'en permettre la diffusion au public. Par extension, la censure désigne différentes formes d'atteintes à la liberté d'expression, avant et/ou après leur diffusion (censure a priori et a posteriori). On distingue la censure politique (limitation par le gouvernement de la liberté d'expression) de la censure indirecte, non officielle, mais sous forme de pression, en particulier une forme de censure économique (due notamment à la concentration des médias, etc.) ; on peut aussi ajouter les phénomènes d'auto-censure.La censure peut aussi être institutionnelle ou sociale par la privation de l'information disponible à des particuliers ou à un groupe. Cette forme de censure peut se justifier dans certains cas pour des raisons médicales (voir psychiatrie) mais elle prend majoritairement une forme négative. La censure positive peut prendre aussi la forme de censure liée à l'âge. Un tel type de censure positive comporte par exemple la classification de film selon la thématique. (voir pornographie et violence)La censure est représentée sous la forme d'Anastasie tenant de grands ciseaux.RElire ou lire Hannah Arendt dans  Les origines du totalitarisme, plus précisément le 3e tome : Le système totalitaire : "L'expression totalitaire vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des hommes, comme le ferait une dictature classique : un régime totalitaire tente de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communautéPar ailleurs, le totalitarisme n'obéit à aucun principe d'utilité : les structures administratives sont démultipliées sans se superposer, les divisions du territoire sont multiples et ne se recoupent pas. La bureaucratie est consubstantielle du totalitarisme. Tout cela a pour but de supprimer toute hiérarchie entre le chef et les masses, et garantir la domination totale, sans aucun obstacle la relativisant. Le chef commande directement et sans médiation tout fonctionnaire du régime, en tout point du territoire. Le totalitarisme est à différencier de l'absolutisme (le chef tient sa légitimité des masses et non d'un concept extérieur comme Dieu) et de l'autoritarisme (aucune hiérarchie intermédiaire ne vient théoriquement « relativiser » l'autorité du chef totalitaire)."Chère Beautifull, au delà des compliments qui font du bien et qui donnent la force de continuer, à bonne distance d'une complaisance possible, une certaine conscience politique, en amont, devient incontournable.Perméabilité, proximité de la lutte pour la liberté d'expression sur Internet (Qui concerne les contenus), et celle pour le logiciel libre (Lutte contre l'encapsulation des contenus par des formats propriétaires). Ne jamais perdre de vue le Bien Commun.A très vite  !!!!!!

HDP 09/05/2008 14:02

Prudente ? mais j'admire votre courage,     bravo, je vous aime pour votre rage,   et si l'enfer vous est promi,   vous pourrez compter sur vos amis,   car si tout ceci est à cause de nous,   nous saurons, je l'espère ne pas être mous.

Cixi-Hélène 09/05/2008 16:40


Quel talent !
Nous grillerons donc ensemble ....